La Grande-Motte le botte

J’ai lu dans Télérama (les sources complètes sont sur l’image scannée) un article qui vante l’architecture de la Grande-Motte. Mein gott !

J’hallucine sur les remarques du journaliste, hors le fait que ce soit un endroit de « tourisme de masse », à traduire par « bienvenue à beauf-land et racaille-land ». J’en avais entendu parlé, et j’y suis allé en 1999 car mon petit-copain de l’époque y faisait son service militaire dans la gendarmerie dans ce coin. J’ai été effaré de ces pyramides et autres batiments en béton en forme de vague. Je trouve ça HYPRA moche !

Je veux bien qu’on parle d’intérêt collectif, et les arguments du journaliste se tiennent quant à la justesse de la vue architecturale, l’organisation urbaine ou bien les objectifs sociaux mais vraiment c’est horrible ce truc.

Sur Télérama, je ressens vraiment cet article comme dédié aux bobos qui sont à Ibiza et qui trouvent très bien que les pauvres aussi puissent partir en vacances, c’est très social, très gauche catho. Je ne sais pas vraiment bien l’exprimer mais il y a un truc qui me gêne.

La Grande-Motte

6 Commentaires

  1. Je n’ai pas trouvé le texte particulièrement condescendant, mais c’est peut-être parce que je ne connais pas la Grande-Motte et que je ne sais pas si le journaliste peut être sincère.

  2. « Y’a-t-il en Europe en autre site qui puisse afficher une telle réussite? » Mmm Il est sérieux ou c’est du second degré? D’un point de vue économique peut-être, mais d’un point de vue paysager, parler de réussite pour la Grande Motte franchement…

  3. Laurent a raison, … dans l’esprit de telerama, c’est parfait pour les autres, surtout pas pour eux. je me désabonne d’ailleurs cet été.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages