Mes doctes amis

Allez, dans une heure ou deux, je suis en vacances. Il me reste encore quelques pétouilles à régler, et c’est la quille. La fameuse dernière ligne droite a été franchie, et la tension peut enfin redescendre (enfin plutôt pour les autres, parce que moi je ne souffre pas vraiment du stress, j’ai été un peu speedé tout au plus !).

Pour Virginie, cela s’est terminé brillamment mercredi après-midi par une mention « Très honorable avec félicitations du jury » à sa thèse de Pharmacie. Waaaaaaaaaah comment on était tout fier de notre copine avec Donato !!! J’appelais déjà Diego « Maître » (oui oui il est avocat, pas Master SM), et maintenant je pourrais dire à Virginie : « Docteur ». Et puis, c’est tellement cool de la savoir de nouveau dans le coin, même si ce n’est que pour deux semaines. Même si nous ne nous sommes pas beaucoup vus, c’est vrai que cette simple présence change radicalement les choses. On se voit samedi midi dans le village de ses parents (à quelques bornes du mien) pour célébrer cela. :mrgreen:

Diego, lui, a finalement emménagé à Bruxelles, dans son immense appartement de la rue de la Violette, à deux pas de la Grand Place. Les premiers jours ont été un peu délicats forcément, surtout qu’il a reçu ses cartons seulement mercredi dernier. Apparemment, Kefta a été totalement traumatisé, et a failli faire sécession avec son maître, ou bien demander l’asile politique à la France. Mais bon, c’est comme tout, après quelques jours, il semble que le meilleur pote et son chat se soient retrouvés, et que la déprime se délite peu à peu. Surtout, il est occupé à se débattre avec l’administration belge… et à essayer d’obtenir le téléphone notamment. Non seulement il faut 15 jours pour rétablir une ligne à un nouveau locataire (dingue !), mais cela détermine en outre l’obtention du câble et du net !

Il est arrivé par contre un de ces concours de circonstances absolument dingue et inimaginable. Il y a quelques années, Diego fréquentait assidûment un groupe de potes que j’avais moi aussi rencontré par mon lui. Quelques personnes bien sympas, mais dans le fond, des gens avec lesquels je ne me sentais pas très à l’aise dans mes baskets. Pour faire court, on pourrait leur épingler le badge : « A » gays (Cf. Les Chroniques de San Francisco d’Armistead Maupin). Ils sont tous friqués, souvent de bonnes familles, avec de bonnes études et les postes à responsabilités qui vont avec, ils partent en vacances ensemble à Hawaï, et ils adorent sortir (exclusivement) entre eux. A la rigueur, si on est très beau ou on a du pognon, cela peut racheter certains défauts, et ceux qui cumulent tout cela forment irrémédiablement le haut du gratin.

Il se trouve que l’une de ces personnes, certainement une des plus naturelles et sympas (ouf), habite simplement le même pallier que Diego !!! Quel stochastique phénomène ! C’est en voyant le nom de cette personne sur la boîte aux lettres, et en passant quelques coups de fil que Diego a déduit que Gilles était son voisin. Bon, je l’ai juste mis en garde, je ne veux pas que mon pote devienne un « A » gay !!! (ouai chuis jaloux et alors ? lol)

Hier soir, j’ai passé la soirée avec PH, et le groupe de potes qui est lié à Cécilia et son mari, Nicolas. Je ne vois pas aussi souvent que je voudrais cette dernière, et pourtant on est vraiment très proches tous les deux. Mais c’est une femme hyperactive et occupée ! Elle bosse comme une folle toute la semaine, et outre cela, elle suit aussi en parallèle des cours pour obtenir un MBA, donc ça lui laisse peu de temps pour sa vie sociale. De temps en temps, on déjeune ensemble dans le centre de Suresnes, et là elle me conviait à une soirée de lancement d’un nouveau mobile sa boite.

L’endroit était bluffant, j’ai vraiment adoré l’espace en lui-même : l’ancien couvent des Récollets près de la gare de L’Est. Et puis, voir Nico et Cici c’est toujours un bonheur pour moi ! En plus, j’ai pu voir des gens liés à ce groupe que je n’avais pas fréquentés depuis longtemps, Sophie, Caro, Virginie, etc. On est pas resté super longtemps car j’étais bien naze, et il fallait que j’assure pour aujourd’hui, mais c’était une soirée très agréable. On a taillé des costards de folie à certains olibrius parisiens branchouilles… de vrais stéréotypes vivants ! Incroyable !! La casquette à moumoute, le sac jaune paille de supermarché indien, la jupe inexistante, la veste bleue électrique, les lunettes bombées oeil de mouche, les coiffures improbables… toute la ménagerie était représentée ! :mrgreen:

Avec des amis aussi savants, j’ai intérêt à assurer moi en tout cas ! Donato qui reprend des études (un DESS) en parallèle de son job d’ingénieur, ça me donne des envies à moi aussi.

Bon, là je file. J’ai tout bouclé, mon bureau est en bordel, mais fuck.

Je PARS ! Yipeee ! :mrgreen:

(Notez donc que j’ai commencé à écrire ce post, il y a deux heures !)

9 Commentaires

  1. couvent des récollets ??? mais c’est à côté de chez môaôaôaôa !!! (je mettrai une pancarte : matoo est passé là…:langue:)
    lol pour le couple sarko…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages