Timbale ou gourmette ?

Je déjeune comme tous les midis avec des collègues qui sont plutôt des potes maintenant, et avec lesquels je ne bosse pas forcément en direct. Je me sens proche de certains et certaines, et pas autant d’autres avec lesquels j’ai moins d’accointances et qui souvent sont assez prout-prout. Je les choque allègrement par le récit circonstancié de mon existence dissolue et mes remarques souvent franches et scabreuses. En fait, je suis le genre à dire « bite » quand tout le monde le pense, mais personne ne le dit par politesse ou gêne. Et oui, en plus ça me fait rire. D’ailleurs, l’épisode du oide dans le uc est encore gravé dans la mémoire de certains ici.

Je déjeunais donc, et voilà qu’une nana se met à évoquer le baptême de Louis, le petit dernier (qui est le petit premier d’ailleurs). Et là, la conversation devient haletante… elle fait l’inventaire du trousseau que la famille peut offrir au petit. Alors il y a la timbale en argent, la gourmette, le médaillon, la chaîne, etc. Mais ça coince, car Tonton Machin et Tata Machine n’auront rien à acheter ! Drâââââaaaame ! Du coup, elle demande si on a pas une idée, de ce qu’on peut acheter à un môme pour son baptême. On fait le tour de la table (8 personnes en gros), et les propositions affluent.

Je dis : « Ah j’ai une idée ! Et pis un truc méga original, genre top-fashion et t’as jamais vu ça à un baptême !! ». Elle est ravie, elle doit se dire qu’un homosexuel digne et raffiné comme moi va lui annoncer l’objet qui rendra jaloux tous les autres baptisables du quartier. Mes autres collègues s’inquiètent un peu à mon sourire narquois et mon oeil égrillard.

« Achète-lui un chouette Cock-Ring en Argent. Bien sûr, il ne pourra pas le porter tout de suite, mais en pendentif ça le fait carrément ! »

Et là, silence… tout le monde me regarde l’air interrogateur… Elle a l’air enthousiaste en tout cas, et me demande des explications.

« Alors, un cock-ring, c’est un anneau de métal que tu te mets autour de la bite pour avoir une érection plus soutenue et durable. Hyper-pratique ! »

Stupéfaction générale, et puis tout le monde se marre. La nana me répond : « mais… c’est pas possible, il est trop petit, c’est pour son baptême… ». Et ma copine de rajouter : « T’inquiètes pas, il vient de se faire jeter, il nous fait son hétérophobe de base pour se venger. » La maman de Louis rassurée me souffle « Merde, je croyais que tu déconnais pas en plus, j’ai eu peur. » Je l’ai rassuré à mon tour en lui disant que je n’en avais vu que sur les magazines, et que ce n’était qu’une boutade. Mais ensuite, la conversation s’est naturellement déroutée sur l’usage du cockring, un sujet beaucoup plus divertissant vous en conviendrez, sur lequel toutes et tous voulaient des détails techniques.

23 Commentaires

  1. rapidité au top !!!
    c’est vrai que ça fait un peu rigide. mais chuis sûr qu’il y a un matto qui va apparaitre en customisation… enfin je le souhaite :))
    biz à mon matoo préféré

  2. ouais, je sais, ça c’est un vieux message…

    Mais je ne l’avais jamais lu et je dois dire que j’ai des sueurs froides à l’heure où j’écris ces mots… Tremblements, souffle court, mal de ventre… La description est crue, simple… D’une hallucinante efficacité.
    L’épisode peut faire sourire, moi, il m’a tétanisé.

    Je ne devrais pas dire bravo, mais le coeur y est, pour le style de l’écriture que j’aime de plus en plus…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages