Kaena, la prophétie

D’abord il faut que j’avoue, j’ai adoré Final Fantasy. La 3D de Kaena est moins bonne, mais vues les circonstances atténuantes (budget, logiciels et personnels graphistes), on peut considérer que c’est une superbe prouesse technique. J’ai beaucoup aimé la palette de couleur globale sur le thème de fin du monde qui fait penser à la dominante d’Avalon. Je regrette les imperfections des animations 3D qui engendrent parfois quelques bizarreries anatomiques, et surtout le ralentissement des mouvements à certains passages qui sont bien space. L’animation des monstres de sève est bluffante, et le rendu des textures concurrencent largement Final Fantasy.

Le scénario m’a beaucoup plu. Ils ont vraiment bien écrit et mené cette histoire entre la Génèse vue d’un autre univers et l’Heroic-fantasy. Et puis, Kaena c’est un guide inspiré un peu comme Moïse, alors le féministe en moi trouve ça bien. Elle assure la meuf ! En outre, l’action ne cale pas, les explications font que l’on s’accroche plutôt bien au récit SF/Fantasy et on ne se lasse pas en chemin.

Au final, c’est donc un bon moment et un superbe dépaysement… à voir au ciné !!

Kaena, la prophétie

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages