Après la tempète, le beau temps

Ca va mieux…
J’ai passé une bonne soirée avec Do. Nous sommes allés hier soir juste après le boulot dans le marais. D’abord un verre à l’Amnésia, puis petit dîner sur le pouce à Epices et Délices rue Vieille du temple. Ensuite, j’ai rejoint mon p’tit homme chez nous à Nation pour une fin de soirée bien calme et destressante… dans ses bras 8)

Aujourd’hui j’avais rendez-vous à 13h avec Nico, un ex qui compte beaucoup pour moi. On est allé déjeuné à Pause-Café. C’est un endroit où nous allions souvent quand on était ensemble, et qui est pas loin du tout de chez lui. D’ailleurs Nico habite juste en face de chez Maniou, ce dernier voit les fenêtres de mon ex de son appartement. Arf.

Ce repas était important, car nous avions echangé quelques mails bizarres avec Nico. En effet, il y a quelques semaines, nous nous étions téléscopés par hasard à la Gay Pride. Il était avec son nouveau boyfriend que je n’avais encore jamais vu. Ca m’a fait très plaisir de voir Nico et son mec, et lui aussi apparemment (sans ironie aucune). On s’est alors dit qu’il fallait qu’on se voit car ça faisait très longtemps.

En fait, ni l’un ni l’autre n’a bougé jusque là. Nico m’a envoyé un mail la semaine dernière pour souligner placidement ce fait, tout en ajoutant que c’était peut-être la simple expression du fait qu’on était tous les deux bien occupés et qu’à l’évidence on ne se manquait pas. Aussi bien, serait-il mieux de réaliser cet état de fait et de ne peut-être plus essayer du tout de se voir.

Je suis resté interloqué et aussi amusé par sa lucidité et son sens de la synthèse. Manifestement, on peut vivre sans se voir, ni devenir vraiment amis, mais quelque chose m’empêche de faire une croix sur lui. J’ai simplement beaucoup d’affection et de considération pour ce garçon. J’ai donc sincèrement répondu que je ne voulais surtout pas le chasser de ma vie, mais qu’au contraire il faudrait qu’on se rapproche maintenant ou jamais. En effet, depuis que nous avons (j’ai) rompu, nous ne sommes pas vraiment devenus potes (c’était fin 2001).

Nous avons donc convenu de nous voir en ce samedi midi pour mettre cartes sur tables.

Résultat, nous avons discuté sans discontinuer de 13 à 16h et en oubliant allègrement la raison de notre rencontre. C’est en le quittant que je me suis exclamé qu’on avait oublié de tchatcher du plus important !! Du coup, on se revoit bientôt pour évoquer ça.

Cool, je crois qu’on est sur la bonne voie. Hé hé.

3 Commentaires

  1. Ca me rappelle un truc : quand mon frere et sa femme ont divorcé (en fait en ce moment mais ca dure depuis un an) j ai dit a mon frere qu avec mon ex on était restés bons amis et ca l a vraiment étonné que ca soit possible… :cool:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages