L’Europe dit non aux réacs

Aujourd’hui, je suis tout fier d’avoir élu des députés européens. Content de voir que leurs voix ont été entendues, de leur hémicycle strasbourgeois, pour annoncer une bonne nouvelle aux 456 millions d’européens. En effet, en majorité ils se prononcent contre la présence à la future Commission (dirigé par le portugais M. Barroso) du commissaire italien homophobe et machiste : M. Buttiglione.

La Commission Barroso devait normalement prendre ses fonctions à Bruxelles le 1er novembre. Mais elle était assurée que le vote des eurodéputés prévu mercredi débouche sur un refus d’investiture par une majorité hostile en particulier au commissaire italien désigné à la Justice, la Liberté et la Sécurité, Rocco Buttiglione, auteur de propos controversés sur l’homosexualité et la famille. Les traités européens empêchent le Parlement européen de refuser l’investiture à un commissaire en particulier et oblige ses élus à voter pour ou contre l’ensemble du collège.

Catholique conservateur, M. Buttiglione avait été récusé début octobre après son audition devant la commission des Libertés du PE pour avoir qualifié l’homosexualité de « péché » et déclaré que la famille existait « pour permettre à la femme d’avoir des enfants et d’être protégée par son mari ».

[Source : RadioFrance – France Info ]

C’est la première fois qu’une telle chose arrive, et je suis impressionné et ragaillardi par une telle démonstration du pouvoir des députés européens. Et surtout, évidemment, je suis ravi que l’on accepte pas à la Commission des personnes aux moeurs aussi décadentes et rétrogrades.

Clap clap clap !

15 Commentaires

  1. Je n’ai aucune sympathie pour le zozo Buttiglione (et même beaucoup d’antipathie) mais je note que les journalistes qui rapportent ses propos les traduisent de façon aléatoire, les tronquent, etc… (Je suis récemment tombé, probablement depuis les commentaires d’un pédéblog, sur un site défendant Buttiglione, et effectivement un peu de recherche sur le net semble confirmer le problème.

    Voir un compte rendu assez fiable, interne au parlement européen, à http://www2.europarl.eu.int/omk/sipade2?SAME_LEVEL=1&LEVEL=4&NAV=S&DETAIL=&PUBREF=-//EP//TEXT+PRESS+NR-20041005-1+0+DOC+XML+V0//FR
    et un compte rendu sans doute moins fiable mais intéressant sur le Corriere della Sera à http://www.corriere.it/Primo_Piano/Politica/2004/10_Ottobre/11/buttiglione.shtml

    On y constate que la dépêche de France Info que cite Matoo est erronée sur au moins un point : ce qui existe « pour permettre à la femme d’avoir des enfants et d’être protégée par son mari », ce n’est pas la « famille » mais le « mariage » (« matrimonio » dans la version italienne). De plus, le morceau de phrase « pour permettre » semble une création journalistique.

    Avant de me faire une opinion sur cette affaire, j’aimerais bien savoir ce qui s’est _vraiment_ dit ; on lit vraiment tout et n’importe quoi d’une source à l’autre.

  2. Hum. J’arrive pas a savoir avec certitude, si le Buttiglione est certain de ne pas revenir en sous main en fait.

    Je suis arrivé à la conclusion que si un vote a lieu aujourd’hui, le résultat ne sera pas positif pour les institutions européennes et le projet européen », a expliqué M. Barroso dans une brève déclaration en fin de matinée mercredi devant le Parlement européen à Strasbourg. « Dans ces circonstances, j’ai décidé de ne pas soumettre la nouvelle Commission à votre approbation aujourd’hui », a-t-il ajouté, sous les applaudissements nourris de ses propres opposants dans l’hémicycle.

    « J’ai besoin de plus de temps pour examiner ce dossier et pour consulter plus avant le Conseil européen (des chefs d’Etat et de gouvernement) afin que nous puissions avoir un fort soutien pour la nouvelle Commission, lorsqu’elle sera finalement approuvée », a-t-il ajouté. »J’espère que nous pourrons arriver à un résultat dans les quelques semaines à venir, qui nous permettra d’aller de l’avant dans l’Union européenne », a-t-il conclu.

  3. Tu as raison de rester circonspect Anatole puisqu’en effet ce que j’ai lu des propos du commissaire n’est pas si choquant que cela. Et j’ai aussi lu ce genre de choses : http://www.bethel-fr.com/voxdei2/afficher_info.php?id=11911.194

    Mais j’avais été auparavant abreuvé d’articles qui me faisaient penser que le gars n’avait pas les fesses bien propres. :mrgreen: Et je me dis surtout que les députés sont un peu mieux renseignés non ?

  4. Ça reste tout de même une bonne nouvelle.

    Comme toi je suis content de ne pas avoir déposer un bulletin en vain aux dernieres élections européennes.
    J’aimerai maintenant que mon prochain bulletin aux élections nationales servent à réintégrer l’AGPL au Conseil Supérieur de l’Information sexuelle, de la Régulation des Naissances et de l’Éducation Familiale dont elle a été exclu au bénéfice d’association de familles-catho-bien-pensante-anti-ivh-anti-pd en Aout 2002. Et ça, dans l’indifférence générale…

  5. C’est bien, ce coup du Parlement européen : la démocratie en action.

    Si, effectivement, l’AGPL réintégrait le fameux conseil que mentionne Orpheus, ça serait encore mieux…

    Mais bon, la démocratie à l’européenne vient de montrer une certaine efficacité, quid de la démocratie à la française ???

  6. Il ne faut pas oublier que le Buttiglione en question etait tout de meme cense s’occuper en particulier de la justice…
    Meme si ses propos ont pu etre deformes par les traductions et autres reports journalistiques, il n’en reste pas moins que ses sorties ou son ideologie ne collent pas vraiment avec le poste. Enfin, n’oubliez pas que la future ex-commission a egalement ete critiquee pour d’autres raisons (incompetences et conflits d’interets, notamment en ce qui concerne la future commissaire a la concurrence). Barroso devra revoir son equipe et c’est pour ca qu’il a prefere retire sa copie avant de se prendre un zero pointe. Je subodhorre cependant qu’il se contentera de changer de place aux pions sans vraiment modifier son jeu. En tout cas, oui, belle lecon de democratie de la part d’un parlement qu’on disait inutile et sans pouvoir.

  7. je crois que cla aurait du bien un vote sanction contre la commission européenne dans le but de leur montrer que l’europe est une démocatie parlementaire et que c’est quand même les élus du peuple qui décident et pas des gens tombés comme ça

  8. le gouvernement Berlusconi ne veut pas retirer son candidat, donc on se dirige semble t il vers un jeu de chaises musicales, et il y aura sans doute vote, tout le monde sauvant la face ; mais le plus important dans cette affaire c’est que le parlement européen a pris son rôle au sérieux. buttiglione a été le seul dont on a parlé, les gays étant à la mode (je m’en passerais, je préfèrerais une vraie égalité citoyenne) mais il y a cinq autres candidats commissaires qui ont été refusés au passage. ça laissera des traces dans le partage du pouvoir, entre commission, conseil et parlement : c’est là la vraie victoire de la démocratie. et là on est contents d’avoir bien voté….:salut::salut:

  9. Il semblerait que le gouvernement Berlusconi voulait enlever le clown, mais c’est lui qui ne voulait pas sauf si c’était Barroso qui lui demande.
    On parle de deux autres italiens pour le remplacer. On me les a dit « ENCORE PIRE » :mur:

    Y’a d’la joie, bonjour, bonjour les hirondelles, y’a d’la joie

  10. Une journaliste m’a demandé récemment si je pensais que les homosexuels avaient plus d’influence sur la société qu’auparavant. Sa question avait des relents nauséabonds… Remarque, elle était du Parisien…:ben:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages