Same player, pierce again

Dans la journée de samedi, j’ai finalement fait ce que je voulais depuis déjà pas mal de temps. Un truc un peu symbolique, et puis aussi un truc que je kiffe. En fait, avant de sortir avec M., j’étais percé à l’oreille comme encore aujourd’hui, mais aussi au téton gauche. Or cela ne lui plaisait pas, et puis j’avais ôté le piercing un jour où j’avais rencontré les parents de M. et qu’on s’était baigné dans leur piscine. Après quelques jours, il était presque impossible de le remettre, et comme M. n’aimait pas du tout ça, et que c’était mon homme de ma vie à moi que j’avais, j’avais laissé tombé.

Le piercing et le tatouage ont toujours eu deux fonctions pour moi. La première est purement et strictement esthétique, je trouve que c’est beau. Cela ne se discute donc pas, cela plait ou pas, instinctivement ou de manière réfléchie, mais il suffit de respecter le choix d’autrui. La deuxième fonction est symbolique et « philosophique ». Mes tatouages et piercings ont toujours eu pour objectif de troubler mon image et de brouiller les pistes. Je ne voulais pas déconner dans mes études ou faire du mal à mon entourage (dans un simulacre de crise d’ado), mais j’avais besoin de prouver ma différence et de trouver dans mon expression corporelle des éléments forts et différentiateurs. J’ai toujours été vu comme le gentil garçon, bon élève et poli, et plus tard à peu près les mêmes adjectifs en tant qu’adolescent et jeune adulte. Du coup, j’ai eu besoin de rajouter une touche, juste une petite touche, qui troublerait complètement le modèle auquel ma famille notamment s’accrochait. Le fait que je sois pédé est toujours très bien passé d’autant plus que j’étais le mec studieux et irréprochable, donc je devais montrer d’une manière discrète mais choquante mon contraste. C’est pourquoi j’ai ces éléments qui clochent avec ce que je suis, et cela me plait énormément. C’est bizarre et les gens ne comprennent pas, ce qui revient le plus souvent c’est un oeil inquisiteur, un regard torve, un sourcil interrogateur et « mais pourquoi ? ». Parce que cela me plait !

Et tout en conservant ma personnalité de garçon sage et réfléchi, je jubilai quand ma grande-tante (encore elle) avait à l’époque regardé mon téton (que j’avais fièrement exhibé : « Heyyy regarde Ma-Tante !!!! ») en s’exclamant : « Aaaaah mais pourquoi tu t’es mis une boucle d’oreille sur le sein ??? ». Et quant au boulot, les gens voient ma coccinelle sur le bras… tout chelou ce tatoo et puis à un endroit zarbe… il est chelou ce mec, et pourtant il est si sérieux… Hé hé hé. J’y suis allé petit à petit et je n’ai aujourd’hui plus trop de velléité en terme de perçage ou tatouage. J’avais commencé par le piercing du cartilage de l’oreille, petit souvenir de mon année Newcastle, et là encore Ma-Tante avait crié : « Aaaaaaaah mais ils se sont trompés, ils t’on collés une boucle d’oreille vachement trop haut, tu aurais du les arrêter, c’est affreux !!! ».

Donc aujourd’hui, je reconquiers mon attribut le plus choquant : un téton troué. Je trouve que c’est super chouette, en tout cas je suis ravi ! :mrgreen: Et puis c’est tellement cul comme piercing et tellement pas moi, que j’adore !!! Et quelque part, me voilà dans le même état qu’avant ma relation avec M., une sorte de marque de ma liberté nouvellement recouvrée (c’est drôle car on pourrait croire que ce serait plutôt le faire de s’en débarrasser qui marquerait cela).

Et puis c’est le genre de chose que je ne montrerais pas à tout le monde, on le découvrira à loisir seulement dans l’intimité de mon boudoir. :langue: Tout comme le dragon qui se cache en partie dans mon caleçon (sans métaphore aucune).

19 Commentaires

  1. Bonne initiative ! Le profil du bon-élève-studieux-et-irréprochable a toujours besoin d’un contraste « discret mais choquant ». J’ai personnellement résolu mon problème sans tatouage ni piercing, mais en appliquant à la lettre la méthode du « ce qu’il ne faut pas dire en société ». (Exemple offert à titre gracieux : « Les vieux, ils passent leur temps à réclamer de mourir dans la dignité, et deux minutes après, ils se chient dessus. Faudrait savoir. »)

  2. Je comprends tout à fait ce que tu dis, et j’y adhère complètement. Je suis étonné d’apprendre que tu as des tatouages, je veux les voir, et par n’importe quel moyen ! :petard:

  3. trèèès sympa la photo, c clair…
    pour le pierce… à défaut de ne le montrer qu’à ton nounours, tout le monde le sait, maintenant :) Allez, mont’nous ton tatoo matoo… :redface:

  4. Le tatouage et le piercing, à part montrer qu’on n’a pas plus d’imagination que les paumés qui trainent dans les rues, je vois pas l’avantage.
    Ca faisait peut-être rebelle il y a 20 ou 30 ans, mais maintenant, meme les secretaires de direction en ont.

  5. Cher Lewis, si on veut se différencier, on ne fait pas la meme chose que tous ces pauvres ecervelés sans imagination. Tu sais « J’ai pas d’imagination, j’ai pas de personalité et pour qu’on s’interesse à moi, je vais me déguiser en rebelle. Je vais donc faire comme la majorité des paumés, je vais me faire tatouer et percer. Ah oui, je deviens un gros dur de dur. »

    Il est tatoué ? Ben oui il est à moué.:pleure:

  6. Pour répondre un peu a la fois a Charcuterie Express et a McM… Justement, il faut prendre cela a un degrè supérieur de compréhension… C’est justement parce que maintenant tout le monde en a, que ca devient intéressant de placer cet « attribut » comme qqch de différent… je me comprends, mais moi aussi comme Matoo, j’etais le bon-élève-sage-et-attentionné-qui-réussit-tout-bien… et moi aussi j’ai senti le besoin de montrer que merde, meme si je suis sage, je peux avoir envie de faire quelque chose de « brouillant » pour reprendre les termes de Matoo… Moi aussi j’ai un tatoo… moi aussi j’ai l’oreille percée… et ce n’est ni par mode, ni pour faire pédé… c’est qqch de très perso (comme pour matoo)… et qui a fait qu’on me regarde bizarrement en famille, sans oser dire quoi que ce soit, puisque je reste le sage garcon de la tribu… Brouiller les pistes, oui, c’est une notion que j’aime bien… Et ça n’a rien a voir avec un artifice de secrétaire de direction… sinon j’aurais fait un tatoo plus grand et plus visible (alors que le mien est petit et qu’on ne le voit pas si je ne le montre pas)…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages