Eternal sunshine of the spotless mind

Un film de Michel Gondry c’est forcément un peu space et original, et si on ajoute du Charlie Kaufman pour le scénario, on ne fait que renforcer la première hypothèse. Le résultat est que c’est un film à l’intrigue aussi singulière, déjantée et tarabiscotée que « Dans la peau de John Malkovich », mais sur fond d’histoire d’amour à l’américaine entre Kate Winslet (Clémentine) et Jim Carrey (Joël).

En fait, tout commence par une rupture entre Joël et Clémentine. Comme toutes les belles histoires, elles laissent des marques et il est difficile de s’en remettre. Joël est complètement anéanti. Il découvre alors que Clémentine a eu recours à une entreprise, Lacuna, dont le rôle est de physiquement effacer les souvenirs du cerveau d’un personne. Ainsi, elle a éradiqué Joël de sa mémoire. Ce dernier décide alors de faire la même chose pour en finir un fois pour toute. La procédure d’effacement consiste alors à lui faire revivre ses souvenirs, alors qu’il est sous sédatifs, puis à les supprimer (avec un espèce de laser). Mais alors qu’il est dans sa tête et qu’il revit toute son histoire, il réalise que les choses ne sont pas telles qu’il le croyait.

Au début, on a un peu de mal à suivre l’histoire, car on ne sait plus trop faire la part entre la réalité, les souvenirs, les flash-back et la phase d’éradication mémorielle. Mais petit à petit, le jour se fait sur une intrigue complètement dingue et géniale. Et surtout, cette histoire d’amour entre ces deux anti-héros est magnifiques et vraiment émouvante. En outre, Jim Carrey et Kate Winslet s’amusent comme des fous dans cette fable amoureuse qui n’est pas sans rappeler la structure narrative de « 5 x 2 ». En effet, l’effacement des souvenirs fait revivre à Joël des moments sinistres de la fin de la relation à la rencontre amoureuse, et lui fait comprendre comment il a succombé.

Mais l’intrigue est bien plus complexe que cela, et on peut faire confiance à Kaufman pour expérimenter des mises en abîmes bien allègres qui font perdre pied au spectateur. En tout cas, c’est un film très divertissant et frais, malgré un vrai sens de la comédie dramatique liée à la rupture (Jim Carrey se fait une tête de looser comme on avait jamais vu), avec ce mélange baroque de romance, fantastique et jeu de pistes mnémoniques !

Eternal sunshine of the spotless mind

13 Commentaires

  1. Eh non, Matoo, souviens-toi : « tout » ne commence pas par la rupture entre Joël et Clémentine, mais par leur rencontre… Tiens, à propos de rencontre, puisque on est voisins, ça serait sympa qu’on fasse connaissance, toi et moi, autour d’un verre, nan ? :boulet: Nan, j’rigole :lol:.

  2. C’est un des films les plus poetiques que j’aie vu ces dernieres annees. Je suis alle le voir pour la bande-annonce dejantee (cretin de moi) et j’en suis revenu subjugue. Le fait que Gondry ait fait appel a Winslet et Carey et les utilise dans des contre-emplois deroutants est un coup de genie. La poesie du film parlera a tous ceux qui pensent, comme moi, que the grass is always greener on the other side. L’histoire est complexe certes, mais le scenario si bien ficele que tout se remet en place en un clin d’oeil. On chercherait un autre mot que « beau » pour decrire ce film, qu’on se tromperait a coup sur.

  3. Alors je te pose la question, matoo : Est-ce que comme Joel, tu aurais recours à l’effacement de mémoire pour éviter la douleur de la rupture, ou préfèrerais tu attendre que la douleur s’appèse d’elle-même pour ne laisser avec le temps que le souvenir ?
    Simple curiosité, parce que je me suis posé la question à moi-même…
    :gne:

  4. Pour moi, il n’y a jamais eu de question existentielle à ce propos ! Comment vouloir effacer une seconde d’une histoire d’amour !!! Surtout pas ! Même si ça fait mal, même s’il faut en passer par là, on ne perd jamais son temps dans une relation. On peut à la rigueur en avoir l’illusion, mais il y a toujours de bonnes choses à se rappeler. :love: Et moi, je suis plutôt du genre à me focaliser sur le bon ! ;-)

  5. Ce film est en effet très beau toussa toussa.
    J’ai quand même bcp ri en lisant la critique du nouvel obs, surtout apres avoir vu le film :
    Le Nouvel Observateur – François Forestier
    Le scénario de Charlie Kaufman bégaie, le film de Michel Gondry est répétitif, et mon tout est un éloge vibrant de la maladie d’Alzheimer. (…) c’est aussi philisophique qu’une devinette de Carambar et aussi agréable à regarder qu’une flaque de cambouis.

    Pas mal quand même lol

  6. C’est marrant, je ne sais pas si c’est le fait de l’avoir vu en anglais, mais mon avis sur ce film est à peu près le même que celui de François Forestier dans le Nouvel Observateur !
    Je ne pensais pas que je serai minoritaire à penser ça, mais heurement pour celui qui a fait le film finalement ;-)

  7. ce film est tres sympa et philosophique!!! jim carrey m’a bcp surprise tant il joue un role sérieux et touchant ( a part the truman show, j’en avais aps vu des masses avec lui en sérieux lol). j’adore les couleurs de cheveux de kate winslet, elles sont térribles!!!! ce film m’as fait pleuré (suis je la seule mdr?) car mon copain venait de me quitter (encore une fois..) et ca m’as ému…. après , au rallumement des lumières (lol), ma mère m’as fait, mais ques ce qu’il y a tu pleureuuuhh elodiee????? mais pk tu pleureuuhh,???? mdr!!!! déja que je déteste, si g pleuré pendant le film, de voir les lumières se rallumer et de pas pouvoir t’arreter de pleurer alors en plus ma mère qui essaye de me consoler alors que je ve pas qu’elle me voit pleurer mdr!!!!! bisoutche:pleure:

  8. lol j’ai revue ce film après une grosse rupture et j’a pleuréééééééééééééé lol nan mais franchement je l’avais vue avec ce copain en question et on avait adoré…j’ai adorée ce film….Sinon franchement pour répondre a la fille qui a posé la question si j’avais pue éffacer 3 ans d’histoire d’amour et ben je l’aurais fait au lieu d’en chier comme j’en ai chier :pleure:!!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages