The weather project

La Tate Modern possède une qualité qui en fait un endroit vraiment unique, comme le musée se trouve dans les bâtiments d’une ancienne centrale thermique, à l’emplacement de l’ancien alternateur et coeur de la centrale se trouve une salle gigantesque qui accueille des installations titanesques et forcément à couper le souffle. Je me souviens que lors de ma première visite, j’avais été stupéfait par les oeuvres géantes métalliques de Louise Bourgeois. En ce moment se tient une installation d’Olafur Eliasson qui présente une partie du « Weather Project » dans le cadre des « Unilever Series ».

Ainsi cet artiste tient à nous révéler la nature de nos relations avec les phénomènes naturels et notamment ceux liés aux temps et aux climats. Dans ce volume colossal, il a donc mis en place un soleil géant qui plonge et se réfracte dans une atmosphère brumeuse, tandis qu’un miroir tapisse le plafond et reflète l’image du spectateur. Celui-ci peut alors étudier sa propre réaction face à ce phénomène commun, rendu extraordinaire par l’artiste de par sa présence incongrue.

Et quand on rentre dans le hall, on est proprement captivé par cette vue :

Weather Project - Tate Modern - Arrivee

(mes photos sont pourries, allez plutôt sur le site)

C’est vraiment le soleil !!!

Weather Project - Tate Modern - Soleil

En fait, il a suspendu un demi-disque qui doit bien faire une quinzaine de mètres de diamètre, qui est illuminé par une kyrielle de lampes. Des machines produisent une fumée vaporeuse qui crée une atmosphère nuageuse analogue à une brume matinale. Le demi-disque accolé aux miroirs du plafond donne l’impression réaliste d’un soleil complet avec une légère diffraction due à la brume et au miroir. Tous les gens sont éclairés de la même manière et dans une ambiance lumineuse fantomatique.

Weather Project - Tate Modern - people

Les gens ont le loisir de s’allonger et de se mirer dans le miroir au plafond. Bizarrement, on se voit très bien et on perçoit même les expressions de son visage, en pleine contemplation du soleil. Certains improvisent des jeux d’ombre, jeux de formes géométriques entre amis ou enfants qui agitent leurs bras et jambes à l’unisson.

Voilà la photo du reflet de M. et moi en rouge :

Weather Project - Tate Modern - moi et M

J’ai vraiment apprécié cette idée et la qualité de l’installation finale. Evidemment, le concept flirte un peu avec les sommets, mais les explications m’ont vraiment convaincu du bien-fondé et du mérite de la démarche de l’artiste. La grandeur de cette démonstration solaire et les nombreux visiteurs qui jouent le jeu apporte aussi beaucoup de crédibilité et d’énergie à la manifestation. L’artiste a une volonté affichée de communiquer envers le grand public qui me plait énormément, il expose à partir d’un constat simple et immédiat, un concept riche qui libère l’imagination et la réflexion.

9 Commentaires

  1. Hum… mouais, j’adhère pas trop.

    Au mieux, ca fait « Palais de la Découverte ».
    Au pire, ca fait « aide au jeune citadin face au désarroi procuré par une présence chronique de grisaille urbaine ».

    Enfin, ca n’est que mon avis. ;-)

  2. j’ai apprécié la qualité de ce que tu as décrit j’aurai aimé voir son oeuvre étant une passionné de son travail
    si tu revois ses oeuvres n’ésite pas a me faire part de ce que tu as ressenti en détail.si t’as des sites sur olafur eliasson peux tu m’envoyé les adresse sur ma boites mails
    merci

    tes photo sont pas extra pourtant elles permettent de bien comporendre le dispositif c’est l’essentiel.
    claire

  3. Ce fut une expérience extraordinaire de visiter cette installation. Pas bien grave pour la qualité des photos, la meilleure approche de parler une telle exposition, c’est de partager son propre expérience véçue.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages