Un Piaf contre les Gaulois

Un week-end chez les parents. Samedi soir. Toutes télévisions allumées.
Choix cornélien… Papa regarde un reportage sur les celtes sur Arte dans le salon, Maman mate l’hommage à Piaf sur France2 dans leur chambre en faisant des mots fléchés.
C’était trop dur de choisir alors j’ai alterné entre l’un et l’autre !

L’émission sur Arte était vraiment pas mal, elle mettait bien en exergue les dernières fouilles et trouvailles sur les celtes et gaulois, ce qui dépoussièrent définitivement nos vieux credo sur nos ancêtres. Enfin ancêtres… je ne sais pas s’il reste beaucoup de purs descendants de gaulois (et pis je préfère pas, bonjour la consanguinité lol). Comme ça j’ai regardé un peu la téloche avec mon père, ça nous a permis de communiquer un peu (on a toujours besoin d’un tiers ou d’un sujet extérieur à nous pfff). Bien sûr, on a pas manqué de se disputer sur des opinions, notamment politiques, enfin c’est mon père quoi. Avec ce dernier, argumenter sur un avis correspond à peu près à la controverse de Valladolid, c’est donc long, inexorable et complexe ! Somme toute j’ai pu échanger avec lui, je suis donc content.

J’ai donc épisodiquement rejoint ma maman et squatté le lit parental pour m’émouvoir devant cet hommage à Piaf avec un Drucker aussi baveux et déliquescent que possible. Aznavour, je l’ai trouvé plutôt bien en fait. Et puis quand on se désintéressait (assez souvent), on se remettait aux mots fléchés de Femme Actuelle.
On a vite rempli la grille qui n’était pas toujours des plus simples.
Ne va plus au casino ? Réponse : « rien » (celle-ci c’est ma mère qui a trouvé et j’ai mis un certain temps à capter)
Sèche au fumoir ? Réponse : « cigarette »
Verre de contact ? Réponse : « apéro »
Ca forme le caractère ? Réponse : « écriture »

Mireille Mathieu m’a fait mourir de rire, j’adore surtout quand elle prononce des mots en leur rajoutant des lettres. Elle nous a fait un « Piaf est vérrrrrrrrrrrrritablement une arrrrrrrrrrrtiste innnnégalée ». Nan nan Mireille, je t’assure, y’a qu’un n à inégalée ! Bruel a été médiocre dans son interprétation de Padam, par contre Axelle Red, Isabelle Boulay, Liane Foly, Florent Pagny et Patricia Kaas on grave assuré.

Et il est indéniable que Piaf qui chante, c’est un phénomène saisissant. On ne peut que vibrer à son écoute et essayer de se mettre au diapason de sa passion, qui est paroxystique lorsqu’on l’observe sur scène. Les paroles de ses chansons, son timbre et son interprétation m’émeuvent et me transportent véritablement.

Mais l’émission était évidemment un hommage donc un O.T.O.H.E. (Objet Télévisuel Outrageusement Hagiographique et Encomiastique) dont Drucker est le spécialiste absolu. En conséquence, je crois qu’ils ont volontairement mis sous silence une bonne partie de sa personnalité et éludé des moments clés de son existence pour rester dans le registre apologétique et louangeur. Il ne faut pourtant pas ignorer ses amours nombreuses et tumultueuses ainsi que son caractère plus que déterminé et son penchant pour la picole. Moustaki, Aznavour, Meurisse, Montand ont été évoqués mais sans même dire (puisque tout le monde le sait) qu’ils furent ses amants ! Enfin, toutes les deux secondes Drucker montrait à la caméra le CD de l’émission (avec les sempiternelles interprétations des stars d’aujourd’hui) quand ce n’était pas le DVD, et évidemment les CD, concerts et autres actualités des personnalités du plateau. Je suppose que c’est la règle obligée du passage au petit écran…

24 Commentaires

  1. En gros tu as zappé mais en te forçant à bouger et en faisant des mots fléchés en plus. Soirée sportive et intellectuelle. Lien familial en plus, que du bon… ;)

  2. dans la série lulu est un con …lulu apprend desmots nouveaux…
    ça veut dire quoi :
    Hagiographique
    Encomiastique

    Pour des qualificatifs ils sont pas forcément trés évocateurs de la description ce me semble lol

  3. Comme je me suis acheté un Larousse Lexis uniquement pour comprendre les mots compliqués du MatooBlog (alacrité,…), j’en fais profiter les autres :-D
    hagiographie (dans ce sens): se dit d’une biographie excessivement embellie (à l’origine: ouvrage sur la vie des choses saintes / science qui concerne les récits de la vie des Saints).
    et encomiastique? Euh, ben, c’est pas dans mon dico… :-o

  4. Pour en revenir à l’émission de Drucker, que je n’ai pas vue: au moins, on ne peut pas accuser Drucker de flagornerie. Tant de salive utilisée à lécher les bottines d’une morte. La télé, c’est plus c’que c’était.

  5. Je n’ai pas trouvé de définition dans le Robert ou dans le Larousse papier et ni sur les différents web… Merde alors ! Mais en avec google, on trouve quelques éléments, notamment sur une poésie encomiastique, une rhétorique et un style littéraire encomiastique…

    En gros, il s’agit d’un texte ou une oeuvre en forme d’éloge dithyrambique et pas forcément sincère…

    Cette citation concernant une mode littéraire sous Richelieu peut éclairer aussi : « Elle contient 11 pièces dont 7 odes qui font l’éloge des gouvernants. Ce sont les pièces par excellence de la poésie encomiastique, considérées à l’époque comme des éléments du prestige des gouvernants. Il est inutile de s’interroger sur leur degré de sincérité, cette manière d’expression poétique était dans l’air du temps et ces œuvres de circonstances constituaient des accessoires indispensables au pouvoir. Les poètes glorifient l’œuvre personnelle de celui qui a rétabli l’ordre dans le royaume, exaltent les heureux résultats de son action politique, grâce à laquelle le roi de France devient l’arbitre de l’Europe. »

    Oui je sais :dodo:. lol

  6. svps vp svp svp svp svp svp!!!!!!!!!!!!!!help me!!lol…!c en frs ke g ca..!je doi faire un truc sur Ronsard et il parai kil fé d oeuvres de circonstances..je doi le « monter »…mai jc po cke ca ve dir dc…!:help:

  7. Kassandra chérie, tu pourrais faire quelques efforts pour t’exprimer correctement ! :afro: Un « poème de circonstance » c’est un poème qu’on commandait à Ronsard, qui fut souvent poète officiel de cour, sur un sujet donné. Pour une fête, une cérémonie, un événement, bref lors d’une « circonstance » précise, il devait en tant que poète professionnel créer des textes liés à cela.

    Les autres> Je dis pas de connerie là hein ? :pompom:

  8. ouf ! merci ! après x dictionnaires (papiers et CD-rom) et multiples recherches sur internet, sites d’études littéraires… j’ai fini par trouver une définition potable du mot enciomastique… que les profs aiment à répéter dans les cours de fac… Meme si le sens est compréhensible (du grec enkomiom…) pas facile de trouver une définition claire. Au moins, cel m’a permis de trouver un site sympas sur internet :pompom: Et j’y reviendrai certainement très prochainement volontairement et pour me détendre…
    Au fait, une définition pas mal de mots croisés pour compléter la série :
    – Ramène sa fraise : DENTISTE
    Quant à la définition sur les poèmes de circonstance… je suis tout à fait OKAYYYYYYYYYYY !
    @ une prochaine
    Lily :kiss:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages