RenovaBlog

Vous savez que je me soucis toujours de votre propreté rectale. Dans cet objectif rémanent, j’ai remarqué qu’on avait droit à une nouvelle pub Rénova de François de Rousseau dans le métro. Et sur le site, j’ai trouvé le calendrier des pubs avec les photos passées et à venir. Je vous laisse juge…

Renova - JanvierRenova - FevrierRenova - Mars
Renova - AvrilRenova - MaiRenova - Juin
Renova - JuilletRenova - AoutRenova - Septembre
Renova - OctobreRenova - NovembreRenova - Decembre

Les photos sont indéniablement très belles, mais la mise en scène toujours aussi décalée et barrée. J’adore ce fond d’usine avec les chiottes dans un coin. On reste dans le registre homo-érotique conforme aux calendriers des rugbymen, avec toujours ce même soucis de l’exposition du rapport sexuel/sensuel entre un homme et une femme. L’anulingus est encore affirmé haut et fort comme la pratique de l’année ! :langue: Renova frappe fort avec cette campagne, je me demande quel est le résultat concret sur les ventes.

17 Commentaires

  1. perso je déteste ces pubs que je trouve d’une connerie absolue.
    vivent les chiottes de 168 m2, vive le mec qui va se faire bouffer le cul par sa meuf grace à l’efficacité de Rénova le pq humide.
    mon dieu…

  2. Trop blanc, trop propre, trop épuré, trop la fille, trop de la pub, trop homo-friendly…
    Pour du papier chiotte !!!

    Je ne suis pas certaine que les idiotes que nous sommes ont réellement à gagner à s’extasier sur de la pub. J’ai rien à envier aux hétéro-beaufs qui ont kiffé leur race sur la campagne des sous-vêtements Aubade…

    En plus, c’est tout de même hyper hygiéniste -même pour du papier Q. – !!! Je vois pas l’intéret de glamoriser un tel produit de la vie quotidienne… c’est vraiment trop gros. Stop la pub, merde !!!

  3. moi franchement je suis pas du tout émoustillé par cette pub. honnêtement je suis trop obnubilé par le produit. c’est du pq… et moi j’ai pas envie de baiser en pensant à du pq… même quand le mec fait de la balançoire dessus.
    et puis le gars je le trouve pas bo.

  4. Ben moi, si. Je le trouve beau, voilà.

    D’autre part, oui, c’est du PQ, oui c’est commercial, et c’est bas, et caetera.

    Mais révisez vos précis d’art du 20è siècle, la poésie immanente existe, c’est une forme fabuleusement illustrée par Ponge.

    Le principe ? Faire de la poésie à partir d’éléments prosaïques qui composent notre quotidien. Et là, c’est tout de même bien réussi, non ?

  5. Il a bon dos Francis Ponge! Mais fallait bien que quelqu’un l’associe à cette pub. Son nom s’y prête tellement: Ponge, éponge, s’éponger le cul, rénova. C’est la poésie immanente au nom de Francis Ponge sans doute. Après la poésie surréaliste, la poésie des génies de la pub.

  6. Dès qu’il y a une paire de fesse de mec ca ne rend pas les homos indifférents. Y a qu’a voir l’idiote moyenne qui s’extasie devant l’agenda 2004 des « champions », un dégoulinement ideux de débilité momosexuelle déneuronée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages