Mezzanine de l’Alcazar

Hier nous étions Rive Gauche, Terra Incognita pour moi, avec Julie, M., Jérôme et Vincent pour un resto Japonais et puis quelques verres. Après avoir un peu marché et découvert des bars enfumés et surpeuplés, nous avons atterris à la Mezzanine de l’Alcazar rue Mazarine. Je ne connaissais l’endroit que par ses compilations Lounge excellentes, mais n’avais jamais eu l’occasion d’y faire un tour. Je connais plus les bars fashion tels que le Barfly ou le Man Ray dans le 8ème.

Nous avons été conquis par l’endroit, surtout pour la soirée un peu glauque, où l’on se sort la tête du cul à 21h, que peut être un 1er Janvier. La musique est omniprésente mais à un volume idéal pour converser en toute quiétude et intimité, un son modéré et électro avec un petit rythme qui laisse juste ce qu’il faut de punch à la mélodie. La lumière est tamisée à la perfection, laissant un voile doré et cuivré sur toutes choses, et en distillant une atmosphère calme, posée et délicate. Le mobilier cosy et très Conran (c’est le propriétaire des lieux) fait que l’on se sent vraiment dans un lounge. Et puis, mais c’est peut-être exceptionnel, nous avons eu droit à un service impeccable et très agréable, alors que je m’attendais à un peu plus de distance et de dédain (dans ce genre d’endroit élitiste et onéreux). Les gens étaient assortis à l’endroit… plutôt bourges et pas trop « funky ».

On a pas vu le temps passer, ce fut un moment exquis, où nous avons amicalement palabré dans un cadre parfait. Vraiment, que demander de plus !?

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages