Radio killed the blog star ?

Voilà donc l’expérience du passage radio qui s’est achevée. Je suis super content d’avoir participé à cette émission, malgré quelques déceptions sur la manière dont je me suis exprimé, mais je suppose que c’est pareil pour tout le monde. J’avais envie d’avoir plus de truculence ou de répondant, mais au final j’étais pas mal intimidé, et j’ai la sensation d’avoir été un peu minable. Arf.

Nous verrons demain ce que donne l’écoute sur le site. C’était très marrant de voir les dessous de l’émission, qui est aussi peu organisée que ça en a l’air quand on l’écoute. :mrgreen: Ils sont tous à plus ou moins avoir préparé un truc, un fil conducteur qui n’est pas tenu, des interventions anarchistes, mais beaucoup de bonne humeur et de bon esprit qui conduisent à un programme sympathique et plutôt pêchu. Et de fait, tous les chroniqueurs sont drôles et ont une jovialité communicative.

La radio est dans un endroit relativement délabré dans un quartier craignos, avec quelques psychopathes qui traînent leurs guêtres dans le coin, exactement ce que j’imaginais pour une radio associative. Un casque pour quatre, un micro pour trois, mais on se débrouille, on improvise, on se fait plaisir, et on fait plaisir aux auditeurs. C’est cool de savoir que des émissions de radio qui s’adressent aux pédés et goudous (à qui il faudrait en effet donner plus de visibilité) peuvent fonctionner et diffuser librement. A l’instar de « Pouf Pouf parlez-vous pédé ? », « Homo Micro » me paraît être une initiative vraiment intéressante et utile pour les gays de France et de Navarre (quand le flux ouaibe est disponible…).

Bon, je ne trouve pas qu’on ait dit des choses vraiment passionnantes sur les blogs, mais c’était au moins un petit aperçu. J’ai eu la surprise de rencontrer (le charmant) Micha, qui est le président de l’assoce des arméniens gays et qui connaît mon blog depuis plus d’un an apparemment. C’est lui qui évoquait le fait que le boss de Citébeur, Stéphane (Sooooo Citébeur, Wesh Cousin et consort. Diego et Jeff auraient adoré.) ne pourrait obtenir la Légion d’Honneur, mais bon il pourra toujours obtenir celle de Chevalier des Arts et des Lettres pour son oeuvre cinématographique majeure. ;-) Et du coup, j’ai pu faire un clin d’oeil à ma collègue et copine Naïri qui doutait sérieusement de l’existence de gays arméniens.

-N- et moi partagions le même micro, j’ai pu en profiter pour me blottir contre lui, même si j’ai du m’humilier publiquement en avouant la veste que je m’étais prise. Vous voyez bien que je ne raconte pas tout !? :mrgreen:

21 Commentaires

  1. Je viens d’écouter l’émission, il faut hum… de la patience et de la persévérance, ça a vraiment l’air d’être la foire d’empoigne ; mais c’est sympa, spontané, et le passage sur les blogs est loin d’être ininteressant, même si c’est un peu rapide. Ton intervention n’est pas minable du tout, tu as une voix claire, bien timbrée et une élocution agréable. C’est curieux d’entendre parler quelqu’un qu’on a l’habitude de lire. Bravo !

  2. Ca m’a permit de découvrir le « vrai » sérieux qu’il y a derrière citebeur. C’était très intéressant. Sur les blogs c’est un peu moyen mais vos interventions se tiennent :pompom:

  3. Le direct passait impeccable sur le waibe, sans coupure, juste quelques baisses de
    volume de temps en temps. Concernant vos interventions, je suis loin d’être un
    spécialiste mais il faut avoir un certain aplomb pour arriver à suivre et exprimer ses idées
    au milieu d’un tel désordre.
    J’ai entendu Relax de Franky Goes to Hollywood, ça fait presque vingt ans que je n’ai
    pas ressorti le maxi45, ça m’a rappelé plein de trucs…

  4. Ils ont quand même eu le bon goût d’inviter un exemple de bloggeur (oui, oui, Matoo est devenu un exemple!!!) et qui connaît son sujet… sans parler de la « velvet voice » qu’on peut (enfin) découvrir :redface:

  5. je tiens à profiter de cet espace afin de remercier publiquement, au nom de l’ensemble de l’équipe (mes remerciements personnels pour chacun seront in private), le bien nommé Matoo et son comparse -N- qui, même si (un peu) intimidés :eek:, s’en sont tirés avec les honneurs…et c’était pas si évident au vu du chaos ambiant qui régnait hier soir dans le studio.
    Ayant autant apprécié que nous leur venue et parce que Matoo et -N- n’ont pas encore tout dit (…), il se pourrait que leurs douces voix suaves z’et néanmoins viriles reviennent hanter vos ondes…
    Stay Tune : Two Stars Are Born :pompom:

  6. J’ai été plutôt déçu. Mais je comprends.
    Il faut une certaine témérité pour changer de média quand on est le meilleur franco-pédéblogueur.
    J’imaginais un speech inspiré du post récent sur les surprises que peuvent apporter le blogging (Helène Ségara et al.), un truc anecdotique et marrant. Mais les questions bateaux t’ont enfermé dans des généralités. Ca faisait type qui cherche à justifier sa passion par des arguments politiquement correct (livres, ciné…) alors que le piment est ailleurs.
    Content quand même d’avoir entendu ta jolie pitite voix.
    L’emission est pour moi une découverte rafraichissante. Faudra y retourner !

  7. Comme promis je fais mon petit coucou ! Pendant longtemps je n’osais pas intervenir tout en restant ton fidèle lecteur … dans l’ombre, bien sûr.
    Matoo ! Matoo ! J’avais froté ma testicule de crystal il y a une semaine. Et le grand Manitoo, m’avais dis qu’il y aura du blogguer bientôt sur le plateau.
    Et tiens, je découvre hier que le grand Manitoo c’est notre copain Sylvain. Et qu’on partage les mêmes goûts, en plus. Il t’avais invité, mais aussi Nicolas. Un sacré morceau -N- ;)
    J’aime son style. Peu bavard, voix tremblotante et yeux douces. Je comprends pourquoi tu n’a pas résisté devant son regard pénétrant.
    Vous allez bien ensemble je trouve.
    Vos histoires de Q vous regarde, mais quant à la présentation du monde de bloggeurs, je crois que vous avez bien réussi la mission. L’auto-flagellation est une pratique fort utile. Mais là, t’es un peu injuste avec toi-même ;) N’abuses pas trop quand même ;)
    Je ne suis pas un habitué des plateaux non plus. Et après mes maigres débuts, je peux te dire que tu dois explorer aussi la voie orale ;) Hum ! l’épistolaire, on t’as lu. Tu sais écrire à ce qu’on te lit jusqu’au bout.
    Il ne faut pas oublier qu’il s’agissait d’une première, le but étant de présenter un sujet méconnu ou souvent incompris. J’avoue que les questions bateaux font parti du jeu… Bien que la plupart de chroniqueurs sont familiers aux blogs (pour ne pas dire que certains d’entre eux mijotent leurs propres blogNotes) il faut parfois sortir de la bulle et renoncer au discours d’initié.
    Maintenant, puisque le sujet est dépucelé, je pense qu’à l’avenir on poura faire parler de vos blogs d’une manière beaucoup plus indécente. Je continuerai toujours à suivre tes posts. Et je t’invite également de faire part de tes remarques, impressions, suggestions lors de nos émissions.
    Faire une émission gay avec les moyens du bord tout en évitant le marketing lobotomisant n’est pas évident. On aimerait toujours avoir du retour, pour améliorer l’émission. De la rendre plus marrante, plus intéressante, sachant que se plaire ou complaire n’est aucunement son objectif. Brahim, notre chaud et flamboyant animateur a réuni autour de lui une bande de tarés qui souhaitent parler des LGBTQ et de tous les autres « anormaux » d’une manière que personne ne fait. A savoir de nous laisser parler.
    Hier, un petit bout de tribune avait été donné aux bloggeurs gays. Je sais que ça agace certains quand on ajoute l’adjectif. Mais il faut le dire. Le bloggeur gay est différent. La présence d’adjectif ne sert pas de gage, mais elle signale que la sexualité de bloggeur même si elle n’est pas mis en avance change completement la vision des choses. Je t’avais dit que je t’ai connu grâce au Google, en faisant mon article sur le communautarisme. j’ai trébuché sur ton blog il y a 1 an et quelques mois. Depuis, je suis là.
    Je t’embrasse et continue de nous livrer tes pensées, nous faire découvrir tes tracas, joies, coups de gueule et coups de coeur … mais aussi tes copains du blogosphère. L’aventure continue … Sachez, cher bloggeurs, qu’on veille sur vous ! Et on ne sait jamais qui sera la prochaine cible d’homomicro !!!

  8. Pour ma part, bien que n’ayant pu suivre l’émission qu’assez tardivement hier soir, j’ai trouvé ce moment assez sympa, même si ça avait l’air d’être un beau bordel :-) Au passage, je me demande si l’audimat de RFPP a grimpé grâce à nos charmants bloggeurs ou si la fréquentation ici va exploser suite à ce passage radiophonique…

  9. Terrible d’entendre la voix de celui qu’on lit. Mais je n’ai pas réussi à m’y faire et à l’associer à la petite bouille sympa en haut du blog. Et puisque j’y suis à lacher exceptionnellement un com’ , comme on dit ailleur, merci d’écrire pour nous si souvent sur cette page.

  10. Oui, c’est vrai qu’il est terrible d’entendre la voix de celui qu’on lit.
    Matoo, tu as une voix qui me plait. Une voix chaude.:love:

    Avec N, il y avait un problème anatomique?:shock:

  11. felicitations matt tu deviens une grande star!! j’ai ete vraiment tres con de ne pas t’avoir demande plus de signatures à l’époque… tu crois qu’on peut reesayer de se re-rencontrer sur cara comme si il s’etait rien passé? comme ca je pourrais te demander pleins d’autographes o)) (je ne sais meme pas si on l’ecrit comme ca) allez bizz;-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages