C’est un fameux trois-mâts…

Ouai bon, c’est plutôt une joli petite embarcation tout en bois. La coque est noire et les voilages sont rouges. On dirait le bateau de la pub pour Petit Navire de quand j’étais môme !

Hier nous y avons passé quelques heures avec M. et son père. Ce dernier nous a fait faire un tour sympa du coin et notamment le tour des Ebihens. Au début, nous n’avons pas eu un brin de vent et donc on a un peu fait de surplace mais heureusement, Eole a entendu nos supplications et nous a envoyé de sa divine énergie motrice. Ayant peut-être interprété trop librement nos suppliques, une heure après la pluie venait se mêler aux embruns océaniques…

C’était très agréable, j’adore cette sensation de voguer et de se sentir flotter sur l’eau. En outre, c’est un véritable voilier bien traditionnel, tout en bois et sans moteur. J’aime bien cette idée d’obéir quelque peu aux aléas du vent et d’aller loin et vite, puis revenir à deux à l’heure lorsqu’il n’y a plus rien.

Mardi soir, nous sommes allés dîner chez T., une cousine de M., qui tient un restaurant dans la ville voisine. Elle nous a invité à barbeuquer chez elle hier soir avec des cousins et consorts. Nous sommes arrivés un peu tard (obligations au restaurant) dans un coin totalement perdu au coeur de la campagne bretonne. Nous avons passé une soirée cool et pas mal arrosée. On est rentré total exténué vers 4h30 à Saint-Briac.

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages