Les chroniques de Riddick

J’avais vu « Pitch Black », film à petit budget genre Science-Fiction série B (à la « Planète Hurlante ») qui narrait des premières aventures de Riddick alias Vin Diesel, et j’avais beaucoup aimé. Vin Diesel est un comédien lamentable mais il joue bien la brute décérébrée (mais joue-t-il alors ?) et il a un sex-appeal assez redoutable. Donc il réintègre parfaitement son rôle dans les chroniques de lui-même, le second opus de ses pérégrinations inter-galactiques.

On se retrouve là dans un film à plus gros budget, mais apparemment ils n’ont pas mis un kopeck de plus dans la poche du scénariste (pauvres scénaristes hollywoodiens). Tout est parti dans les décors, costumes et effets spéciaux, mais pas à tort et à travers. Le résultat final est grandiose et vraiment très agréable à voir sur un grand écran. Il s’agit d’une fresque interplanétaire où une sorte de civilisation, les Necrommongers tentent de soumettre l’univers entier à leur pouvoir et sorte de dogme mystique. L’Imam de « Pitch Black » et une surprenante Elémentalienne (excellente Judi Dench comme toujours) attirent Riddick car il pense qu’il est un des survivants de la race des Furians, une race de puissants belligérants. Or, une prophétie annonce que le chef des Necrommongers sera tué par un Furian.

C’est un excellent film d’action, agrémenté de belles images et effets spéciaux, ainsi qu’un univers recréé selon des typologies de peuplades, que l’on connaît déjà d’autres films de SF comme Dune par exemple. Et le tout fonctionne assez bien pour passer un bon moment, sans s’ennuyer, mais sans non plus se pâmer de bonheur cinématographique.

J’ai aussi reconnu Linus Roache qui joue le (petit) rôle d’un bras droit du chef des méchants. C’est celui qui joue le prêtre du film du même nom (« Priest ») qui reste un de mes films cultes dans le répertoire « gay ».

Les Chroniques de Riddick

7 Commentaires

  1. Je l’ai vu et je suis assez d’accord … Graphiquement c’est vraiment magnifique … L’élémentalienne est superbe … Mais le scénario est un peu creu ! … Je me suis même ennuyé par moment :doute: … enfin ce n’est pas désagréable à voir malgré tout :gene:

  2. Ok pour les décors, mais c’est une histoire qui se lit de l’intérieur donc un scénario bien plus profond qu’on ne le pense.
    Le fait de vouloir convertir les autres et de les entraîner (forcer) vers de nouvelles croyances (où sinon ils sont tués) ne vous parait pas être un scénario ça.
    Et celui qui essaie en douceur de faire passer les idéaux nécrommongers (le furian blond) et qui ne trouve de pas d’autre issue que pour sortir de l’état de nécrommonger (converti) après tant de désillusions, la purification par le feu sur Crématoria.

    Il y a aussi le fait que l’on décrouve petit à petit le monde de Furya et donc de Riddick, à mon goût je préfère plutôt qu’on me donne pendant des heures des descriptions qui n’en finissent pas. Vin diesel me semble être à sa place et faire honneur au rôle qui lui a été donné.

    La nouvelle mecque qui regroupe tous les peuples avec chacun leur croyance, alors c’est pas beau ça…

    Quand on regarde une certaine saga des étoiles que j’aime beaucoup également, le combat du bien contre le mal, je trouve que Riddick va beaucoup plus loin dans le scénario.

    Regardez le encore une fois avec les yeux de l’intérieur, alors peut être découvrirez-vous des merveilles, je vous le souhaite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages