Juste une question d’amour ? Non, de business !

J’ai acheté mon Têtu mensuel que j’ai lu dans le RER ce matin, sous le regard ébahi d’un reubeu joggingneux qui se demandait ce qu’un de ses confrères faisaient sur la couverture avec un air si lascif. Un jour, je vais me faire trucider moi avec mes conneries de visibilité !! :mrgreen:

J’avais vu sur la couv cette interview de Mougeotte et le papier sur « le virage gay de TF1 », et j’avais hâte de me rendre compte de la teneur du discours. Et puis, j’ai aussi lu le commentaire (pas vraiment une diatribe ni un libelle) avec un soupçon d’acrimonie et surtout une accusation de complaisance, de Média-G sur le sujet avec un excellent titre : « Le virage TF1 de Têtu ».

Il s’agit en fait de deux pages de texte, une partie qui décrit un peu l’histoire de TF1 avec le traitement de l’homosexualité depuis les années 80 dans ses émissions, JT, choix de séries ou films etc. Et puis, un encart avec une interview d’Etienne Mougeotte sur cette homophilie assumée de la chaîne.

Je comprends assez bien du coup le réflexe de Média-G, même si ma première réaction à moi est plutôt du côté de TF1, plus que de Têtu. Alors oui, on sent bien que Têtu prend le côté positif de la chose, et pourquoi pas ? D’ailleurs, j’avoue sans vergogne que TF1 a le mieux traité la Gay Pride cette année, de loin devant tous les autres media. En effet, la visibilité des pédés sur TF1 est manifeste, et c’est bien de le dire. Et en effet, l’interview à Mougeotte est absolument fade et inintéressante. De même, faire la chronique des années 80 à aujourd’hui, en évoquant de Mourousi à Anne-Laure de la StarAc, ne me parait pas un truc vraiment intéressant.

Ce qu’on a compris depuis longtemps, et dont je m’étonne qu’on fasse encore semblant de l’ignorer, c’est que TF1 fait du business. Du business et RIEN d’autre. La télévision n’est qu’un support publicitaire, un instrument de communication aux masses pour leur faire acheter du Benco et de l’Ariel (enfin de l’Omo).

Allez, petit rappel du discours assumé de TF1 par son PDG, Patrick Le Lay :

« … A la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit ».

« Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible »

Alors des pédés sur TF1 ?
Mais pourquoi pas ?! Ca fait du chiffre ? On atteint les objectifs de recettes aux annonceurs ? On élargit notre assiette de consommateurs sans aliéner les principales cibles ? Et en plus, cela redore notre blason et améliore notre image ? Banco ! Allons-y donc faisons du pédé… mais pas du gay France2 gnan-gnan… Non non, il faut faire du bon pédé TF1 ! Rien à foutre de véhiculer des idées, de changer des mentalités pour plus d’équité, pour une véritable idéologie engagée de la chaîne.

Prenez-moi donc un Vincent McDoom en Gucci-Prada dans les labours, un trans qui se prostitue au bois chez Carole Rousseau, un échange entre un pédé agriculteur et une maraisienne pure porc, une version française de « Queer eye for a straight guy » avec 5 tapioles tapiolissimes, des présentateurs manifestement pédés pour les pédés mais qui restent tout à fait incognitos pour les ménagères, etc.

Donc pas la peine de prendre en considération les jolis discours de ces messieurs, et aussi les tentatives d’explication de Têtu (dont Média-G donne la justification par des intérêts personnels…). TF1 ne fait pas de politique, ils font du bénéf. C’est beaucoup plus simple que cela, et on vous le serine depuis des années : les pédés sont de bons consommateurs. Bon ben voilà, ça suffit à leur donner leurs lettres de noblesse à TF1.
CQFD.

Le problème de cette vision capitaliste de la société, c’est que, comme pour tout, il y a un côté positif et négatif à cela. En effet, on se rend compte que ce levier financier et social est, dans notre société libérale et sous le joug du pognon, plus balaise encore que le marteau de Thor. Je pense que cette manne marketing nous a plus émancipée en quelques années, que des générations de militantisme homo avant. Le problème c’est qu’elle nous apporte aussi son lot de désavantages. Etant donné, qu’on est reconnu comme une communauté de consommateurs, et pas par rapport à de belles Idées, on doit se comporter un peu comme les américains, en lobbyistes et plus en citoyens. Or le progrès passe par un militantisme idéologique réel, on doit accepter la différence d’autrui et vouloir réduire les inégalités entre les citoyens, plus que de défendre une image de contributeur économique. Sinon, cela revient à nous diviser encore plus, à créer toutes ces segmentations débiles avec des gays propres sur eux, des pédés folles, des pédés cadres sups, des trans, des lesbiennes butchs, des gays black, des gays cathos etc. avec leurs propres revendications et une force basée sur une propension à consommer et à être marketé.

Je trouve une vraie opportunité dans cette conquête et reconnaissance des gays en tant qu’acteurs (et bons payeurs) de la société. Et TF1 met cela en exergue avec beaucoup d’efficacité. Mais nous avons aussi besoin de véhiculer des idées de progrès social, tout en conservant cet esprit frondeur et militant. Malheureusement, France2 n’a pas l’air d’assumer son rôle de service public dans ce but. Les radios un peu plus, mais ce n’est pas la panacée. Et je pensais que Têtu était, pour la presse, l’acteur le plus investi dans ce domaine et cette double optique « politique ». Du coup, maintenant, j’ai des doutes… Et nous verrons bien ce que PinkTV fera à son tour, j’avoue que je ne suis pas très optimiste non plus.

29 Commentaires

  1. J’ai pas eu un raisonnement aussi poussé, mais quand j’ai lu l’article, j’ai eu le même sentiment que toi. Ca m’a plus déçu qu’autre chose…
    Avec « Queer eye for a straight guy » c’est le premier pas vraiment assumé de TF1 pour les Gay. C’est le début, les premisses, tout reste à faire encore (comme dans bcp de domaines vis à vis des gay)
    =)

  2. Ben que dire…
    en effet il ne faut pas être hypocrite ! TF1 c’est du Business… s’en offusquer, c’est faire sa vierge effarouchée… jouons le jeu du business avec le business
    je suis toujours étonné de constater lorsque tu interroges les gens sur ce qu’ils regardent à la TV ! Genre Arts et essais et bons films… mais comment fait TF1 pour avoir plus de 50% de PDM ?
    Par contre, comme tu l’écrivais très justement, l’autre côté n’est traité par personne ! La faute à TF1 ? Non, ils sont dans le créneau Business !
    Mais en effet France2… ils font quoi eux ? du business ils savent pas en faire (ou mal !)… voilà un créneau ouvert pour eux !

  3. ouè bah j’ai du mal à comprendre pourquoi on dit que les pds sont des « bons consommateurs » ; je me sens pas spécialement pd quand j’vais à l’atac, j’achète même pas d’omo (mais du Le Chat, of course mon pti matoo) alors ! faut arrêter cette idée faisant croire que les pds ont pleins de fric, ils en ont pas plus que les pas-pds je crois ! :blah:

  4. alias> En fait, ils ont malgré tout en moyenne plus de fric, mais surtout ils le dépensent énormément. Ils ont pas de môme en plus, tu vois ! C’est un fait sociologique ! Mais avec les années, il est clair que la population gay est de plus en plus segmentée, et moins homogène.

    Le couple gay est la cible privilégiée des avides de DINK en marketing (Double Income No Kids).

  5. Ouai mais le compte en banque est exsangue, c’est bien que tu l’as dépensé ton pÔgnon !!!
    :rigole:
    Moi aussi chuis tout le temps dans la dèche ! lol Mais regarde mes factures de téléphone ! :hum:

  6. Vous en faites pas les mecs, je vous grille tous en ce qui concerne l’état de mon compte, il touche le fond le 1er du mois :hum: . Mais bon je suis pas DINK, mais plutot SINK (Single Income No Kid) :pleure:

  7. En fait, le pouvoir d’achat supérieur présumé des gays est largement un mythe. D’abord parce que les gens qui répondent aux enquêtes sont d’un milieu plutôt aisé, généralement. Ensuite parce qu’il y a de plus en plus de familles homos, mais aussi de célibataires hétéros qui claquent du fric.
    Et puis, le ressort argent=intégration ne fonctionne pas automatiquement. Dans les années 1930, tout le monde était persuadé que les juifs étaient tous riches…:blah:
    Sans vouloir casser l’ambiance :doute:

  8. En effet TF1 fait du business, et en effet il le fait bien, très bien… qu’on ne se leurre pas, il montre aux gens ce qu’ils ont envie de voir.
    Le problème n’est pas de savoir si TF1 profite d’un créneau marketing délaissé en parlant des gays, le problème c’est que l’image des gays, les aspects de leur vie, les personnages gays que TF1 montre vont représenter pour les 50% de personnes qui ne regardent que TF1 LA référence.

    Et ça c’est dangereux… parce que TF1 montrera du choquant, du divertissant, du pété de tunes, de la salope, de la folasse, etc.
    Et même si on peut retrouver un peu de soi dans ces facettes, je ne pense pas que la majorité des gays se trouveront bien décrits…
    Je ne veux pas, parce que je suis homo, passer auprès des gens pour une follasse en talons aiguilles, une chaudasse qui traine dans les bois, ou un addict de l’argent parce que c’est ce que TF1 montre…

    Et malheureusement, je ne vois pas vraiment quel est le média aujourd’hui qui donne une image à peu près juste des homos…

  9. euh… c’est quoi une image à peu près juste des homos? A partir du moment où tu montres une personne et tu la généralises en tant que représentante des gays (ou de quoi que ce soit d’autre) il y en aura plein d’autres qui ne se sentiront pas représentés.

  10. Ouai c’est comme si on disait que les hétéros sont représentés dans « c’est mon choix ». lol. L’idéal serait que les gens ne prennent pas ce qui sort de la télé comme parole d’évangile. Malheureusement, c’est un peu tard… :help:

  11. comme dit inside, tetu c’est marie claire déco avec un je ne sais quoi du fig mag. mais bon …

    matoo> je ne suis pas d’accord quand tu dis que faire du fric, pour tf1, c’est ne pas faire de politique… cf soutien à balladur, chirac et sarko … +/- dans l’ordre et selon les besoins (remember bouygues et les marchés publics …)

    sinon, on regardera tf1-gay version, et on fera bof. non ?

  12. Qui parmi vous ne regardera pas cette émission, version française de « Queer eye for a straight guy » ?
    Ou bien finalement, serons-nous tous devant notre petit écran?

  13. wam> Ah mais je ne suis pas contre le pouvoir du fric, je trouve déplorable que ce soit notre seule arme. Je préfèrerais qu’on m’accepte par esprit de tolérance et de liberté plutôt que parce que je suis profitable au pays (avec mes factures de téléphone lol).

    Velcetis> Evidemment qu’on va regarder !! Nan mais oh ! Et pis on fera des soirées et tout et tout ! Ce n’est pas du tout cela le problème. Le problème c’est qu’on ne montre rien d’autre, et que les gens vont encore penser qu’un homo c’est uniquement un styliste ou un coiffeur. Quoique… :petard:

  14. -> Et oui, c’est comme « Marie-Claire » il y a plein de pub dedans : p.3–> édito, p.13–> sommaire! Entre les deux… devinez? Y a pas qu’à TF1 qu’ils font du business! Mais bon si ça permet à de jeunes homos de se découvrir c’est déjà pas mal!
    Personnellement j’ai découvert TETU par hasard à ces débuts ( il y avait le beau journaliste Alex Taylor en couverture, d’ailleur qu’est il devenu?), et c’est après avoir feuilletté la revue que je découvre que c’est une revue homo (non porno, je connaissais pas encore Gai-Pied, oulàlà j’ai l’impression de parler d’un temps lointain!) et qu’Alex l’est aussi!!D’un certain côté ça m’a rassuré et aidé à m’assumer… Voilà pourquoi je continu à acheter TETU…
    Velceti-> Moi rien que pour les relookeurs je pense que je serai scootché à l’écran… :langue:

  15. Je m’en fous de la pub, et je préfèrerais même qu’il soit rentable, ou même qu’il puisse rapporter un paquet de fric.
    Ce qui m’importe c’est seulement que le contenu soit indépendant et avec une âme, des idées, une ligne éditoriale indépendante et marquée… (et pas uniquement à la solde des annonceurs, quels qu’ils soient)

  16. En effet y’a surement pas UNE image juste du gay (ou alors on fait un élection comme pour miss France ? non ? ok on oublie…:boulet:)
    Mais c’est quand même très cliché ce qu’ils nous montrent à la télé…
    Ou alors il faut en montrer plein, tout le temps, comme ça, ça diversifiera obligatoirement l’image ! :mrgreen:
    (btw je tiens à préciser que je ne suis ni coiffeur, ni styliste ;-) )

  17. chapeau bas mec, jolie réflexion. Ceci dit, les pédés au fort pouvoir d’achat ne sont quand même pas légions (je crois que ça a été dit). Je dois être un des rares qui achète TETU tous les mois depuis le premier numéro et qui le déteste autant (je me console en disant qu’Olivier aime bien, j’ai viré à la poubelle la collection complète d’ailleurs). Mais si la chaîne la plus pute et la plus beauf arrive à faire avancer les mentalités, rien que pour ça, c’est banco. A n’importe quel prix. D’autres parts, au sujet de la real tv, la reprise de « Queer eye for a straight guy » me fait doucement rigoler. Il n’y a qu’à voir l’amateurisme des reals tv-shows de TF1 pour s’en apercevoir et mater MTV de tps en tps. Y’a pas photo ! On a bien 15 ans de retard. En conclusion : Tout ce qui peut être pris est à prendre.

  18. complètement d’accord avec nico ; moi qui fais des stats, je vous le dis, méfiez-vous des sondages,:blah: c’est comme les mini-jupes… ils en disent long, mais ils cachent l’essentiel :ben:
    Et pis d’accord avec Grog :salut: comme dirait pPD des guignols, « nous en sommes en 2004, vous êtes encore devant la tv, bonsoir »

  19. Ah ben tiens y’a justement le service publique qui s’y met ce soir!
    Tu penses qu’ils lisent ton blog Matoo? ;-)
    ARTE à 22h25 Une vie ordinaire – Ou mes questions sur l’homosexualité
    ;-)

  20. matoo> ok pour le pouvoir du fric, dans ma petite ville, le maire et au moins un patron de négoce de vins sont homos (version don’t ask, don’t tell, mais tout le monde le sait), personne ne les emmerde. autre solution (la mienne) : le coup de boule préventif.

    mon souci reste que l’intégration par le fric est très inégalitaire, ne traite pas le taux de suicide des gays 7 x supérieur. comme lolo², je crains les images véhiculées par tf1 : il ne me semble pas souhaitable (moral ?) que l’intégration (ie, la paix) des gays & lesbiennes (rarement citées d’ailleurs) se fasse par le biais de la sphère marchande, qui a une grosse tendance à niveler tout ce qu’elle touche.

    je regarderai quand même :redface:

  21. Matoo je suis tout à fait d’accord avec ton analyse sauf pour le fait que TF1 ne fait pas de politique, car effectivement, être orienté uniquement business implique forcément des positionnement politiques.
    J’avoue avoir été assez bluffé le jour où a été organisé « La gay pride fait son manège »: la fête foranie de la Concorde entièrement gratuite pour les gays et seulement les gays. C’est quand même un peu bizarre, et un peu inquiétant de voir le pouvoir de l’argent. C’est un peu malsain comme concept quand même, ça va accréditer le concept de lobby gay dont personnellement je ne vois pas la couleur…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages