Le jour du jugement NaWakatoire

C’était hier soir.

Déjà, il a grave plu pendant des heuuuuuuuuuuuures. J’ai commencé la soirée avec Jeff, et il a flotté du moment où nous sommes sortis du Gibus, jusqu’à ce que je revienne à pied des Crazyvores dans la nuit. Nous étions au festival Emergenza avec Sophie, Emeline, Fabien et d’autres pour soutenir la copine de Sophie qui fait partie d’un groupe rémois qui s’appelle Allomorphe. Nous les avons soutenu du mieux que nous avons pu, mais malheureusement ils se sont faits lourder. Pourtant, ils sont vraiment doués, il y a notamment deux morceaux qui m’ont bluffés par leur qualité.

Nous avons rejoint plus tard Séb, TiSéb, Paul-Henri et Marie chez Obal. Vous savez bien… c’est presque un commandement : « tu n’iras pas à jeun à une soirée des Crazyvores ». Nous nous sommes mis en marche vers minuit et demi sous la flotte, et nous avons prié pour ne pas faire la queue. Finalement, nous avons pénétré illico l’antre du Bataclan, et avons retrouvé rapidement nos compères, après avoir rapidement croisé Kiki.

J’ai compris qu’il se passait quelque chose quand j’ai réalisé qu’une drôle de conjonction avait lieu sous mes yeux. Je dansais sur de la musique vaguement anglo-saxonne des années 80 avec des personnages qui n’avaient pas grand chose à faire les uns avec les autres, à moins que ce jour fut celui de l’Apocalypse. En effet, Jésus Christ était avec nous (la preuve était habilement dissimulée sur son ticheurte en strass, mais grâce à mes talents de décrypteur digne du DaVinci Code…). Il faisait face à un personnage qui, avec sa croix déchirée, ses chaînes bardées et sa quincaillerie digitale ne pouvait être que l’Antéchrist. Et au centre, comme auréolée de sainteté, resplendissait notre Marie adorée qui se débattait entre ces deux parangons de la Tentation. L’Antéchrist est allé jusqu’à lui mordre le haut du string pour la convaincre de rallier ses troupes, mais elle a tenu bon. Il faut dire qu’elle était soutenue par son Séraphin dont les ailes déployées l’ont protégée.

Et l’allégorique soirée s’est poursuivie, lorsque que Ganesh est apparu avec son look « Devdas à Donf ». Alors il n’y avait plus de doute, c’était bien la fin, les dieux étaient revenus sur Terre, et nous allions tous succomber. Comme il était écrit, tout s’est mélangé et ce fut un beau bordel, puisque même The Punisher est passé nous voir pendant la nuit (accompagné d’Atlas en personne…). L’Excitation était aussi là, et il passait entre les uns et les autres pour leur suggérer d’horribles manifestations, à tous les niveaux. Alors les péchés ont plu, le stupre et la luxure en proue évidemment.

Il y eut alors des tsunamis de sodomie dans tous les sens, c’était… hummmm…. GENIAL !!! :mrgreen: Nous avons essayé de résister mais c’était vain. Un Chérubin a succombé et s’est donné en pâture à l’Antéchrist et Ganesh qui n’attendaient que ça. Jésus lui surveillait pendant ce temps là la première des créations de son papounet, son Adam tout en carbone, de peur de le perdre dans ce flux de transgression. A un moment, j’ai bien vu que je me faisais sauter par l’Antéchrist (il bouffait décidément à tous les râteliers), et deux secondes après il me donnait son cul… pfff insatiable celui-là.

Dans tout ce désordre, et pour compliquer encore l’affaire, un des Rois Mages s’est pointé avec son ticheurte customisé et m’a reconnu au signe kabbalistique sur le mien. Il a prophétisé la venue d’un Ange sur la Terre, un Ange qui sauverait le monde de sa perte et de cet Apocalypse de pacotille. Un ange de bonté, de tendresse, de sagesse et de quiétude. Un Ange qui de par son amour de son prochain transcenderait nos pauvres existences. Il n’en aurait pas conscience, mais nous allions lui devoir la vie.

Il est venu. Il nous a sauvé. Alléluia.

Du coup, j’ai pu m’éclipser pour rentrer à mes pénates, parce que j’en avais plein les pattes. Je vois que la queue descend jusqu’aux chiottes et je manque alors de défaillir de lassitude, et puis placidement je me mets à la file. Et alors survient une Apparition. Un garçon se place immédiatement à mes côtés, et me jette un regard. Un second… une minute après un troisième. L’Apparition se met alors à débiter des banalités, il est charmant ce con. ‘tain voilà, le genre de truc qui ne m’arrive JAMAIS quand je suis célibataire. Arf. Evidemment, quoi de plus original pour entamer une conversation que de me demander ce que j’ai sur mon ticheurte, et ce que cela signifie. Je lui explique donc en quelques mots le pourquoi du comment, le fait que j’assume le ridicule de la chose, et que c’est vraiment « pour rire », ainsi que ma blogophagie. Nous échangeons quelques mots de plus, et nous montons en même temps les marches du Paradis. L’Apparition se prénomme William, il est beau comme une Apparition. Les portes du Paradis sont proches, je donne mon ticket. Il est juste après moi. Je récupère mes affaires, les enfile, le regarde droit dans les yeux, fais un sourire, lui claque une bise affectueuse sur la joue droite, et dis dans un souffle : « bonne nuit ».

Je suis rentré chez moi en catimini, X. roupillait comme un bienheureux… en forme de X. Je me suis promptement déshabillé et douché, et je suis allé déposer un baiser dans son cou, avant de me blottir contre son petit corps tout chaud et sucré.

PS: Ce n’était peut-être pas très explicite, mais c’était une putain de bonne soirée. ;-)

16 Commentaires

  1. « Du coup, j’ai pu m’éclipser pour rentrer à mes pénates, parce que j’en avais plein les pattes. » >> euh..seulement plein les pattes ??:langue:
     » Il est juste après moi. Je récupère mes affaires, les enfile, le regarde droit dans les yeux, fais un sourire, lui claque une bise affectueuse sur la joue droite, et dis dans un souffle : « bonne nuit ». » >> il manque plus que l’auréole de lumière autour du Matoo… voilà un William qui aura rongé son frein toute la nuit après… enfin, s’il est du côté obscur de la force bien sûr !!!:salut:

  2. Jésus, Il surveille surtout Adam de peur qu’il donne un autre os (et surtout le principal) à n’importe qui. (Vu ce qu’on a fait avec sa côte, j’imagine ce qu’on peut faire avec le reste … hmmm)

  3. LOLE PAS MALE MAIS ON KE DEMAND DI LA FAIM VO LE COU LOLOLEEEEE!:joker::joker::joker::joker::joker::joker::joker::joker::joker::boulet::redface::redface::redface::redface::redface::redface::redface::censure::mrgreen::mrgreen::mrgreen::petard::petard::pleure::pleure::pleure::croa::croa::croa::croa:;-):-):gne:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages