Pirates des Caraïbes, la malédiction du Black Pearl

Je ne pouvais pas rater ce blockbuster made in Disney de la rentrée, et j’en ai été plutôt enchanté. Il se trouve que c’est un excellent film d’action, avec un scénario simple mais qui tient la route, des effets spéciaux qui sont très biens mais ne prennent pas le pas sur l’intrigue, de bons personnages mais surtout des acteurs fabuleux pour les interpréter.

Le film a beaucoup de charme de part le fait qu’il s’agit d’un vrai film de pirates. Ces derniers sont sans vergogne, méchants, affreux et truculents à souhait. Les deux figures principales sont servies par deux acteurs en or : Geoffrey Rush et surtout Johnny Depp. Ce dernier joue le rôle d’un bretteur rusé et plutôt bon dans le fond pour un pirate de son espèce. Il est surtout extrêmement drôle et contribue énormément au charme du film. Finalement les autres personnages qui sont les piliers de l’intrigue passent au second plan, même s’ils sont tout à fait corrects dans leur jeu. Ce Johnny Depp est incroyable, on a vraiment l’impression qu’il peut interpréter du drame à la comédie avec la même perfection. Néanmoins, il a toujours une manière commune et singulière de jouer qui donne un relief supplémentaire à ses personnages. Dans tous ses rôles, il a une sorte d’aura et une manière de communiquer qui est empreinte de mystère. J’ai toujours l’impression qu’il est un peu autiste et même lorsqu’il est comique ou volubile, il est forcément total space. Le rôle de Jack Sparrow lui va donc justement comme un gant, puisqu’il est complètement taré et génial à la fois.

Les effets spéciaux qui animent les pirates, qui sont finalement le seul apport à l’attraction éponyme sont vraiment impressionnants lorsqu’ils font se métamorphoser les corps des pirates entre normaux (mais un peu beaucoup crados) à l’ombre, et mort-vivants à la lumière de la lune.J’ai trouvé que c’était un petit peu trop long tout de même, mais rien de catastrophique (3h pour une histoire de pirates… ?), le film tient tout de même bien en haleine. L’histoire est romanesque à souhait, et c’est l’amour qui triomphe contre les conventions dans une somptueuse happy-end.

Les Pirates des caraibes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages