La jeune fille à la perle

Je rapproche un peu ce film de « Shakespeare in love » pour son scénario qui emprunte à l’histoire pour mieux broder une histoire des plus romanesque et hollywoodienne, avec en prime une remarquable reconstitution de l’ambiance hollandaise du 17ème, de bons acteurs et une histoire aussi lente dans la forme que palpitante dans le fond.

Des lauriers sont vraiment à donner aux responsables de la photo du film qui est incroyable, ajoutons à cela des décors plus vrais que nature, et cette luminosité qui nous plonge dans les tableaux de Vermeer avec une exactitude exceptionnelle. Le thème musical contribue aussi beaucoup à renforcer cette impression.

Et puis Colin Firth est impeccable, comme d’habitude, ainsi que la ravissante Scarlett Johansson qui confirme ses qualités d’actrice.

L’histoire est un peu entendue, mais ce n’est pas très grave, elle est exactement romanesque et audacieuse comme il le fallait pour soutenir la toile de fond d’époque. Colin Firth incarne Vermeer, qui manque d’inspiration et qui succombe à la fraîcheur et la beauté de sa jeune nouvelle servante Griet (Scarlett Johansson). Cette dernière sera le modèle du célèbre tableau de la jeune fille au turban (et à la perle).

La jeune fille à la perle

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages