Un oide dans le uc ?

Imaginez un peu… mes collègues mâles et moi dans un grand bureau. L’un deux m’interpelle et me dit, « Oh tiens tu sais pas, y’a machin qui est allé au Dépôt avec deux potes à lui samedi soir par erreur ! ». Et suivent évidemment tout une kyrielle de « arf arf, ourfourf, mouoooorff » mâtinés de « Oh et il a fait gaffe à ses seufs au moins ?!! Ha ha ha. ». Je souriais pensivement en me disant que si je ne les avais pas préalablement briefés sur ce club privé, haut lieu de la culture chic et intellectuelle du gay Paris, ils ne joueraient pas les initiés comme ça.

Mais j’ai surtout été très étonné de ce tabou si limpidement exprimé au sujet de leurs postérieurs, et du danger de s’en approcher de trop près. C’est alors qu’une idée méphistophélique a traversé mon esprit pervers, j’ai fait un grand sourire et j’ai dit : « Hey les mecs, il y a un truc que je ne comprends pas chez les hétéros. Mes copines me racontent qu’elles mettent des oides à leurs mecs et qu’ils adorent graaaave. Alors ? Elles me tchatchent ou alors vous êtes has-been, ou alors vous jouez vraiment les vierges effarouchées ». Et ouai, c’est la mode, les mecs hétéros maintenant, ça jouit du cul comme tout le monde.

Et là chers amis, il fallait être là, il ne fallait pas manquer ce prodigieux spectacle de stupéfaction de groupe. Vraiment vous avez raté la décomposition instantanée de cinq visages de mecs, hilares une seconde auparavant, qui tentaient d’assimiler une information indigeste. Et bien pris au dépourvu, il s’agissait de ne pas trahir, ou bien un étonnement démesuré (quoi ? t’es pas au courant… pff quel has been alors…) ou une impassibilité excessive (ah bon ? tu te fais prendre des oides dans le uc par ta meuf et tu kiffes ?). J’ai donc eu droit à un éloquent silence, et une gamme d’expressions faciales qui aurait donné du travail à un physiognomoniste ambitieux.

Et les statistiques parlent d’elles-mêmes… l’un ignorait tout de cette barbare pratique, deux étaient offusqués et rétorquaient avec force que « non non ! » ce n’était pas leur truc, même s’ils aimaient varier les plaisirs (ça devait être une précision pour me rassurer de leur statut d’étalon), et un dernier (le plus fashion c’est vrai) qui ne disait rien et s’est replongé dans son boulot. Et moi d’insister : « et bien alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour être dans le coup ?! ». Les types se sont mis à jacasser entre eux, et fashionboy a fini par dire « Hey Oh, les gars ?!! Ne me dites pas que vous n’avez jamais…. Héééé alleeeeeez ! ». Et puis la conversation a vite obliqué sur des problématiques moins sujettes à polémique.

A mon avis, il va y avoir des expérimentations dans les chaumières ! Avant de partir en week-end, j’ai rajouté : « n’oubliez pas votre Rénova, enfin je parle pour vos copines quoi… ».

22 Commentaires

  1. Haha! Merci pour ce moment de rire… bravo pour réussir à sortir des trucs pareils! Moia ussi ça me hérisse tous ces mecs qui voudraient mettre une ceinture de chasteté sur leur derrière (alors qu’ils aiment sodomiser leur copine d’ailleurs) et toute l’homophobie ordinaire. Bon courage.

  2. Ca s’appelle une olive mon amour, et c’est uniquement la première phalange. Ils se font pas ramoner le cul non plus faut pas exagérer lol

    Note pour les novices hétérosexuels, pensez à demander à votre douce de se couper les ongles avant tout de même si elle également se révèle débutante !

  3. ds> peut-être voulaient-ils aller au commissariat ?
    Non, Matoo, là c’est trop fort. Sortir du placarda u boulot est une chose, voir la gueule des mecs en face de toi qui s’ouvre et se ferme sans rien dire, c’est assez drôle (« non, c’est pas vrai ; pas toi « ). Là, heu, comment dire, faut oser ? (ben oui, faut oser, ils nous cassent toujours les pieds avec ce genre de truc : mais alors, c’est qui qui fait la femme ? Leur foutre leur propre conception sexualité sans dessus dessous, c’est chouette !
    En plus, ça fait bien rire.

  4. Ah la la, ces hétéros, c’est clair qu’ils sont fermés !!! Ils ont tous cette peur de se faire prendre, c’est systématique…

    Euh sinon, vous parlez vraiment comme ça au boulot ou c’est juste pour le style ici ?

  5. Ca dépend avec qui, de l’âge, de l’ouverture d’esprit… je peux très bien parler comme ça avec un gars super ouvert qui a fait le super sourire de « je te supporte et j’admire le courrage » lors de mon coming-out au boulot, alors qu’une jeune embaûchée super coincée, tu vois, là je parle pas trop de sujets homos… sauf là récemment because journée sida parce qu’elle me demandait si je savais quelque chose sur because j’suis pédé et qu’il a fallu que je lui explique qq trucs…

  6. Laurent> Je me disais la même chose, donc là je pense que j’ai fait le tour de mes préoccupations ! MOuarf !!
    ds> Et bien il a soutenu mordicus qu’il n’avait pas fait gaffe et que ce soit la devanture ou les drapeaux, ça ne l’avait pas rebuté… Fo dire que c’est pas un parisien d’origine ! lol

    Jonathan> En fait je suis toujours franc et direct, et essaie de dire tout haut ce que les gens pensent tout bas. Surtout dans ce domaine, et avec les hétéros c’est le meilleur moyen pour les rassurer, les remettre à leur place, leur montrer ta supériorité etc. parce que, en définitive, ils ont simplement peur de ce qu’il ignore ou de ce qui est une frayeur toute freudienne… lol

  7. Ben moi je suis révulsé….ma meilleure amie m’a voué se faire péter le cul par son mec et adoré et elle m’a dit d’un air narquois  » tu croyais quand même pas que tu allais garder le monopole du cul dans la promo tout de même »…va falloir que j’innove maintenant pour récupérer ma place…non mais keskil va ,nous rester à nous povres pédés si même les nanas se font enculer et en redemande….rhalala mais kelle époque mes aïeux…

  8. Ah oui et bien le verlan aussi. J’aime bien les contrastes… Comme je suis plutôt un garçon réputé délicat et cultivé [sic], j’aprécie de relativiser mon image si policée… :mrgreen:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages