Favoriblogométrie

Toute à l’heure, un pote m’appelle. Il me dit en rigolant qu’il est allé sur mon blog et a surfé sur les blogs liés. Il a été très surpris et me dit avec ironie que, en gros, je ne référençais que des homos. En jetant, suspicieusement, un coup d’oeil rapide à ma liste de favoriblogs (pas vraiment à jour, il faut que j’y remédie), je me rends compte d’une segmentation bien orientée. Moi qui me fait le chantre de la tolérance et de l’ouverture d’esprit, voilà que je fais face à ma propre démagogie !

En effet en considérant la liste actuelle des 39 blogs référencés (j’en browse quotidiennement plus que ça), je me rends compte que j’ai 94,8% d’homme. Et si je regarde un peu les gens dont je connais l’orientation sexuelle, il y a alors 77% de gay, 10% de bi et 13% d’indéterminé (enfin dont j’ignore les préférences, je suppose qu’ils en ont !).

On peut donc facilement déduire de cela que je suis misogyne et hétérophobe ?!! Merde alors ! Or je pense et revendique être tout le contraire de cela. Je recherche dans le principe du blog une certaine part d’échange et de communication, il est donc manifeste que je suis attiré par correspondre plus avec des homos que des hétéros. Pourtant je ne cherche pas à me caser. Mais c’est vrai que je pense que la pédésexualité me rapproche « culturellement » de mes congénères, même si ce n’est pas suffisant (arf !) pour lier une quelconque relation (enfin si, mais bon… allez non, on va dire NON, lol). En outre, étant donné que je ponds des élucubrations sur des thèmes plutôt orientés, je me dis que des homos sont peut-être plus intéressés ou concernés par ce que mon esprit malade et torturé est en mesure d’engendrer. Et puis je me suis souvenu de ce post de fielin. Je crois que nous sommes sur la même longueur d’onde ! :langue:

Je donne donc un crédit tout particulier aux blogs que je lis sans même savoir ce qu’ils font de leur fesses (c’est pas que ça ne m’intéresserait pas mais bon…). Je me rends compte que chacun de ces quatre sites évoquent des thèmes qui m’intéressent particulièrement et que je trouve chez le blogueur un charme (intellectuel) dingue dans l’écriture et le propos. Il y a O. de C’est chez nous ! qui a une jolie plume bien aiguisée quand il s’agit des relations israélo-palestiniennes (sujet qui me tient à coeur), et qui est foncièrement anti-libertarisme. Netlex aussi est un blogueur fou qui produit des posts qui sont de véritables études et le fruit d’une réflexion et une documentation hallucinante. A se demander quelle peut bien être sa motivation pour se donner autant de mal ! En tout cas, je lis avec beaucoup d’attention ses articles qui sont aussi coruscants* qu’éclectiques. Il y a aussi un parangon de la blogosphère qui est cité sur tous les blogs et qui le mérite grandement. C’est Brain Not Found, j’adore le lire car il mélange avec subtilité un humour décapant et une réflexion à la fois sensée et irrévérencieuse. Il a le doigté zygomatique d’un PacaBête en version hétéro et plus sérieuse (tout de même). Enfin, j’estime beaucoup Hou-Hou Blog rédigé par Houssein qui est un tunisien à Montréal et dont j’aime le ton posé et les références culturelles.

Ensuite on peut considérer aussi les cas particuliers de quelques blogs que je lis mais qui ne racontent pas particulièrement leur vie privée ou sans rapport avec la pédésexualité. Il s’agit des deux excellents : navire.net et padawan.info. Ils ne nient pas leur préférence sexuelle mais n’en font pas un étendard (tout à leur honneur d’ailleurs, il faudrait que j’en prenne de la graine) sauf quand l’actualité s’en mêle. Il y a aussi La fille aux gants et Hippocampe qui sont les deux seules femmes de mon aire.

*oui j’ai fait exprès d’utiliser ce mot qui est très joli et qui, en plus, fait une chouette sonorité avec le suivant

12 Commentaires

  1. C’est vrai qu’on a à peu près le même problème sur tous les sites de blogs qui mettent leur sexualité en avant : la plupart des leisn sont effectivement de lamêm erive que nous.
    Hétérosexiste et gouinophobe, quand même pas, mais j’ai simplement l’impression qu’on passe à côté.
    En fait, perso, je lis beaucoup trop de blogs pour les citer tous (d’ailleurs tes liens m’y aident).
    Mea culpa, mea magna culpa, mea maxima culpa…

  2. Tu peux lui répondre que comme tu n’as pas le temps de tout lire, tu ne listes que les blogues les plus intéressants. Après, il peut en déduire ce qu’il veut sur la démographie de la blogosphère :-P

    Quant à moi (pour paraphraser le petit Padawan) vous m’excuserez, il faut que j’aille me coucher, j’ai les chevilles qui enflent !

  3. On a tous commencé en ayant une ou plusieurs personnes de notre entourage qui « bloguaient » déjà.. Forcément celles-ci se retrouvent « linkées ».. Tout de suite après arrivent les liens déjà référencés sur les blogs des dits amis (dizami).. Ensuite il y a le temps de l’exploration pour ceux qui ont le temps… qui contribue à ce qu’un certain Matoo expose son fier listing… Mais dis moi.. Comment fais tu pour, à la fois sonder autant d’espaces, lire ceux qui intègrent tes favoriblogs, et tartiner autant d’écrans… En regardant d’un peu plus près les heures de tes posts.. on peut obtenir la réponse à la dernière interrogation… Mais pour les deux autres? On pourrait imaginer que les étapes se succèdent au rythme de mon énumération. Donc pour un post débuté à 17h, la phase de reconnaissance commence vers 15h30 et celle de lecture aux alentours des 16h… Les bonnes planques ne sont plus forcément là où on pense… :mrgreen: Ou alors t’es le Terminator des claviers et la Lara Croft de la souris… et là.. je m’incline…

  4. Aïe, me voila catégorisé comme blog “homo” maintenant, merci LN ;-)

    Ca me rappelle l’époque où tout le monde hurlait « je ne me défini pas par rapport à ma sexualité » :-)

  5. Moi ce qui me surprend quand je réfléchis aux ‘blogs que je lis, ce n’est pas tant que j’en lis plein écrits par des gays, c’est surtout que j’en lis plein écrits en français, et, d’ailleurs, par des Français. Pourtant je lis parfaitement l’anglais, ce n’est pas le problème ; mais il faut croire que je n’arrive bien à m’intéresser aux choses racontées que si c’est assez proche de moi, ne serait-ce qu’au sens géographique.

  6. Je ne nie pas mes préférences non plus. Je m’abstiens juste d’en faire état, parce que je ne discute pas spécialement de ma vie privée sur mon blog.

    Eh… ouais, bon. J’ai pas dit que j’en discutais pas ailleurs. :p

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages