Monster

Un film incroyable qui m’a scotché pendant toute sa durée… le sujet, le scénario, l’interprétation, la réalisation. Vraiment c’est une réussite. C’est l’intrigue même qui a tendance à porter le film puisqu’il s’agit d’une histoire vraie, et que forcément quand on sait ça, on a tendance à moins prendre à la légère des scènes qu’on verrait de manière beaucoup plus abstraite si elles étaient liées à de la fiction pure.

Tout le monde s’en fait l’écho et c’est vrai, Charlize Theron est remarquable, ainsi que Christina Ricci qui forment à toutes deux un couple lesbien des plus hétéroclites et attachants. J’ai pas mal pensé à « Boys don’t cry » pour le thème goudou, mais aussi cette manière de tourner pleine de sobriété et de crudité pour mieux encore rendre l’horreur de la simple et tangible réalité, et puis Charlize Theron a certainement autant de mérite qu’Hilary Swank pour avoir si bien endossé ce terrible rôle. Et c’est aussi une histoire vraie, un de ces faits-divers qui figé sur la pellicule et ramené à la vie par le film nous montre les tenants et aboutissants de ces drames, et démontre avant-tout la responsabilité inhérente de la société.

L’histoire de cette jeune femme qui fut violée, s’est prostituée depuis l’âge de 13 ans, puis a sombré et s’est mise à tuer des hommes, est expliquée dans ce film sans vouloir ni justifier ses crimes ou la dédouaner, mais simplement et crûment pour montrer à quel point elle ne fut que la victime d’une société qui accule les plus faibles au désespoir le plus criant. Et quand il s’agit de femme, alors il s’agit souvent d’abus sexuel et de prostitution, et là on voit bien à quel point ce n’est pas un choix, à quel point la société entière est complice de ces exactions envers des êtres affaiblies et découragées par l’existence.

Un film superbe et terrible, allez-y !

Monster

3 Commentaires

  1. J’ai été bluffée par ce film. Chralize Theron est exceptionnelle et Christina Ricci fantastique. En fait j’hésite à aller le revoir.
    Ca faisait un moment que je n’avais pas « rentabilisé » ma carte Gaumont et en sortant je me suis trouvée conne de ne pas aller plus souvent au ciné. C’est le genre de film qui me rappelle pourquoi j’aime tant le cinéma.
    J’ai vraiment adoré ce film, vous l’aurez compris! (oki j’suis un peu de parti pris, et je suis consciente que c’est peut-être un peu démeusuré). J’ai apprécié le rapprochement que tu as fait avec « boys don’t cry » qui était également magnifiquement dramatique! :-)

  2. Je suis allé voir ce film avec une amie, qui est étudiante en cinéma…et j’étais bluffé par l’interprétation de Charlize Theron, méconnaissable dans ce rôle inhabituel. Elle prouve, avec Christina Ricci, ses talents d’actrice. Elle a pris 15 kilos, s’est fait épiler les sourcils, s’est mis un faux dentier et des poches sous les yeux: la métamorphose est remarquable.
    La scène la plus touchante du film est l’instant où elle craque à l’arrêt de bus: elle est tellement crédible que j’ai failli en pleurer pour cette pauvre Aileen (Charlize Theron), à qui il n’arrive que des malheurs.:cry:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages