Philippe Besson en chair et en os

En surfant hier, j’ai vu par hasard (enfin certainement sur un site gay) que Philippe Besson signait son dernier bouquin aux « Mots à la Bouches » vers 19h. Je me suis dit que c’était une bonne occasion de le rencontrer de visu et d’acheter son livre : « Un garçon d’Italie ».

Je suis arrivé vers 18h55, juste le temps de me procurer le bouquin, de craquer sur un Tom Spanbauer (après celui que j’ai lu, impossible de résister), et je me dirige vers la table où Philippe Besson discute avec un des types de la librairie. Je patiente quelques secondes et m’arme de mon plus large sourire, je ne tarde pas à me faire remarquer. Il n’y a personne pour le moment pour les signatures, Philippe Besson se retourne et me rend mon sourire. « Vous désirez une signature ? »

Comme il n’y avait personne on a discuté un brin. Il est manifestement homo, ce que j’ignorais, et pas mal du tout dans le genre. J’ai immédiatement été sous le charme, il a une jolie voix et une manière de parler posée et très agréable. Il m’a demandé si j’avais déjà lu le bouquin, ce à quoi j’ai répondu que j’avais surtout lu beaucoup de critiques. Il a ri en rétorquant qu’en effet, la presse n’en manquait pas. J’ai fait un grand sourire et j’ai dit que je l’achetais justement pour le lire et m’en faire ma propre idée. Ensuite, je lui ai avoué que je l’évoquais dans mon blog. On a un peu parlé de son site perso, et puis j’ai eu ma dédicace. Il m’a dit qu’il viendrait voir ce que j’écris à son propos. Et puis, je me suis éclipsé de la librairie.

J’aime bien faire dédicacer des bouquins d’auteurs qui me tiennent à coeur. Bien sûr, c’est l’occasion qui fait le larron, et c’est aussi parce que c’est aux « Mots à la Bouche » et que je suis à l’aise dans cet endroit (je trouve que c’est toujours très impressionnant de demander une dédicace). Ainsi, j’ai eu là-bas des signatures d’Armistead Maupin et de Stephen McCauley. Je pense que cela doit être aussi étrange pour moi de rencontrer des auteurs, que pour eux, de voir la trombine de leurs lecteurs ! Je garde énormément de respect, de considération et surtout de fascination pour des gens qui sont capables d’accoucher comme cela de livres, de pouvoir mettre en mots et avec style une fiction qui repose parfois entièrement sur leur imagination et leurs talents de narration, et d’être capable de suggérer par l’écrit des émotions vraies. Ils véhiculent avec un simple morceau de prose, qui est un morceau de leur âme, des impressions visuelles, olfactives, tactiles, auditives, gustatives et des pensées mieux que tous les supports de communication modernes actuels.

Verba volant, scripta manent.
(Les paroles s’envolent, les écrits restent.)

Dedicace Philippe Besson - un garcon d italie

8 Commentaires

  1. j’ai déjà lu un bouquin de lui sur les conseils d’un collègue (et oui, on est comme ça on PS), très chouette… j’y repense encore parfois :-)

    dans un tout autre style, pour le moment je lis un excellent roman policier suédois (oui) dont l’auteur est hennig mankel
    normalement je ne suis pas fan des romans policiers mais le vendeur de la fnac qui me l’a conseillé était tellement craquant que je lui aurait acheté l’encyclopedia universalis

    donc je m’en tire plutot bien avec un poche de bonne facture

  2. tu vas voir PB, tu te fais faire une dédicace. Je vais voir Laurent Garnier, même pas je pense à prendre son bouquin ou mon appareil. Comme disait à l’époque Black Francis (Pixies) : « Where is my mind ».
    En tout cas tu semble avoir vécu une belle expérience :)

  3. Ce roman bref – Un garçon d’Italie – est une merveille. Si tu veux, on peut en discuter quand tu l’auras lu, car j’en ai un autre dans la même veine à te conseiller.
    Quant au dernier livre de Tom Spanbauer – Dans la ville des chasseurs solitaires – je viens à pein de le commencer. C’est ma lecture du week-end.

  4. En blonde inculte que je suis ej ne connaispas ce monsieur…mais bon moi j’aurais jamais osé demander une signature et parler avec un auteur…ça doit être mon côté « jeune fille timide » sans doute :euh:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages