Montpellier c'est bôôôôô !

J’avais pris cette journée de congé (ouai Teurteul en plus je prends des congés !! je te retiens toi d’ailleurs… Je ne suis pas la Lara Croft ni le Terminator du clavier, mais comme je l’ai déjà expliqué la Wonder Woman du blog ! Si si si) car j’avais décidé de partir à Montpellier ce week-end afin de rejoindre ma douce Virginie. Ainsi, j’ai pris le TGV à Gare de Lyon à 13h24, et là ça fait deux heures que je déambule au gré des rues.

Je ne connaissais pas du tout cette ville, et je pense que j’en aurais une encore meilleure idée demain avec Virginie, mais j’ai vraiment flashé sur tout le centre qui regorge de petites rues sinueuses avec des immeubles dotés d’un joli cachet, avec des places charmantes qui se découvrent au dernier moment, des monuments bien entretenus et qui donnent un charme très historique au tout. Ah oui, j’oubliais ! Des mecs pas mal aussi et manifestement de la confrérie se baladent et ne sont pas du tout farouches ! J’ai halluciné ! (je narrerai ça plus tard… arfarf)

Enfin, là, après deux heures, je suis sur les rotules. J’attends Virginie près de la Place de la Comédie où elle termine dans une demi-heure son job. Ensuite, que le week-end commence !!! Je suis hyper content d’être là. C’est comme un changement d’univers, ça me donne toujours l’impression de partir au moins une semaine. En outre, c’est la première fois que je lui rends visite, donc je sais qu’elle a beaucoup à me montrer (dont son cher et tendre), et surtout on a énormément à se raconter.

Bon allez ! Je ne vais pas rester scotché sur le net, je ne suis pas là pour ça…

:petard:

9 Commentaires

  1. J’ai passé deux semaines cet été à Montpellier. Ça faisait longtemps qu’on voulait y aller. le « mythe » ville la plus gaie de France, le sud, etc. Bref, grosse déception au début. Impression d’une petite ville, une fois qu’on a tourné dans le centre historique pendant une ou deux demi-journées. Ville prétentieuse : mal supporté ces copies de statues antiques et ces noms pompeux dans le quartier Antigone. Sentiment d’une ville qui usurpait sa présentation.

    Et puis, au fil des jours, j’ai commencé à mieux connaître. Les petites places ombragées, celle du marché aux fleurs est ridiculement « je veux me la jouer marais » mais à côté, il y en a plein d’autres superbe. Le « Bistrot d’alco », une super table.

    Finalement, on est parti avec l’idée de revenir en hiver, cette fois, quand les gens seraient revenus travaillés.

  2. J’adore Montpellier où j’ai passé une année idyllique. Le rythme de vie est totalement différent de celui qu’on a à Paris. Quel plaisir de rester des heures à la terrasse d’un café à discuter de tout et de rien avec ses amis. Bon week end.

  3. Montpellier.. que de souvenirs la bas.. mes debuts dans le monde joyeux du Rome Club a l’époque, du café de la mer…
    de bons souvenirs, une ville chaleureuse..
    du bon temps…:)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages