Une gay attitude que j'aime

On a trop rarement l’habitude de lire des textes de profil de sites bien rédigés. Là ce n’est pas tant dans la forme, mais surtout dans le fond que j’ai été touché.

Ce que j’écris moi, est assez nul je pense, mais je ne mets sur ces trucs là bien souvent qu’une accroche pour discuter. Et la plupart du temps, les textes à lire sont déplorables ou à la rigueur drôles, mais là je trouve que c’est bien tourné, fin et spirituel. Sans porter aucun jugement sur cette personne, en tout cas je me sens interpellé par cette définition !

Et c’est aussi ce qui est sympa sur ces sites, c’est de pouvoir en effet communiquer comme nous le faisons, en écrivant, en étant lu, et en lisant à notre tour. Ca aussi, c’est du charme. :mrgreen:

Joli portait sur Gayattitude

12 Commentaires

  1. ahlala matoo qu’est ce que tu me fais lire avant de dormir. Je trouve qu’il y a de la melancolie qui émane de ce texte. Ce genre de texte me donne de l’affection et de la sympathie pour son auteur. C’est comme pour se garcon avec qui je parle depuis plusieurs semaine, je n’avais pas sensations particulière envers lui jusqu’au jours, voyant que ne discussion devenu moins superficielle, il me ditqu’il est S+ et qu’il préfère me le dire au lieu de me le cacher si un jour quelque doit se passer. Ben depuis ce jour la, je me sens attiré par lui, pour l’affectionner et l’aider dans sa vie (suis bizarre je sais:doute:)

  2. Putain c’est dingue, j’ai l’impression de me reconnaitre quand je lis ce texte :shock:(en passant sur certains détails quand même, lol). Il reussi à mettre en mots ce que je n’arrivais pas forcement à exprimer, et je pense que je ne suis pas le seul, comme toi Matoo.

  3. Oui Comme l’ami Eric, je me reconnais souvent dans ce petit texte.
    Mais Matoo, pourquoi avoir gardé l’adresse de ce garçon attirant pour toi tout seul ? Trop peur qu’on vienne à te le prendre ? ;-)

  4. Ben on a tous nos contradictions. Le problème, c’est qu’ à vouloir être tout et son contraire, on montre surtout qu’on ne se connaît pas forcément très bien. Ce sont souvent les autres qui nous apprennent beaucoup sur ce qu’on est, je crois.
    Bien sûr, tout le monde est « intelligent et cultivé » mais n’aime pas les « intellos coincés ». On est toujours l’intello de quelqu’un d’autre. On est toujours le snob de quelqu’un d’autre.
    On est toujours fidèle quand on le veut et volage quand ça nous arrange.
    Le problème, ce n’est pas de revendiquer tel ou tel mot pour se définir, c’est plus d’arriver à se mettre d’accord sur ce qu’on entend par là, parce qu’au final chacun a sa vision des choses et des mots a-priori simples « romantique », « facile », « aventure »…
    Quand deux personnes parviennent à s’entendre sur ce qu’elles disent, sur ce qu’elles sont, le chemin est déjà fait. Avant ça, hélas, il peut toujours y avoir des malentendus, et un texte bien tourné semble sonner comme le résumé de la vie de chacun.
    Enfin bref…:blah:

  5. Il pourrait dire qu’il est « plutôt zen et réfléchi, mais aussi dynamique et sur la brèche » ;P Enfin, ça reste un long paragraphe pour dire qu’il est compliqué ;P

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages