Matoo et les reustas

A Paris, il n’est pas rare qu’on tombe sur un comédien ou une personnalité au détour d’une rue, et moi j’ai un drôle de réflexe dans ces cas-là. Il faut dire que la plupart du temps, je suis dans la lune. Du coup, il m’est arrivé à plusieurs reprises de croiser des gens connus, et alors je me mets à me demander d’où je connais ce type ou qui il me rappelle… et si je dois aller lui dire bonjour, car cela me rafraîchirait sans doute la mémoire. Je me souviens que j’avais eu ce réflexe en croisant dernièrement Vincent Cassel rue du Faubourg du Temple un soir très tard. Heureusement, au dernier moment je me réveille de cette torpeur et je me rappelle qui est cet inconnu connu qui est en face de moi !

Celui qui a vraiment du me prendre pour un ouf c’est Thierry Lhermite qui tournait un film dans ma rue il y a quelques années. Je me suis dirigé vers lui tout sourire, en me demandant : « Putain mais d’où je le connais ce vieux con… un pote de mes parents, un prof de lycée, un mec du taf ??? », et au dernier moment « hoooooooo » j’ai bifurqué et j’ai changé de trottoir. J’ai marché le plus vite possible et j’ai composé le code de mon immeuble comme un hystérique pour éviter l’auto-combustion de honte !

Hier, il se trouve que la place était propice à ce que l’on trouve quelques reustas plus ou moins « qualifiées ». Donc je m’attendais à reconnaître des gens, et à ne pas me laisser avoir. Je n’ai pas moufté quand, avec PH, nous avons eu Frédéric Diefenthal juste devant nous, ou Bruno Salomone dans le coin. Et puis, on a pu apercevoir quelques comédiens qu’ont voit couramment dans les séries télé, mais la salle était surtout pleine des gens qui avaient travaillé pour la série. Outre cela, quelques starlettes absolument caricaturales, dont surtout un clone de Julie Depardieu qui était habillée comme un sac (Prada, enfin non… plutôt Sylvain Lefebvre) et qui scandait qu’elle revenait de NiouYorque où elle avait tourné dans un court-métrâââââge, car non moi je ne fais plus ça, je ne fais plus que du cinémââââââ maintenant.

Vient le moment du cocktail (les 6 heures de projections étaient entrecoupés d’un cocktail dînatoire) et forcément je relâche mon attention, et Paul-Henri m’abandonne pour aller soulager sa vessie en même temps que Bruno Salomone (mais pas sur lui, il sait se tenir) à qui j’avais super envie de demander si ça fartait, mais je ne l’ai pas fait. Donc, je poireaute et dans la foule, je vois un mec. Enfin, non je vois une BOMBE. Vite, mode panique ! Je crois que je le connais… Humm, il ressemble un peu à Guillaume Canet, mais je suis certain que ce n’est pas lui. Donc c’est peut-être un mec que je connais alors ? Hummm, il me regarde aussi maintenant, mais est-ce que c’est parce que c’est moi qui le regarde, comme si on se connaissait ? Pffff. Nan, nan, je suis certain que je le connais ce bellâtre.

Aaaaaaaaaaaah, ça y est je le reconnais. Putain, quel con, heureusement que je ne suis pas allé le voir, c’est Jérémie Elkaïm en fait. :mrgreen:

Sinon Paul-Henri avait honte de moi, car il paraît que je ne suis pas sortable. En fait, quand les gens arrivaient après l’heure, j’ai dit un peu fort : « Tu vas voir que ce sont des connasses de fausses stars qui vont s’amener en retard… ». Et puis quand il me faisait la remarque que j’avais eu une gastro il y a quelques jours, et que là j’avais une toux, j’ai finement ajouté : « Ouai, je ne sais pas comment ça se fait, mais c’est passé de mon cul à ma bouche ! ». Arf. :langue:

Pendant la projection du dernier épisode, il était bien tard et la salle clairsemée. Du coup, Anne Brochet a mis sont manteau avec le mien sur le siège vide à ma droite. Et pendant une heure, elle se penchait et elle fouillait, elle farfouillait. Elle ouvrait des poches, soulevait son manteau, le mien. Je me suis dit : « Hey mais elle va pas me faire sa Béatrice Dalle klepto la Brochet !!!! ». Finalement, elle cherchait juste une bouteille d’eau ! ;-)

Quand nous avons quitté la salle, j’ai tenu à saluer Nicolas pour le remercier de l’invitation. Diefenthal était en train de lui parler, je lui ai donc tapé sur l’épaule pour lui dire quelques mots. Et dans ma tête je m’imaginais en train de dire « Hey, tu permets Fred, faut que je dise un mot à Nico, merci mon gars ! ». Arf arf arf. :pompom:

12 Commentaires

  1. Matoo dans le monde impitoyable du show-biz…Très drôle.Par contre,tu as bien fait de te retenir pour Salomone, car je crois que « Hi,coquine,ca farte? »c’est Brice de Nice,aka Jean Dujardin.

  2. Ah les soirées pipe-hall ! C’est toujours la même chose ! On dirait moi dansant avec Karen Mulder et apprenant 3 semaines plus tard que je m’étais follement amusé avec la blonde Karen. Ou ma rencontre avec la divine Adjani du temps de sa gloire sublime. De soirées passées à la maison avec la Despente avant son accession à la célébrité. Bref la conclusion c’est qu’elles/ils font pipi comme tout le monde. excusez moi on m’appelle sur une autre ligne, ca doit encore être Brad qui veut être consolé de la perte de Jen.

  3. Bon , c’est pas tout, mais moi j’adore ce blog..je suis un fan..j’y vais quasi tous les jours depuis 15 j que je l’ai découvert..je vais tout lire depuis le début , si j’y arrive…Mattoo est une star..on aimerait le voir en chair et en os…ou en image…?? si on ne peut pas avoir plus…il va bientôt tourner -un film-? ou bien écrire pour la télé? ou un roman? dans une soirée litterairre sur Arte??…je suis un inconditionnel..peut-etre devrait-on créer un blog des aficionados de Mattoo??

  4. Le « coin des ex » c’est ma rubrique :pompom::pompom::pompom:
    Conseils en tout genre pour la gestion du matoo du genre :
    – ne pas le laisser s’approcher de la cuisine
    – ne pas tenter de l’éloigner de son ordinateur
    – ne pas rentrer dans la SdB s’il tente desesperement de pisser
    – abandonner l’idée de le faire changer de look

    Bref,… on pourrait en faire un blogu.

    :pompom::pompom:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages