L’ex-locataire

J’ai visité l’appartement que j’occupe actuellement le samedi 10 avril, et c’était l’ancienne locataire qui me l’avait montré. On avait un peu sympathisé, même si je la trouvais un peu chelou. Difficile à dire pourquoi, mais chelou ! Quand j’ai eu l’appartement, je lui ai juste passé un coup de fil afin de la prévenir (par simple courtoisie), et de savoir si d’ores et déjà l’état des lieux poserait un problème ou pas (histoire qu’on ne me cache pas des conneries).

Or l’appartement, pour 4 ans passés à deux, était dans un état impeccable. Il y avait seulement quelques broutilles comme quelques trous de cheville ou bien des murs dans un état d’usage. Et l’agence m’avait alors contacté pour me dire qu’ils allaient envoyer une société pour remettre en état sur la caution de la demoiselle. Ca me faisait chier, parce que je l’avais trouvé vraiment irréprochable cette fille, du coup je l’ai appelé et lui ai proposé de l’aider en rédigeant un courrier avec elle à l’agence, en indiquant que nous nous étions arrangés à l’amiable. Et finalement, elle n’a eu aucun ennui, et le bailleur n’a pas moufté. Du coup, on s’est appelé plusieurs fois, vu quelques fois et finalement en discutant à bâtons rompus, nous avons plus sérieusement lié connaissance. Je l’avais rapidement évoquée dans ce post, puisqu’elle m’avait invité au théâtre pour me remercier.

On s’est vu dans un p’tit bar à côté de chez moi, on s’assoit. Le serveur arrive, je commande un verre, elle bloque total sur la carte… elle demande : « c’est quoi un Tango siouplé ? ». Le serveur est très cool et rigolard et lui répond : « c’est comme un monaco, mais c’est une bière avec du sirop de fraise ».
Et là blocage complet, elle le regarde comme si elle ne comprenait pas, avec un demi-sourire gêné et une expression d’Alzheimer précoce.
Il me regarde en souriant et lui répète tout en mimant : « Vous voyez, c’est un simple verre avec de la bière, et du sirop de fraise dedans !? ».
Elle : toujours en mode blocage.
Lui : qui me regarde genre « elle est pas bien ta copine ou quoi ? ».
Moi qui commence à me marrer.
Il finit par lui dire en se marrant : « Aaaah mais c’est aussi une danse argentine très connue, mais là nan, c’est juste de la bière avec du sirop de fraise !! ».
Elle se débloque, et dit qu’elle veut bien un tango.
C’est quoi déjà ?

Elle quittait cet appartement pour des raisons similaires aux miennes : une rupture. Aussi nous nous sommes un peu rapprochés dans cette funeste occasion, et quand on se voit on parle beaucoup de nos ex, nos relations et papoti et papota. Et plus on se voit et plus je la trouve barrée et attachante, c’est trop fort. Maintenant, je sais qu’elle est un peu lesbienne sur les bords, sexuellement bien libérée et on a même discuté de ses plans internet, cul ou love !

Elle m’a invité à dîner chez elle hier dans le nouvel appartement qu’elle partage en coloc vers Belleville (avec une vue plongeante sur Paris du 16ème étage). On a passé une soirée cool à tchatcher tous les deux. Je ne sais pas si je vais vraiment devenir pote avec, en plus elle compte partir en Lettonie à la rentrée en poste dans une association culturelle pour l’UE. Ca m’a à peine étonné quand elle m’a fait part de ce projet ! :mrgreen:

Elle est cool l’ex-locataire !

6 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages