Il te plait mon gros paquet ?

Samedi soir, nous fêtions dans la liesse la plus nawakienne l’anniversaire de Fabien et de la prêtresse du NaWak qui n’est autre que Sophie. Eh oui, je considère que les deux fondateurs de cette étrange secte sont Sophie et Jeff. Cette dernière (je parle de Sophie, arf) a encore eu la générosité de nous inviter dans son appartement somptueux de la rive-gauche où il fleure bon le 6ème arrondissement, et où les pinces-fesses sont toujours réussis.

Les coquecigrueurs étaient là en bande, et il ne manquait presque personne de ce blog communautaire à la ligne éditoriale inexistante, pour le plus grand plaisir de ses aficionados. La soirée fut encore abreuvée de maints liquides vaillamment titrés. Pour aller avec, Séb avait concocté aussi un cocktail détonnant de tubes des années 90… Britney était de la partie aussi évidemment. Je découvre peu à peu que X. a à peu près la même culture musicale que Séb, on les a donc vu se coordonner et choisir sans coup férir des musiques heu…. comment dire… populaires ! :mrgreen:

Le samedi après-midi j’étais allé rejoindre Jeff et François in extremis pour les aider dans le choix des cadeaux… cinq minutes avant qu’il ne quittent le magasin. :gene: Du coup, j’ai pris quelques présents afin de les emballer et de les amener à la soirée pour soulager Jeff.

Assez fréquemment, cela me fait beaucoup rire de faire des paquets cadeaux à partir de magazines dont je prends les feuilles et que j’assemble à grand renfort de scotch. Mais le plus marrant, c’est de faire cela dans des magazines un peu… décalés. Il se trouve que j’ai reçu le catalogue IEM pendant quelques années lorsque j’habitais à Bastille. Ne me demandez pas pourquoi, je l’ignore ! :ok: Mais donc j’utilise ainsi ces pages olé olé pour confectionner de jolis paquets bariolés. En général, quand les gens ouvrent leur cadeau, on reconnaît ainsi rapidement que cela vient de moi, et il y a toujours des hétéros pour s’esbaudir devant cette encyclopédie à ciel-ouvert.

Parmi mes favoris, et de ces pages qui sont lues et relues pendant toute la soirée (hétéros et homos confondus), on trouve les trois catégories suivantes dont je vous offre un échantillon gratuit.

Résumé DVD catalogue IEM Résumé DVD catalogue IEM Résumé DVD catalogue IEM

Le premier est tout classique mais c’est ce qui me fait rire le plus dans ce genre de catalogue. Il s’agit d’une simple page descriptive avec les résumés des films et une grille pictographique bien astucieuse pour s’y retrouver. Je crois que c’est cette dernière trouvaille qui a toujours le plus épaté mes copines. Mais les résumés des films sont aussi un sacré morceau d’anthologie et de virtuosité littéraire. Je suppose que c’est le métier de quelqu’un de rédiger ce genre de choses… Et là c’est le summum, puisque nous pouvons lire les scriptes (néandertaliens) d’un film et de sa suite. On se rend compte alors qu’il y a vraiment un lien entre les deux scénarii, et qu’il vaut certainement mieux avoir vu le premier avant le second, au risque de n’y rien comprendre !!! :mrgreen:

Ensuite, on a la page avec les godes « realistic » des stars du porno. Aaaah les fameux ! On peut d’ailleurs lire sur la tranche (de la page, pas du gode) que les tailles de godes indiquées ne comprennent pas les couilles, et que les godes ne sont ni repris, ni échangés (Thank GOD !). Cette page a été la base de mon éducation de fauconnier émérite. Ensuite, le jeu consiste à reconnaître son propriétaire à la simple vue de son manche. Excellent pour la mémoire…

Sur cette catégorie, on a en général les filles qui n’en reviennent pas d’une telle « starification », et qui rosissent aussi de la taille des membres ainsi figurés. On entend couramment des « Oh nan c’est pas possible, regarde ça chéri ! » avec des regards en coin lourds de sens vers leurs jeunes mâles. Ces derniers font évidemment mine de rien, et se refusent à toute comparaison ou compromission pour quelque chose d’aussi vulgaire.

Enfin vient la série des accessoires ! Alors là c’est un consensus, personne ne sait à quoi cela sert, et pourquoi cela existe, et vraiment ce ne sont que perversités and co. La page des cockrings accroche souvent l’oeil malgré tout, et ils veulent au moins en connaître les usages. Les filles trouvent en général ridicule l’accoutrement qui ceint ainsi la teube, et barbares les pinces et ce genre d’objets de torture consentante. J’ai vu les mecs plus captivés ou intrigués par ces machins qui sont censés augmenter le plaisir et retarder l’éjaculation, deux choses qui intéressent forcément les mecs, hétéros ou pas !

Mais bon, trêve de baliverne ! Vous avez lu la nouvelle ? Les Noeuds dans l’Ether ne sont plus. Jeff qui est un de mes amis les plus chers, avant d’être un blogueur de talent, arrête donc d’écrire son carnet. Cela ne changera pas grand chose pour nous deux évidemment, mais clairement je vais regretter de ne plus lire ses aventures, rodomontades de scientifiques et autres tergiversations philosophique sans queue ni tête (enfin parfois avec quelques queues).

9 Commentaires

  1. Je n’étais pas venu depuis longtemps (no offence, je surfe très mal…)… mais est-ce une illusion ou je ne vois que des pénis de toutes sortes et histoires de… sur ce Matooblog ? Instructif, néanmoins… mais je suis largué.
    Cordialement,
    Y.

  2. Matoo> un court instant, juste avant que je ne soupèse les cadeaux ou que je ne les ouvre, j’ai eu un affreux doute sur leur contenu… Puis je me suis rappelé que c’était de toi: donc un contenant a priori choquant (pour des esprits bien pensants), mais un contenu finalement très normal (ouf l’honneur est sauf)… Merci Merci ;)

  3. C’est toujours le problème avec les paquets cadeaux comme ca! On ne sait jamais sur quoi on va tomber… Ensuite, si en plus on sait qui a fait ce cadeau, on relaxe…Ou on commence à flipper et à faire la liste: J’ai invité qui? Qui va se dire que mes amis c’est vraiment n’imp’?? Quel humour il va falloir dégainer pour faire passer la chose?

  4. :pompom:jveux juste faire remarquer que depuis l’épisode des dieux du stade Matoo a trouvé le truc pour faire péter les statos… de pollution nocturne en clip douteux de Madonna, des croisières gays de MTV aux emballages cadeaux, ça n’arrête plus.
    :pompom::pompom::pompom:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages