Autobiographie d'une courgette

L’intrigue de ce bouquin de Gilles Paris est simple et forte, il s’agit d’un môme de 9 ans, surnommé par sa mère et lui-même Courgette, qui vit avec sa maman alcolo et violente. Pour éviter de se faire bastonner il va couramment se réfugier dans le grenier et parle aux pommes. Un jour il trouve le flingue de son père (ce dernier parti avec une « poule » depuis quelques années lui dit sa mère, d’ailleurs Icare alias Courgette ne comprend pas ce que son père fait avec une volaille) et finit par tuer sa mère par accident. Il se retrouve dans un centre où il vit avec d’autres enfants séparés de leurs parents pour n raisons.

On suit son itinéraire dans cette institution et dans la vie. Il se réadapte à une situation finalement normale avec des gens qui l’épaulent et l’aiment.

Le bouquin est écrit à la manière d’un môme de 9 ans avec ses imperfections syntaxiques et ses expressions plutôt drolatiques. C’est surtout tellement réaliste et émouvant de suivre les pérégrinations d’un gamin complètement chamboulé par une enfance chaotique et le meurtre de sa maman, qui se rééquilibre petit à petit dans une autre environnement. Evidemment, vivre en centre comme ça n’est pas une panacée, mais l’auteur nous (dé)montre que l’on peut avoir une existence pas très conforme tout en atteignant aussi le bonheur et l’équilibre.

Autobiographie d'une courgette - Gilles Paris

3 Commentaires

  1. ce livre est super!g adoré l’histoir et g trouV
    le livre tres facile a lire grâce a l’ecriture:le vocabulaire d’un
    mom d’une dizaine d’anné

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages