La Gay Pride, essentielle ou désastreuse pour l’image des gays ?

Hier soir, j’ai dîné dans le marais avec T. Ce dernier est un charmant garçon que j’ai rencontré sur gayvox il y a pas mal de temps, mais que je n’avais vu qu’une seule fois l’année passée lors d’un dîner. C’est un gars tout ce qu’il y a d’hétéro dans le look et le comportement, il est terriblement anti-tapiole et a des idées assez arrêtées sur le marais ou tout ce qui à trait à la communauté gay.

Evidemment, je lui ai demandé avec un sourire narquois s’il allait à la Gay Pride samedi. Il a bien sur rétorqué qu’il n’en était pas question. Ensuite, cet échange a amorcé une réflexion plus globale sur l’image des pédés et leur « assimilation » dans la société française. Je pense que la Gay Pride est un événement très positif à bien des égards. Je sais aussi que ce n’est pas la panacée, mais j’y tiens beaucoup. J’ai exposé à T. les arguments suivants.

D’abord il s’agit d’une basique question de visibilité. Je crois fermement que la Gay Pride est le seul événement qui fait parler des homos dans l’année sur tous les médias. Et il a fallut un temps infini pour que ce soit relayé de cette manière. Et bien cette visibilité, je crois qu’elle permet de toucher tout le monde et a des impacts différents selon les cibles. C’est à la fois un moyen pour les jeunes pédés de se rassurer sur l’existence des homos et de se dire qu’ils ne sont pas des monstres de la nature, c’est aussi pour les hétéros un moyen d’avoir conscience que les homos sont présents dans la société et vivent pleinement leurs désirs. Pour les adultes et les plus âges, je pense que cette visibilité remet en question pas mal de poncifs sur le sujet. Le nombre de personnes à la Gay Pride exclue leur marginalisation et le fait qu’on puisse en taire l’existence (les pédés ? ah non ça existe pas ici), ou simplement arguer que c’est une « maladie rare ».

Ensuite, d’un point de vue politique, c’est la présence tangible d’un groupe d’opinion qui montre un pouvoir réel (pouvoir démographique démontrant un pouvoir électoral, donc on s’y intéresse). En outre, mais là je sais que je suis un peu le seul à le penser (arf) il s’agit dela commémoration des événements de Stonewall de 1969. Et au-delà, j’y vois la célébration de l’activisme gay depuis 1968 en France. En se pavanant librement et fièrement sur le goudron, on rend finalement hommage à tous ces hommes et femmes qui ont lutté pour notre affranchissement. Et ce ne sont pas les « look hétéros » qui ont été les plus en verve, mais certainement les premiers à en bénéficier aujourd’hui.

Enfin vient la question de l’image. Je vois là une conséquence à double-tranchant. Cela peut autant avoir comme résultat une image festive, joviale et haute en couleur, qu’une image déplorable de carnaval éhonté et vulgaire. Je pense que l’on peut tout de même y voir des gens qui s’assument et qui ne se comportent pas comme tout le monde. Et c’est vrai que l’effet est double. Certains apprécient la différence et pensent qu’on ne peut que s’en enrichir, tandis que d’autres sont réellement choqués, et plus grave, pensent que tout le monde est pareil. En outre, on voit certains homos qui affirment que l’image de la Gay Pride est négative par cet amalgame qui en est fait. Je crois que c’est la principale raison qui pousse certains pédés à ne pas y participer (ne pas être assimiler à des folles perdues). Je comprends tout à fait cette dernière attitude, même si je crois que ce n’est pas si grave. En effet, je me plais à espérer que les gens ont assez de jugeote pour savoir qu’on ne réduit pas une orientation sexuelle à un comportement social, et qu’on peut être pédé sans forcément avoir une plume dans le cul.

La Gay Pride donne une image certes incomplète des homos mais il ne faut pas nier que cette représentation est aussi une part de la réalité, et qu’il ne faut pas la nier. Oui les homos c’est la teuf, c’est le cul, c’est les boites, les folasses, les SM en latex, les coiffeuses décolorées, les militants Act-up etc. Elle n’a pas pour vocation d’être le vecteur principal de la reconnaissance globale d’une certaine orientation sexuelle. Pour se rendre compte de ce qu’est l’homosexualité dans son intégrité, on peut et on doit aussi compter sur les gays, leurs amis, leurs familles et aussi les médias (dans le genre Delarue et Dumas en montrent des images radicalement différentes).

La Gay Pride n’est donc pas la panacée, mais c’est un phénomène complémentaire à tous les mouvements (à grande échelle ou localement) qui contribuent à notre émancipation. Et si on arrête d’y aller pour nier que nous ne sommes pas du tout « ça », c’est faux et hypocrite. C’est aussi nous placer dans un modèle complaisant et conformiste dans lequel je ne me reconnais pas. Et ce n’est pas comme si les homos de France et de Navarre n’avaient plus besoin d’être reconnus et acceptés par la société ou que l’homophobie n’était qu’un mauvais souvenir…

Alors j’irai. J’irai jovial danser derrière les chars avec mes potes et copines homos et hétéros, j’irai défiler en foulant fièrement l’asphalte parisien pour faire la fête, pour célébrer ce jour, pour dire fuck, pour dire bonjour aux mamies sur leur balcon qui dodelinent au son de la techno, pour dire que j’existe et que je suis fier. En fait je ne suis pas spécialement fier d’être pédé, mais fier d’être moi.

PS: Je n’ai pas réussi à convraincre T. Arf !

7 Commentaires

  1. je sui tré sensible a tou ce que tu a di et espere que la communauté gay seré reconnue comme faisan parti entieremen de la nation et je refuse kelsoi mal jugé car ce que je poré dire sur ces « homo » cé kil sont bocou plus matures que les homme hetéro
    :redface::rigole::salut::love::lol::ok:;-)

  2. Bonjour,
    je fais un dossier sur les droits de l’homosexualité dans la societé, leur médiatisation (chaîne tv, radio, magazine, manifestation, lieu de rencontre ect … ). Moi et mes amies pensions que tu pourrais nous aider à repondre à ces qustions! merci de repondre à mon adresse!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages