Ma vie est une sitcom ?

Dimanche soir, j’ai dîné avec un journaliste gay qui habite à New-York avec son homme, et qui est correspondant aux States pour Têtu. Waaaaa, j’assure hein ? :mrgreen: Eh bien, j’ai passé une très bonne soirée avec ce jeune homme, JM, qui habite à deux pas de chez moi dans ce petit quartier connu du 10e vers la rue Ste Marthe.

Ce monsieur m’a connu par mon blog, nous avions alors échangé quelques mails, et venant sur Paris, j’ai sauté sur l’occasion pour le rencontrer de visu et mieux faire connaissance. Nous avons parlé à peu près de 3000 sujets, de la vie (gay) à New York, de politique américaine (en passant par les élections, les opinions des américains sur l’antisémitisme français, de la structure politique un peu manichéenne des US etc.), de son boulot de journaliste (enfoiré de journaliste spécialisé dans les voyages, qu’on envoie à Bab-El-Oued pour qu’il ponde un papier), de nous aussi, de son enfance vernie et de la mienne plutôt vert-de-grisée, de nos curieuses destinées, du lien entre ce qui est finalement advenu et notre pédésexualité et puis bien sûr : les blogs !

JM a découvert les blogs relativement récemment, et évidemment, en tant que jongleur de mots, il est un peu comme un enfant devant une pâtisserie avec un énoooôôrme gâteau derrière la vitrine ! Il surfe de blogs en blogs, tombant comme nous sur des horreurs et sur des trucs qui lui plaisent grave, l’émeuvent, le gavent, l’indiffèrent, l’intriguent ou l’énervent. Et puis, il y a les blogs persos comme le mien l’est en partie (oui oui n’oubliez pas que de temps en temps je parle aussi de bouquins, ciné ou expos lol). JM a beaucoup insisté sur la valeur de ce que l’on raconte tous, surtout en tant qu’éléments de réalité « vrai ». Là où tous les scénaristes, écrivains, journalistes de la Terre essaient de piocher des idées sur leurs propres existences ou bien celles de leurs proches, les blogs sont une sorte de source d’idées absolument inépuisable et originale. Les blogs sont la vraie vie, ce sont des sitcoms de la réalité. Evidemment, la vie est plus banale que dans une série, mais il n’en reste pas moins que ce que l’on raconte est potentiellement le germe qui nourrira l’imagination d’une personne qui l’utilisera à ses fins personnelles.

Alors quid de ses propres idées et de leurs propriétés ?

En fait, je m’en fous plus ou moins. A la base, j’estime que ce que j’écris n’en vaut vraiment pas la peine, et puis surtout, je tiens à rester dans l’esprit internet qui est gratuit et universel, et aussi dans le blog « catharsis » qui est avant tout un exercice personnel et dont la ligne éditoriale m’est propre. Evidemment, je n’aimerais pas qu’on me vole mes idées, qu’on subtilise ma vie. Mais je serais flatté si j’apprenais que j’ai inspiré un personnage de « Queer as Folk », ou donné des idées à un politique sur les gays, ou donné du fil à retordre à un sociologue ! Mais vraiment ce ne sont pour moi que des « effets de bord » du blog. Et si jamais, les blogs deviennent vraiment autre chose que du plaisir gratuit et inutile, je pense que j’arrêterais.

10 Commentaires

  1. Bloger, c’est un peu comme faire des gammes, des gammes, des gammes : entraîner la plume ou la patte et voir comment *ça* réagit. Un laboratoire en somme ou un gueuloir comme aurait dit un ancêtre de la littérature !
    Si en plus ça peut servir… Trop heureux ;)

  2. Tu en as de la chance de passer une soirée avec un garcon avec une vie aussi interressante. Je dis oui à l’Internet gratuit et Universel et aux blogues qui y participent.

  3. On ne peut pas nier quand même « la mise en spectacle » d’une telle entreprise… non ? Faut dire aux gens que tu es assez éloigné du personnage que tu joues dans ton blog. Je ne pense pas qu’il y a une réalité là dedans. D’ailleurs, c’est un exercice que j’aimerais bien essayer de faire : lister les gens dont la personnalité est la plus en phase avec « l’âme » de son blog. 1 Scoop : Des amis à elle m’ont dit qu’Agapi est vraiment comme ça dans la vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages