Finding Nemo

Je le mets en anglais le titre, c’est carrément plus juste que la traduction française. En effet, le papa de Némo, Marlin, est à la recherche de son fils unique qui a été un peu trop imprudent et s’est fait capturer par un plongeur. Marlin est surprotecteur à l’égard de son fils qui a une nageoire atrophiée et dont il craint toujours qu’il lui arrive malheur. En fait, Némo est le survivant de toute une portée qui fut dévorée par un méchant poisson (genre brochet) qui avait aussi tué sa maman. Némo en a ras les écailles que son père le couve comme ça, et le premier jour d’école il s’écarte du récif rassurant pour barboter en pleine mer. Manque de pot, il se fait embarquer par un dentiste amateur de plongée, et se retrouve dans l’aquarium du cabinet d’orthodontie.

Ce film d’animation est un chef-d’oeuvre à tout point de vue ! Techniquement nous sommes de nouveau confronté à un Studio Pixar qui atteint des sommets de virtuosité artistique en 3D. Les fonds sous-marins sont à la fois incroyablement réalistes et en même temps on perçoit encore ce côté lisse et le rendu particulier de la 3D. Et j’aime bien cet effet singulier, ce n’est pas du dessin et pas non plus la réalité. Les couleurs sont fabuleuses, et on se croit vraiment en plein océan pacifique.

Le scénario est inspiré de Disney, mais il a cette touche Pixar qui le rend beaucoup plus dynamique, moderne et surtout il y a un fou qui a inventé des personnages et un scripte d’un humour irrésistible. La salle était vraiment toute entière hilare grâce à des scènes humoristiques mais aussi des personnages et des dialogues truculents et savoureux. Marlin cherche Némo dans l’océan, accompagné de Dory qui m’a fait mourir de rire, et ils rencontrent toute une galerie de bestioles qui sont prétextes à des tribulations désopilantes. Le petit Némo est dans son aquarium à Sydney et fait la connaissance de la faune locale qui est un peu maboul à force de rester dans cet environnement artificiel. Il y a même un français !! Jacques est une crevette qui nettoie l’aquarium avec une grande ferveur, et qui scande même quelques phrases en français dans le texte.

Et puis, ça a beau être une histoire d’amour filial entre un poisson-clown et son fils, j’ai été super ému par le film et l’intrigue. Donc il faut voir ce film d’animation qui est une merveille du genre et qui lie humour, sentiments et esthétique de l’image.

Finding Nemo

20 Commentaires

  1. C’est un concurrent animé par le même objectif, les brouzoufs. Vu le succès planétaire de leurs films, Walt Disney incarne tout simplement des valeurs qui nous paraissent caduques aujourd’hui mais qui nous ont bercées toute notre enfance. Le virage à 180° serait mortel à WD je pense. C’est un autre positionnement, ancré depuis très longtemps, donc bon, du calme hein sinon j’envoie le dragon de la belle au bois dormant vous mater !

  2. Les 101 Dalmatiens Disney
    Les Aristochats 76′ 1970 Disney
    La Belle au Bois Dormant 75′ 1959
    La Belle et la Bête 87′ 1991 Disney
    La Belle et le Clochard 73′ 1954 Disney
    Les Aventures de Bernard et Bianca 76′
    Blanche Neige et les 7 nains
    Le Bossu de Notre Dame 90′ 1996
    Dinosaure 82′ 2000 Disney
    Fantasia 146′ 1940 Disney
    Fantasia 2000 90′ 2000 Disney
    Hercule 89′ 1997 Disney
    Lilo & Stitch 81′ 2002 Walt Disney
    Le livre de la Jungle 75′ 1969 Disney
    Merlin l’Enchanteur 76′ 1964 Disney
    Peter Pan 77′ 1953 Disney
    Pinocchio 84′ 1939 Disney
    Robin des Bois 85′ 1973 Disney
    Le Roi Lion 89′ 1994 Walt Disney
    Rox et Rouky la la lala lol
    Tarzan 88′ 1999 Disney oooooioiooo !

    Beh ouai, respect man !

  3. Il faut expliquer à ceux qui méconnaissent ce qu’est Pixar, la création de Steve Jobs (fondateur de Apple et grand visionnaire de notre monde high tech), qui avec Toys Story a fait entré dans la légende le film d’animation et à l’époque pas si lointaine (milieu-fin années 90) le film avait necéssité de mettre en série un paquet d’ordinateurs puissants pour calculer les images – depuis tout le monde s’y est mis de Disney à Dreamworks, et ce n’est pas seulement une révolution technologique ca été aussi un basculement culturel avec l’arrivée de nouveaux profils de scénaristes et de conteurs . Bref le monde ne sera plus pareil et le dessin animé du 20ème siècle n’existe plus (ne survit plus que).
    Entretemps Steves Jobs est revenu à Apple avec le iMac et plus récement avec le iPod.
    Et ce n’est pas fini.
    La modernité est réseau complexe de ruptures sémantiques.
    nab’

  4. C’eeeeeeeesssssstttttt pppppaaaaaaasssss
    juuuuusssssstttttttteeeeeeeeee !!!!!!

    ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin ouuuuuuuiiiiiiiiiiinnnnnn

    (‘tain c’est dur de chouiner en baleinien lol)

  5. J’ai vu le film avec des « spécialistes en ciné » qui ont remarqué plein de connexions avec d’autres films (du style les mouettes de Hitchcock, ou Psychose, ou les dents de la mer)… moi j’ai rien remarqué… Je me suis laissé embarqué dans l’histoire comme un gosse. J’ai adoré le poisson bleu (Dory) avec la voix d’Helen Degeneres (en anglais), les mouettes (« for me ? »), et comme Matto le soulignait, la grande beauté des images…
    Un très chouette film !

  6. Dans le monde de Némo le papa de némo ne s’appelle pas Marlin
    mais Marin!!!!:boulet::boulet::boulet: J’espère que tout le monde aura fait la correction
    Il faut faire plus de recherche oùu tout simplement regarder
    les films avant de faire des articles dessus.
    Voila céest tout ce que j’avait a dire sur votre site.

  7. :love::love::love::love::love::love: Trop bien ce film et j’ai adoré les mouettes c’est trop drole! « A moiii???? »:rigole::rigole::rigole::rigole::rigole:

  8. Merci pour cet article :)
    Pour répondre à Carole… je pense qu’il va falloir vérifier tes sources (lol)… Le papa de Némo s’appelle effectivement Marlin… dans la version originale ^^ et oui… C’est pour la version française que le prénom a été modifié en « Marin » que je trouve carrément moins bien… et Dory a été modifié en « Doris »… mouais… Enfin voilà ! Donc… je te laisse içi le même conseil… renseigne-toi correctement avant d’écrire un commentaire :) « et j’espère que tout le monde aura fait la correction »… bien entendu ! :) :) :)

  9. Je cherche désespérément la VFq avec les voix française canadienne et pas les voix FR de dubosc et compagnie. Non pas qu’elles soient mauvaises mais les répliques sont bien meilleurs dans la version canadienne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages