Catharsis de l’écriture

Hier, invité par une copine de taf de M., nous allés prendre un verre à l’Amoldobar dans le 2ème, où un écrivain signait ses deux bouquins. Cet écrivain, Gonzague de Larocque, est médecin et sexologue, il doit avoir à peine trente ans et il est l’auteur d’un premier roman qui narre son itinéraire et notamment l’acceptation de son homosexualité. Il m’a dit l’avoir écrit sous le pseudonyme Gonzague La Tour de Mossart afin de respecter la vie privée de ses parents, dont il racontait largement l’histoire dans son roman. Il vient de publier « Les Homosexualités » dans la collection « Idées Reçues » aux éditions du Cavalier Bleu. Cet essai compile les poncifs et banalités les plus courantes entendues de-ci de-là, et dont l’auteur démonte une à une les origines et les positions sous-jacentes. J’aime beaucoup la manière dont les chapitres sont agencés et intitulés, cela donne vraiment envie de se plonger dedans et de découvrir comment il a évoqué ces sujets.

Sommaire - Les homosexualites

Cet écrivain a déjà une première qualité : il est vachement sexy. Ah ouai, c’est un sacré beau mec. Joli sourire franc et rieur, barbe naissante, petites binocles d’intello et un rien de sagacité et d’espièglerie dans sa manière de parler. Bon, j’ai donc acheté ses deux bouquins pour me les faire dédicacer. C’est drôle, c’est sa maman qui se chargeait de vendre les livres du fiston, une maman charmante, très du genre à appeler son fils « Gonzague ». ;) Je vais lire ces ouvrages dès que j’aurais fini le gros roman dont j’ai ingéré déjà la moitié (et qui me remue grave les tripes). J’avais entendu parlé de l’écrivain car il avait participé à une émission de Delarue au début de l’année, mais je n’avais pas eu la curiosité de pousser plus loin mes investigations.

Son premier bouquin : « Des Aveux, Chronique d’une enfance homo » est articulé selon le récit qu’il a fait à une tierce personne de son enfance et surtout de son parcours en tant qu’homo, de ses premiers émois, à l’édification de sa personnalité dans un environnement qui n’est pas dénué d’obstacles à la naturelle réalisation de soi. En le feuilletant, il est clair que je me retrouve dans pas mal de situations décrites. Je suppose que cela a du être une extraordinaire manière de s’exprimer et d’exorciser une période difficile de son existence. C’est aussi indéniablement une manière de communiquer avec ses parents, ainsi qu’une sensation de parler à d’autres homos et de vouloir les aider à mieux appréhender leur sexualité (sous un angle d’ailleurs pas uniquement sexuel). Je me dis que le blog c’est aussi cela pour moi, non que mes parents le lisent (who knows ?), mais une véritable catharsis qui libère et formule ce qui reste en soi, ou prend une autre forme que lorsqu’elle s’exprime oralement (une forme bien plus teintée de subjectivité dans mon cas).

L’auteur a très sympathiquement dédicacé ses deux livres pour moi, et m’a expliqué l’origine du pseudonyme de son premier roman. En effet, dans « Gonzague de la Tour Mossart », « Mossart » vient de la juxtaposition des premières syllabes des deux héros des « Amitiés Particulières » de Peyreffite, livre culte s’il en est, Alexandre Motier et Georges deSarre.

Le soir, j’ai rejoint Donato et Virginie, cette dernière étant à Paris pour le week-end. Nous sommes allés dîner au « Chant des Voyelles », rue des lombards, toujours aussi moyen (mais acceptable cette fois) niveau bouffe et déplorable concernant le service. Mais bon, on a passé un bon moment ensemble à bien tchatcher et ironiser sur notre sort. Nous étions tous les trois en train de nous étendre sur nos problèmes conjugaux respectifs, quand nous avons percuté sur une singulière identification. C’était clair ! Virginie était Charlotte, j’étais Carrie et Donato était Miranda. Et cette trainée de Samantha qui était encore en train de courir la gueuse, c’était bien sûr Diego. Mouarf.

Mais bon il y a déjà un blogueur qui porte bien son nom et mérite de porter haut l’exégèse. Je ne ferai pas un palimpseste de mon blog pour me bradshawiser plus que je ne suis déjà. :mrgreen:

Des aveux - Gonzague de la Tour Mossart Les homosexualites - Gonzague de Larocque

15 Commentaires

  1. le « chant des voyelles »… Un an en arriere, grosse réunion d’aoliens, le gentil serveur du « Chant des voyelles » qui a négligement essayé de poser le plat sur la table sauf que entre la table et le plat il y avait ma tête….Juron sonore ! bref… comme ds la pub pour kinder bueno, le Chant des voyelles : j’aime paaaaaaaaas ! ( fallait que je le dise, desolé :-()

  2. Trois fois au CdV (becoz à côté du bar où je vais…), trois fios mauvais, plus service minable. Serai-ce général ?
    Sinon, il est intéressant, en dehors d’être mignon, mais ses livres suivent-ils ? Tu me donnes envie d’essayer. Jamais autant lu de livre pédé qu’en ce moment :)

  3. Je l’ai lu y a pas longtemps « Des Aveux » ! :) Et en le feuilletant tu as perçu la même chose que moi en le lisant : tout homo se retrouve plus en moins en lui. Très intéressant, et à mon avis super utile pour un très jeune gay qui ne s’assume pas.

  4. tu me les prêteras quand tu les auras lu mat?

    sinon j’ai 26 ans et moi aussi je trouve que le chant des voyelles c’est dégueu et je sais pas comment faire pour me soigner…

  5. m’enfin, je le clame haut et fort, je n’ai aucun point commun avec cette dame!
    euh enfin si on omet l’exageration grandissante de nos besoins sexuels
    à bon entendeur..

  6. Bonjour.. je viens à peine de connaitre Mr Gonzague de Larocque… y as-t’il un moyen de le contacter, ce beau monsieur ? par mail ou as-t’il un site à lui ? et comment se procurer son dernier bouquin … merci à vous.. les blogiens.. et kissous à tutti…

  7. Ah oui t’as raison Matoo, il est très sexy le p’tit Gonzague… c’est justement parce que je le trouvais sexy que j’ai cherché plus d’infos sur lui… comme par hasard, je tombe sur ton site…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages