Pour moi ce sera une soirée Imprévu(e) bien RAIDD(e) avec un Grain de Sel !

Tout est dans le titre !!

Diego était là ce week-end, et il a donc squatté chez moi vendredi soir, mais pas samedi puisqu’il a trouvé une couche plus accueillante durant une excursion touristique rue du Temple.

Nous avons commencé ce samedi soir en allant boire un pot à l’Imprévu avec Séb, Oli, PH, un pote d’enfance à lui : Thibault, Nicolas et l’invité Mystère du jour : JB. Ce dernier est le « plan ski » de Jeff qui se révèle être une charmante fusion entre les physiques d’Alec, William et Stephen Baldwin ! J’avais prévu un repli stratégique au MK2 Beaubourg pour aller voir le film pédé du moment, mais un guet-apens a été fomenté par mes camarades (excepté Oli) qui préféraient continuer à siroter leurs beuvrages. Donc nous avons renoncé au ciné et avons profité des consommations que PH n’a pas renversés sur Diego (naaaan j’ai rien dit !!). ;-)

Je voudrais simplement souligner que, contre toute attente, le service à l’Imprévu a été odieux. Ils ont été d’une rudesse singulière toute la soirée, autant pour commander, être servi ou même pour régler. Impolis comme je n’avais jamais vu dans ce bar, que je vante, au contraire, très souvent pour l’affabilité de son personnel.

Nous avons changé de cap vers 23h30, et nous sommes orientés vers le marais et plus précisément le lieu aux pissotières les plus angoissantes de la Terre (enfin jusqu’à ce que j’aille dans cette boite où l’on urine contre une vitre sans tain qui donne sur la piste de danse). Une fois pénétré au RAIDD, j’ai pu noter avec joie la peur et l’appréhension grever les faciès de mes coreligionnaires, au milieu de ce magma de butchs coxiens en ticheurtes tight. Pouaaaah ça empestait la testostérone là-dedans ! C’était surtout blindé de chez blindé, et on a lutté pour réussir à faire notre trou dans la foule compactée. Mais moi j’ai bien aimé la musique, l’ambiance très faussement virile de drague pseudo-macho et musculeuse, et puis j’avoue que la moyenne des mecs était carrément pas mal.

Nous avons rencontré Pierre et Raphaël que j’avais déjà croisés aux dernières Crazyvores. Ce sont deux amis de Diego (Raph est un de ses ex), que j’avais un peu fréquenté avec lui, il y a quelques années. C’est d’ailleurs lors d’une de ces soirées que j’avais fait la connaissance de Mathieu (que je continue à entrecroiser fréquemment dans la rue, le métro… dingue). J’ai toujours eu un peu d’appréhension quand je les voyais. Pour moi il s’agissait d’une petit communauté de « A gays » avec de très bon jobs et de l’argent, un groupe dont j’ai toujours senti l’ostracisme déguisé ou pas, fabulé ou pas, à mon égard (mais dieu sait que je me fais parfois des films, et que j’ai un gros complexe d’infériorité… physique, intellectuel et social).

Je suis aussi tombé sur J., un mec que j’avais superficiellement connu par Jeff, et que Thibault connaissait bien (it’s a small world…). C’est dingue comme ce type s’est transformé en quelques années. D’un jeune minet de 18 ans au look d’ado pré-pubère, voilà un mec de 21 ans qui en paraît 28, avec une tête à avoir trop gobé et un look de butch qui maîtrise l’usage de ses sphincters à la perfection. Brrrr. Cela fait peur de voir de si jeunes mecs qui ont l’air si désillusionnés d’avoir grillé trop vite leurs cartouches. Du coup, j’espère qu’à vraiment 28 ans, il aura recouvré un peu de bon sens, who knows ?

Aujourd’hui, j’avais rendez-vous au Grain de Sel. Julien, le copain d’Eric, nous avait convié à aller jeter un coup d’oeil aux toiles qu’il exposait dans ce bistrot gastronomique. Eh bien ce fut une double surprise, d’abord le superbe travail de Jul et ensuite l’exquise cuisine dont nous nous sommes délectés. Nous sommes tous sortis unanimement conquis par les plats, le cadre et le service exceptionnel de cet endroit. Et du coup, j’ai aussi fait la rencontre de Malena dont je connais et apprécie bien le blog. Nickel ! :mrgreen:

Au Grain de Sel
13 rue Jean Beausire
75004 Paris
Mo Bastille

Et sur leur site, on trouve même quelques recettes dont celle du moelleux au chocolat à se faire damner. La voici :

MOELLEUX AU CHOCOLAT CARAQUE
Ingrédients pour 6 personnes

586 grammes de chocolat caraque
312,5 grammes de farine
485 grammes de sucre
21 oeufs

DEROULEMENT

Mélanger le sucre et les oeufs (les blanchir)
Faire fondre au bain-marie le chocolat
Ajouter la farine au mélange oeuf/sucre,
puis le chocolat fondu

Mélanger au fouet énergiquement jusqu’à ce
que le mélange devienne homogène et mousseux
(si vous avez un mixeur ou une girage
vous pourrez éviter des crampes au bras !!!)

Graisser les moules à moelleux
puis cuire 7 minutes à 220 °C

Servir avec une crème anglaise
ou un coulis de fruits rouges

23 Commentaires

  1. La maîtresse des lieux nous a prévenu que la pâtisserie était un art de la précision. Elle nous a bien indiqué que les quantités étaient à respecter au gramme près pour obtenir le dessert parfait ! Elle avait l’air de connaître son affaire… ;-)

  2. Bah samedi soir moi petit inconnu de vous je suis allé à l’Imprévu, et le service était tout à fait normal, correct et sympa… Mais bon moi j’dis ça, j’dis rien… d’ailleurs, je dis rien… :) :blah:

  3. « Gâteau au chocolat caraque »?!? Pour moi qui ai quelques racines dans le sud, « caraque » signifie crade, dégueulasse, mal faguotté, négligé et relatif aux « caraques », terme ignoble désignant malheureusement les « gens du voyage »! Charmant,non! Toujours en appétit pour le gâteau? :berk:

  4. T’es vraiment sûr que c’est 21 oeufs, non parce que là j’ai suivi tes conseils, je suis dans ma cuisine, et j’ai une omelette. Avec un arrière goût de chocolat, certes, mais avec un avant-goût d’omelette…

  5. Matoo, ton blog n’est fréquenté que par des mécréants ! :) Effectivement, 21 oeufs ça me paraît beaucoup aussi… hmmmm… 21 jaunes ? 2,1 oeufs ? vu qu’ils sont adèptes de la précision…

  6. je ne sais pas vraiment si c’est un petit monde, ou si certains ont une telle réputation (fondée ou non fondée avis aux connaisseurs) que tout le monde les connait. Bref, la fac est pleine de surprises parfois, et de revoir j. apres tant de temps me fut bien étrange.

  7. J’aime bien l’Imprévu comme petit endroit tranquille et doux. Mais il arrive que les gens du bar (notamment la belge avec son accent) qui sont d’habitude cool, soient d’humeur exécrable .. c rare mais ca arrive. Et c pas bien grave, après tout.

    PS : 3 1/2 oeufs par personne ca fait beaucoup, déjà qu’on est pas supposés en manger plus de 2 par jour. :berk:

  8. Après relecture, c’est n’importe nawak ta recette matoo ! entre rendre malade les gens avec trop d’oeufs, doser la farine au DEMI GRAMME
    C’est une recette de goulashe de patagonie qui a été rachetée par des éditeurs sud africains et dont la traduction a été sous traitée en corée du nord puis revendue à des anglais qui l’ont pris pour du pudding :rigole:

  9. Au fait… un « A Gay » c’est une allusion à une catégorie sociale factice chez les gays dont on parle largement dans les « Chroniques de San Francisco » d’Armistead Maupin !! Qui n’a pas lu les chroniques de SF m’enfin !! Même les hétéros s’y sont mis ! :petard:

  10. Moi ? j’y suis presque tout le temps à l’imprévu surtout en semaine en apres midi
    Je me marre de trop quand je vois l’équipe de l’imprévu repondre aux clients me fait trop rire
    car le client est peut-etre Roi mais il est souvent très con…
    Ben oui la table réservée est vraiment réservée, le petit écriteau ce n’est pas de la déco…
    si tu veux en profiter, il faut la mériter
    Ben non, on est pas dans un squat, et on ne mets pas ses pieds sur les chaises/fauteuils…, on ne fume pas en Non-fumeur car c’est Non-fumeur, on ne deplace pas l’ENORME fauteuil super confortable de la table d’a coté pour le mettre dans le couloir afin d’empecher les clients de passer, le serveur de passer, tout le monde de passer…
    Au fait, la belge avec son accent n’est pas belge mais… non je vous laisse chercher sachant qu’elle est européenne (il vous reste 23 possibilités)
    Et puis la recette de mouelleux au chocolat, ça me donne envie mais 21 oeufs ???? c’est trop
    Matoo, ça fait longtemps que je ne t’ai pas croisé, je te voyais plus au lycée:joker::joker:

  11. si tu aimes le fondant au chocolat ! essaye celui du resto « page 35 » au bout de la rue de Sevigne. Je peux t’assurer quil est divin, en plus accompagné d’un abricot coupé en deux d’une boule de glace a la mangue et un coulis franboise! Aaarg c’est tout simplement sublime!:rigole:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages