Nice trip to London !

M. et moi sommes revenus hier soir de ce week-end prolongé outre-manche. Ce fut quelques jours bien cool et reposants. On a halluciné sur les prix londoniens pour quoi que ce soit, du coup on a essayé de ne pas trop se ruiner tout en passant du bon temps. L’objectif n’était pas tant de faire péter la CB que de voir du monde, de mon côté (j’ai mon pote F. qui habite là-bas depuis quelques années) ou du sien (il a toute une partie de sa famille à Londres).

Nous étions donc confortablement logés dans une maison cossue de Shepherd’s bush, et comme l’oncle de M. n’était pas là, nous avions la garde de la maison et de ses deux chats. Avoir une maison comme ça au centre de Londres est vraiment le rêve pour passer un week-end bien relax et se sentir complètement à l’aise (c’est-à-dire se lever à 11h et vadrouiller à oilpé dans la baraque sans retenu).

On s’est bien baladé en n’amoureux dans les rues de Londres et ça m’a fait tout chose de retrouver cet environnement qui me tient particulièrement à coeur, et correspond à un max de bons souvenirs. J’ai encore mis trois plombes à retrouver Old Compton Street. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’arrive vraiment pas à me repérer dans Soho, alors que les rues gay tiennent dans un mouchoir de poche. Finalement c’est M., qui ne connaissait pas, qui a eu la bonne intuition et nous avons pu ainsi arpenter les rues du Gay London ! Nous avons aussi fait une petite visite à la Tate Modern Gallery qui nous a pas mal fait halluciner… Quelques oeuvres sont très sympas, d’autres plutôt ahurissantes et pour certaines on hésite entre le foutage de gueule (réponse la plus arrogante) ou bien une manifestation de notre propre incompréhension et manque d’expertise (réponse la plus humble).

J’ai pu voir F. et son copain G., ça c’était vraiment la chose la plus importante pour moi ce week-end, et je me suis rendu compte à quel point F. me manque à Paris. Et puis, M. a eu l’opportunité de voir, et me faire rencontrer, son cousin préféré ainsi que des amis londoniens vraiment adorables. Je suis assez content de moi concernant ma pratique de l’anglais qui s’est manifestement bien améliorée. J’ai suivi la majeure partie des conversations sans trop de difficulté et puis je ne me suis pas mal exprimé (moi bien savoir parler rosbif). Je serais bien resté une semaine complète, surtout dans un contexte pareil. Et puis, j’ai très envie de sortir en club à Londres, c’est tellement une autre ampleur ! Next time !!

4 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages