« la Malek, militante jusque dans l’Hérault »

Telles furent les paroles de Diego à Montpellier lorsque je m’empressais de courir les magasins gays de la ville (Malek étant mon second prénom). Cela donne un peu le ton de cette première après-midi dans Montpellier. Virginie nous attendait à l’arrivée du train, et nous a délestés de nos affaires pour que nous puissions nous promener sans être embarrassés. Nous sommes allés manger un morceau dans un super resto place de la Canourgue : « Le comptoir de l’Arc ». Grâce à Hervé, qui avait donné à Dieg son petit plan du « gay Montpellier », nous avons fait les soldes et avons parcouru le centre ville comme de vrais pèlerins en Terra Incognita.

Comme nous a dit le mec du magasin gay, le Village : « Vous verrez peu d’établissements gays mais vous en rencontrerez beaucoup dans les rues ». En effet, il n’y a vraiment pas beaucoup de bars ou d’endroits homos mais tout de même un nombre impressionnant de garçons « obvious » rencontrés au hasard de nos errements. Nous sommes allés boire un verre au Bar de la Mer, et là, c’est vrai que la clientèle était complètement pédésexuelle et plutôt hautaine et dédaigneuse. Nous étions revenu à un milieu bien familier finalement ! Et puis quelques centaines d’euros plus tard, nous avons rejoint Virginie et sommes rentrés chez elle.

On forme un bon trio avec Dieg et Virg. Dire qu’elle est d’abord partie, et que lui quitte Paris dans quelques semaines, c’est space pour moi. Enfin, nous passons notre temps à tchatcher et surtout nous marrer comme des baleines, ce qui fait un bien fou. Hier soir, nous sommes ressortis pour visiter un peu le Montpellier by night. Nous avons rejoint un couple de potes de Virg, un mec et une nana vraiment adorables et bien fun. D’abord nous sommes allés au « Circus » un bar foncièrement hétéro, et blindé à mort de gens, de fumée et d’une musique tonitruante. Aussi, j’ai vite proposé qu’on migre vers le « New THT » à deux pas d’ici, chaudement recommandé par le petit plan homo. Et nous avons alors débarqué au coeur de la vie gay montpelliéraine dans un endroit plutôt sympa, où Virginie et l’autre fille étaient quasiment les seules représentes de la gente féminine, avec une population assez hétéroclite mais une ambiance plaisante. La musique surtout était excellente et on a passé un bon moment. En outre, les personnes qui nous accompagnaient étaient hyper gay friendly et à l’aise, et nous avons donc pu mater à notre aise. Hé hé hé.

Tous les bars ferment leur porte à 1h00, donc ce fut un peu abrupte quand à 00h59 la musique s’est éteinte et les lumières se sont progressivement rallumées tandis que les gens sortaient progressivement de l’endroit enfumé. C’était drôle car on pouvait enfin se rendre compte des mecs super moches qu’on avait pris pour des bombes, des types fardés comme des pouffiasses et tous les gens qui regardent à 360° pour faire du repérage. Nous sommes sagement rentrés, prévoyant d’économiser nos forces pour la Villa Rouge (ce soir), puisqu’en plus le mec du « Village » nous avait donné des pass gratos.

Aujourd’hui fut tranquille, nous nous sommes levés assez tard, et puis on a visité le carouf du coin (super top), nous avions prévu d’aller voir la mer mais il flottait grave. Nous sommes ensuite retournés dans le centre de Montpellier pour finir un peu notre shopping et puis nous balader. Nous avons pris un café au « Café Joseph » (Place Jean Jaurès) où les plus beaux mecs du coin pavanaient dans la plus grande désinvolture, et pour notre plus concupiscent plaisir.

Là nous sommes dans le studio de Virg. Cette dernière et Diego sont en train de préparer le dîner (crèpes) de ce soir où nous recevrons deux spécimens hétérosexuels, potes de Virg.

To be continued.

14 Commentaires

  1. Malek comme Malek Boutih ? (j’assure pas l’orthographe du nom de famille), l’ex président de SOS Racisme, passé à la direction du PS ?

    Merde, j’ai l’air con moâ avec Martin comme 2ème prénom !! (en même temps, ça commmence aussi par un « M », kikikikikikikiki)

  2. j’ai habité un an place de la canouruge…
    montpellier… j’ai trouvé que c’était la ville la plus naze du monde. il se passe rien. le milieu gay là-bas est navrant. le bar de la mer en tête. la fermeture des bars à 1h y compris le samedi est navrante.
    vraiment, j’étais heureux d’en partir.

  3. moipendantcetempslaj’airéussiàcasserlabarred’espaceduclavierdemonmecjesensquejevaismefairearracherlageuleenrentrantmaisàpartçatoutroulemercidevousinquieterdesonmedcensonabscenceçafaitplaisirlol!

  4. c’est plutôt « le café de la mer » et non « le bar de la mer ». J’aime bien aussi le new THT. Faut essayer « le prince de Minorque », c’est un petit resto sympa.

  5. mdr….
    sarimarien le brocoleur du dimanche :)
    matoo arrive à tenir à jour son blog depuis son chti téléphone tandis que son mec essaie de faire marcher le pc du foyer avec un tournevis (pkoi pas une tronçonneuse!? allusion au film ke je vais voir lundi soir ki veut venir avec moi? g peur de trouver peu de monde….. ahhhh mais siii!!! sarimatruc!!!! tu aimles avoir peur !!!!!!! tu viendras?)

  6. moi mon deuxième prénom c’est Dominique.
    « Dominique nique nique s’en allait tout simplement, routier, pauvre et chantant… »
    :roll:

  7. ah! je suis content de voir que quelqu’un n’aime pas montpellier!
    dans ma promo de dess, tous les gens qui venait d’ailleurs ont détesté cette ville à la con qui n’est intéressante que pour y passer deux jours de vacances.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages