Ma Tata de Tonton

Samedi soir, ma môman avait invité mon oncle pédé (son frère) à dîner avec son ex mec qui est là en ce moment (ma mère rachète à ses frères et soeur la maison de ma grand-mère que mon oncle habitait justement avec son ex) pour déménager ses dernières affaires. Je connais bien ce dernier, vu qu’ils sont restés ensemble une vingtaine d’années. Mon oncle à 62 ans et on a bizarrement jamais été très proches, alors qu’on pourrait penser que l’homosexualité aurait été un vecteur propice.

Il faut dire que le tabou entourant mon oncle à ce propos, est l’exemple probant de la manière dont on peut vivre des années ensemble sans se connaître, ni mettre de mot sur l’indicible. En effet, ma famille a toujours accepté mon oncle et il était invité partout avec ses divers mecs (j’en ai connu deux)… noël, mariages, anniversaires etc. Il était certes original puisqu’il était célibataire, et vivait toujours avec « un copain », et c’était « lecopainderaymond ». On a jamais évoqué le fait qu’il soit homo, jamais ! Ses mecs ont toujours été adorables et très potes avec mes parents, ma grand-mère et mes oncles et tantes, mais tout dans le non-dit. Et cela va même plus loin, puisque quand nous avions 17 ans à peu près ma cousine et moi, nous avions parlé à ma mère et le père de ma cousine.

Nous avions voulu clarifier un point. « Mais Raymond, il est homo quand même, Philippe c’est pas son colocataire, c’est son petit-ami. La « chambre de Philippe », c’est une connerie, ils couchent ensemble non ? »

Et là, nous avions eu droit à la consternation de ma mère et mon oncle qui ont balbutié et bégayé que « oui, peut-être… on n’est pas sur, certainement oui, mais bon on en a jamais parlé… ça a toujours été comme ça ». Quoi ? C’est ton frère, tu l’aimes, tu le respectes et tu ne sais même pas qui c’est en réalité ? Aaaah c’est beau la famille !

C’est vrai que le modèle Matoo a un peu permis de ruer dans les brancards. Disons que j’ai dit à mes cousins, cousines, puis leurs parents, et ensuite seulement mes parents (enfin j’ai raconté ça, et ) mon homosexualité. A tous, sauf à mon oncle homo, il a été le dernier, et j’étais hyper gêné !! Ma mère aussi n’a osé lui en parlé que récemment, il y a deux ou trois ans seulement. En plus quand je lui ai dit, il m’a dit avec un sourire ironique « Ah booooon ? », le salaud !! Par contre, cela a indéniablement contribué à nous rapprocher ces dernières années.

Ce qui est marrant, c’est qu’il a toujours vécu dans l’ombre comme ça, mais qu’il a fait sa gay pride vers les 50 balais. En même temps que cela devenait plus cool dans la société, et qu’il gagnait en maturité, il a commencé à s’affirmer. Aujourd’hui, je pense qu’il n’en a rien à branler de ce que pensent les autres, et il vit exactement comme il l’entend (ce n’est pas à plus de 60 ballets qu’on va lui donner des leçons de morale). Je me souviens que vers les 55 ans, il s’est fait percer l’oreille droite… il s’est rasé la tête etc. un vrai look de pédé quoi, et même à son travail ! Et puis, il a commencé à parler plus librement, même en famille, de son copain en tant que son amant, plus qu’un simple pote.

Aujourd’hui, a 62 ans, il est très proche de ma mère, et ils se parlent comme un frère à sa petite soeur, ils sont vraiment à égalité. Elle lui a parlé de son divorce, comme il a pu s’épancher de sa récente rupture avec son mec. Elle a trouvé ça marrant qu’il se retrouve un mec par internet, mais bon elle sait de par mon expérience que ça peut fonctionner (lol), et puis après tout merde, pourquoi pas ?! Et là, il attend son visa pour rejoindre son australien avec qui il a passé 4 mois la dernière fois (après une rencontre purement virtuelle), afin de s’installer là-bas, pour un an dans un premier temps. Tout le monde dans la famille est content pour lui.

Je suis très fier de lui. :mrgreen:

6 Commentaires

  1. Je souris en lisant cette histoire de « chambre de Philippe », ça me rappelle mon histoire, sauf que le pédé c’est moi et que ça c’est passé il y a cinq ans, alors que j’avais 17 ans, que je sortais avec mon premier mec (qui est toujours le même today d’ailleurs): j’ai passé quattre années étranges, mais agréable, où tout le monde savait que bcp nous unissait, mais ou personne n’a rien osé dire. Sauf que l’histoire a un peu viré au clash :( Je suis heureux de constater que la tolérance peut exister, même dans des conditions apparemment plus difficiles.

  2. En ce qui me concerne, j’ai vu ça « de l’autre côté »: J’étais « le copain d’A*** » pour sa famille. Ses parents m’invitaient à Noël, son père m’adorait… Puis mon copain en eu marre de ce petit jeu foireux et fit son coming out. Son père eut une réaction incroyablement violente. voulait me tuer vu que c’était de ma faute, hein, évidemment. Mon copain a coupé les ponts trois ans à mon grand désespoir, je culpabilisais tellement (Enfin,on voyait en secret sa mère -désespérée- et ses soeurs-dont l’une avait rencontré une copine!-. Puis ses grands-parents ont envoyé deux invitations chez nous: ils m’invitaient personnellement à leurs noces d’or. Là-bas, le père nous est tombé… dans les bras, en chialant de joie. Depuis je me tape presque tous les Noëls chez eux, et je suis parrain d’un de mes neveux^^^

  3. Belle histoire. Seuls mes parents et un oncle sont au courant en cequi me concerne. Je trouve ça dommage. Soit disant qu’il ne faut pas froisser la sensibilité de certains. D’un sens ça me gêne pas plus que ça (je vis pas avec eux). Par contre ça me rapelle que lors de la grande dernière réunion familiale, personne ne m’a demandé si j’avais une « copine » :roll:

  4. Moi c’est un peu semblable, j’ai un oncle (frère de ma mère) homo. Il vit avec son mec, tout est dans le non-dit (mais néanmoins parfaitement clair pour tout le monde).
    Cet oncle ne sait pas pour moi; je ne le connais que peu, je me vois mal débarquer un jour pour le mettre au courant sous prétexte qu’il est gay et que moi aussi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages