Le clan des ex

Je ne sais pas comment M. a goupillé son truc, mais il n’en reste pas moins que je suis hanté par ses ex à tous les coins de rues. M. fréquente quelques uns de ses ex, qui sont souvent devenus de bons potes (et je me suis généralement très bien entendu avec). Déjà mon quartier est au croisement des rues où habitent ses deux derniers mecs (trois si je me compte dans le lot), donc je maximise mes chances de rencontre inopinée (j’adore ce mot). Aaaah le 11ème !

Tout a commencé le jour où j’ai visité mon premier appartement vers Saint Ambroise, quelques jours après la rupture. C’était un truc horrible de particulier à particulier, j’arrive en avance et je prends ma place dans la file pour la visite. Une minute plus tard, se pointe un type que je reconnais de suite : J. Il est aussi stupéfait que je le suis, et me demande ce que je peux bien faire ici. Me voilà donc à expliquer que je suis célibataire (il ne savait pas…) et que nous sommes en lice pour le même appartement. Je suis à peu près resté deux minutes et demi à visiter ce logement affreux, et J. autant. Nous nous sommes ensuite retrouvés pour un verre dans un bar du coin pour une petite explication. :mrgreen:

Et puis, avant-hier, je quitte plus tôt le taf pour être chez moi juste à l’heure afin de faire réparer une fuite d’eau minime (vous saurez tout !!). Je croise en arrivant au tram de Suresnes-Longchamps E., l’ex de M. qui m’a précédé dans cette ambitieuse fonction. Il venait à un entretien professionnel à deux pas de mon boulot, et du coup on est rentré ensemble, vu qu’on habite à 5 minutes l’un de l’autre.

Hier soir, je vois Donato, nous allons d’abord dans un bar vers République (le Pachyderme), où je voulais voir les dernières oeuvres d’un artiste que j’apprécie (Patrick DaCruz). Ensuite, nous sommes allés dîner dans un restaurant libanais juste derrière la place de la République. C’est alors qu’à travers la devanture, L., je vous le donne en mille L. est un ex de M. , est passé. Il habite en effet à une centaine de mètres de la place, et nous nous sommes donc salués en échangeant quelques mots.

Je trouve donc qu’il y a une sacrée conjonction en ce moment, ce doit être un truc lié aux astres ou bien je ne sais quoi… Ou alors comme paumé, on aurait joué au vaudou avec mes poils de couilles ?
:ben:

20 Commentaires

  1. nan ça n’aurait pas eu d’effets avec tes poils de couilles mais à mon avis quelqu’un a jouer avec tes poils du culs :shock: . Un conseil, fait gaffe la prochaine fois que tu joueras la passive:mrgreen:

  2. Mais ouiiii! Si on clone un Paumé (J’ai vu Jurassik Park, moi, monsieur! je sais que c’est possible! il suffit qu’un vieux repère un poil de cul fossilisé dans de l’ambre, et paf, dans 200 ans, on vous croise avec un batracien…) ça fera donc quatre trous du cul en tout, n’est-ce pas?
    Effrayant tout ce que le futur laisse entrevoir de possibilités… :shock:

  3. Donc on récapitule : M couche avec L qui tourne autour de J qui cherche à partager un appartement avec Matoo alors que celui ci mange des poils de couilles de Paumé en compagnie de Donato … Ouhlà c’est bien compliqué tout ça :eek:

  4. Les initiales c’était avant ! Maintenant, je n’en mets quasiment plus pour mes proches. Pour M., tout le monde sait qui c’est ! Pour les autres, c’est normal je trouve de ne pas citer des gens qui ne sont même pas au courant, et qui n’aprécieraient peut-être pas… :roll:

  5. J’ai un ami dont les quatre grands-parents se sont remariés en croisé, tandis que les ex de sa mère fondaient un club… Je pense que tu tiens le(s) bon(s) bout(s).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages