Post hyperlié

Le résumé du week-end me donne le vertige. Moi qui voulait me reposer, je me suis concocté un agenda de ministre avec moult péripéties et émotions.

Tout a commencé vendredi soir par un modeste dîner chez l’ange étrange (mouvement circulaire diffus de la main gauche, puis mouvement de balayage circulaire inverse de la main droite… en prenant sa voix la plus profonde et chaude et ânonnant dans un souffle rauque mylénien : ââââange étraâââânge :mrgreen:). Il nous avait préparé un poulet de la mort-qui-tue au gingembre, sa race, sa mère, c’était trop bon ! Et puis, j’étais content de faire la rencontre d’Antoine aka Mr Fox qui était un blogueur que j’aimais bien, et dont j’avais déjà rencontré le mec, Olivier, lors de la soirée de Gay Pride.

Après que Jeff et Fzael nous aient faussé compagnie, mais que les amis de Séb aient répondu présent à l’appel, nous sommes allés en groupe et avinés au Tango (à peu près la seule manière d’appréhender ce sympathique endroit). Nous étions neuf zouaves si je me souviens correctement, j’étais donc avec Séb, Diego, Aurélie, Claire, Claire, Olivier, Antoine et Thomas.

Je n’étais pas allé au Tango depuis des lustres, et quand même ce n’est pas le pied. La musique est vraiment navrante de temps en temps, et surtout le son est pourri. On se croirait un peu dans la maison de quelqu’un avec une vieille platine qu’on pousserait à fond les ballons. Du coup la musique n’est vraiment pas assez forte, et on a toujours l’impression de ne pas être en rythme. Les disques sont passés les uns après les autres en étant à peine enchaînés, la table de mixage doit être effleurée toutes les dix minutes… Mais le truc positif c’est l’ambiance bon enfant et bien cool. Les mecs ne sont pas tops, mais au moins ce ne sont pas des bécasses vantardes et qui fanfaronnent en gonflant leur jabot toute la soirée. On sent qu’on peut parler à n’importe qui et sourire à tout va en ayant du répondant, ce qui est très agréable et rare dans le milieu pédé. Et puis surtout, je scrutais l’horizon car Deubeuliou m’avait dit qu’il viendrait ce soir à ma rencontre. Waaaaaaaaaaaaaah l’angoisse ! Si si si si, Deubeuliou, j’vous juuuuuure madame ! (Ne Jurez pas Marie Thérèse !)

Du coup, on a parlé, parlé, parlé. J’ai zappé tout le monde, et au bout d’un moment, on est sorti faire un tour. Il devait déjà être 4h du matin et l’air de Paris était toujours aussi chaud. On a enfourché son destrier pétaradeur et on est allé papoter sur les bords de Seine. Soooo romantic ! :langue:

Samedi, j’ai traîné toute la journée, et finalement j’ai trouvé la force de m’habiller. En effet, le soir Séb devait me rejoindre pour qu’on aille tous les deux au Resto Gayattitude dans le 3ème. J’ai été très agréablement surpris par cette soirée, avec 26 participants. Ce qui est marrant c’est qu’il s’agissait principalement de gayattitublogueurs, et que cela crée forcément une connivence plus forte, même entre des personnes qui se connaissent peu. J’ai rencontré avec beaucoup de plaisir la plupart des gens dont j’avais envie de faire la connaissance comme Ricroel, Matt-dk ou bien Nico_paris_12 (que je connaissais déjà en fait). Et puis, nous avons eu l’apparition de Diabolito, avec son Bibi et Manu, qui nous a tous bluffé par son courage à venir affronter les 26 convives à la fois. Jonathan a été absolument charmant et je sais que c’était un sacré effort de sa part de montrer patte blanche à cette soirée. En tout cas, on était d’accord avec Séb, son mec c’est une bombe atomique ! :langue:

J’étais aussi ravi de revoir Matthieux. C’est un mec que je rencontre régulièrement depuis une soirée de potes de potes de potes, d’il y a quelques années. Et puis Paul est passé aussi en fin de soirée, et nous a gentiment proposé de squatter son studio pour ceux qui voulaient. Ainsi nous nous sommes rendus à une dizaine de tapioles chez lui, et avons consciencieusement vidé son bar en écoutant les élucubrations des uns et des autres. Mais surtout celles de Jérôme parce qu’il est vraiment balèze ! :mrgreen:

Alors voyons voir si j’arrive à citer tout le monde… Paul, Séb, Antoine, Olivier, Christophe, Papageno, Frsic, Ernie, Pierem, Etasseureuh, Nico, Bip76, Arashino. Bon j’espère que je n’ai oublié personne…

Dimanche je suis allé bruncher au Charbon avec Deubeuliou. Et puis, il a passé l’après-midi chez moi, et on a encore plus parlé… ouuuuuh là là, mais qu’est-ce qu’on a parlé…tellement qu’on a du finir par se trouver une meilleure occupation.

Le soir, j’avais un dîner avec un gayvoxien à la voix de sentor. Nous avons dînés en compagnie de Jack Lang (je lui ai décoché mon sourire de la mort, du coup il m’a répondu avec beaucoup de distinction mouarf) dans un resto chinois très bon à Saint-Michel. J’ai passé une très bonne soirée et puis je suis rentré.

Ouf le week-end était terminé, je pouvais enfin me reposer avant de commencer la semaine sur les chapeaux de roue.

14 Commentaires

  1. Hé moi personne ne m’a trouvée « bombe atomique »? :hum: Espèces de tafioles ! :mrgreen:Hi hi je décooooooonne ! :langue:J’ai été ravie de faire ta connaissance Matoo ! Tu m’as l’air d’être fichtrement intéressant comme mec ! (si si :cool:)

  2. Pfff… oui, c’était surréaliste ce débarquement massif de tapioles dans ma cage à lapin. J’aurais aimé être un peu moins naze, mauvais timing, tant pis… faudra quand même se refaire ça. En plus petit comité peut-être !:petard:

  3. mauvaise langue, c’est drolement sympa le Tango, plutôt que ces lieux stéréotypés du Marais, pff quelle désolation ;o) En +, y’a pas que des jeunes pour une fois (on ne me changera pas :o))
    Et puis après que est TOUJOURS suivi de l’indicatif Môssieur ! ;o) « Après que Jeff et Fzael nous aient faussé compagnie » Na ! Ca t’apprendra vilaine Maleka ;o)
    Yves. :langue:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages