Incog(ay)nito

J’ai vu cette petite news rapportée par le sagace media-g, et je trouve assez incroyable cette double mise en abîme de l’habile camouflage de l’homosexualité. En effet, les publicités se débrouillent toujours pour évoquer l’homosexualité pour la clientèle homo, mais que cela reste assez brouillé afin que les « gens » n’y voient que du feu. Et là France Soir enfonce le clou en évoquant la plus tapiole des pubs de ces dernières années, en disant qu’il s’agit manifestement « d’un peu plus que des amis ».

J’imagine mes parents en train de lire cela, je suis certain qu’ils n’y verraient justement que du feu. Comme ils n’avaient pas du tout compris l’allusion homo dans cette pub (ils sont extrêmement candides c’est vrai). Je me souviens aussi de cette affiche pour une bagnole, une Toyota je crois, où l’on voyait soit un couple hétéro, soit deux mecs avec un plus âgé et un plus jeune (hu hu hu). J’avais réalisé une étude avec mes parents, et au bout de vingt minutes, ils avaient commencé à percevoir le côté pédé de la chose. C’est tout bénéf évidemment, puisque l’on peut ainsi toucher sa cible sans risquer de choquer ses chalands habituels. Il s’agit d’étendre son ciblage et non pas de recentrer une clientèle d’un segment sur un autre.

D’ailleurs, je connais une jeune femme qui a été à l’origine d’une campagne de pub qui a changé l’image de Mr Propre. A. est une talentueuse créative (oui, oui, A., je parle de toi !) qui a créé les slogans des pubs Mr Propre d’il y a quelques années. Je ne sais si vous vous souvenez de cette campagne en 2000, elle avait vraiment énormément rajeuni la marque, et avait incroyablement assumé le côté tapette (merci A.) de la Madame Proprette. Il s’agissait d’une grande série d’affiche 4 par 3 dans la rue, le métro et le bus. Les pubs étaient très simples : un Mr Propre classique avec un slogan sous forme de jeu de mot, le tout sur un aplat de couleur. Du genre :

Pub affichage Mr Propre, 2000

Pub affichage Mr Propre, 2000 Pub affichage Mr Propre, 2000

J’avais adoré cette conquête du public par des messages percutants et personnels. A. nous avait expliqué que ce n’était pas toujours si facile à faire passer, et que, notamment, pour le PACS (ou la Gay Pride je ne sais plus…), ils avaient voulu lancer quelques slogans du genre : « Il n’a pas attendu le PACS pour se marier avec votre intérieur. » et d’autres boutades de ce style. Alors, ils avaient du revoir leur copie, car on pouvait jouer avec l’ambiguïté sexuelle mais absolument pas l’assumer !

Du coup, je ne vois aucune pub qui ait tenu son pari de bien communiquer vers les homos. Sauf peut-être tout de même pour Vizir, car les différentes pub télé y sont allées crescendo, et le dernier spot est tout de même bien marrant et explicite. Ils ont donc bien osé, et les créatifs ont subtilement instillé ce qu’il fallait de gayttitude pour que le clin d’oeil soit beaucoup plus franc.

De la même manière, les icônes gays ne sont pas valables pour tout le monde. D’ailleurs, on était fan d’AbFab dans la MatooFamilly, et on ne ratait jamais un épisode en VO sur ARTE à l’époque. Et pour « Sex and the City », ma mère refuse de le prendre pour une série icône car c’est un truc de filles avant tout. « Ouai mais bon, maman, tu vois les filles, les homos… tu vois quoi… genre les mêmes préoccupations finalement… ». Mais non, elle ne voit pas.

Pour les comédiens aussi, à part Rock Hudson ou des personnalités dont c’était ouvertement assumé, ils hallucinent toujours quand je leur dis que tel ou tel artiste (comédien ou réalisateur) est homo. Téchiné ou Chéreau, ils font des films homos ? « Naaaaan, on te croit pas, tu te fais des films ! ». Ozon il est ambigu ? « Pfff n’importe na ouak, comme tu dis ! ».

En terme de chanteurs et chanteuses, même combat. Mylène ou la madonne n’accèdent pas au rang de déesses de la gaytiquette pour eux. A part peut-être le « I am what I am » dont les paroles, une fois que je les ai grossièrement traduites, sont tout de même un joli manifeste pour tous les anticonformistes.

Une seule chose sur laquelle, mes parents ont convergé. Le fan d’Hélène Ségara. Alors là oui, unanimement : « Il est probablement gay celui-ci oui, on te l’accorde. ». Hélène Ségara : seule icône gay reconnue par mes parents.
:pompom:

28 Commentaires

  1. ils sont définitivement candides… un peu comme mon frère qui arrête pas de dire « lui, c’est un pédé!!! » quand il voit un type à la télé, en tombant une fois sur une à côté…

    preums?

  2. Ca va moi dans la KITTfamily, mylène passe pas pour icone gay vu que c’était ma frangine qui l’écoutait en premier. Sinon, je me rappelle des belles réactions homophobes de ma mère devant la dernière pub wizir:roll:. Heu, j’ai qu’un mot à dire :help:

  3. @Matoo > tu sais, pour continuer sur la lancée de Kitt, pour les acteurs il y a aussi des gros cons (genre mon père) qui dès qu’ils apprennent que tel ou tel est homo ne les aime plus ou ne veulent pas aller voir leurs films.
    Un ex : lors de la promo d’Arsène Lupin (bon, je sais, c’est pas le meilleur film de la terre), Romain Duris été apparu sur la 2 très, heu, tapette (j’emploi ce mot à dessein) version bagouses à tous les doigts, plusieurs bracelets et grand gestes, résultat mon père n’a pas voulu y aller… bon, on n’a pas raté grand’chose, mais quand même…

  4. Monsieur Propre il a beau être musclé il est quand même super laid. Son visage me fait peur :redface:

    et je t’interdis de considérer Hélène Ségara comme une icône! :mur:
    une Wanna-be icon si tu veux (parce que clairement personne ne voudrait la reconnaître comme icône, enfin moi je préfèrerais mourir).

  5. Au moment du lancement de la campagne Vizir,j’avais vu à la télé un charmant monsieur de la boite expliquer qu’ils avaient visé la cible homo car,je cite, »les gays prennent soin de leurs vetements. »:mur:

  6. Un homme qui fait la lessive est-il nécessairement homo?
    J’aimerais bien voir une pub de ce genre s’adresser au sacro-saint mâle hétéro père de famille. Juste pour voir…

  7. Ouais, certains prétendent à l’heure actuelle que seule la pub est génératrice d’idées
    réellement novatrices, au grand damne du cinoche d’ailleurs.
    J’ai vu un reportage sur le tournage de Ben-Hur (désolé pour le carton-pâte :/).
    William Wyler voulait faire ressortir une certaine affection de messala pour Judas.
    Pour ce-faire, avec la complicité de Jack Awkins(Messala) et quelques gestes, ils ont même réussi à berner
    Charlton Heston tout au long du tournage car Wyler n’a même pas osé lui en parler… De peur de prendre du plomb peut-être… ;-)

  8. :gne: Romain Duris est pd ??

    Pascal > Oui, la Ségara a grossi mais c’est parce que ça fait pas très longtemps qu’elle a accouché…

    (désolée pour la minute potin :mrgreen:)

  9. :gne: Romain Duris est pd ??

    Pascal > Oui, la Ségara a grossi mais c’est parce que ça fait pas très longtemps qu’elle a accouché…

    (désolée pour la minute potin :mrgreen:)

  10. Sympa ce petit cour de culture génerale sur les pubs et leurs cibles…:-) Tout de même, le plus inrérressant c’est bien que seule une partie du public puisse comprendre toutes les subtilités qu’elle contient c’est un petit plus, que ces pauvres « candides » n’ont pas!;-)

  11. Mouais mouais mouais…! Je me sape limite discount, mon appart’ patauge dans son propre foutoir, j’écoute des musiques rustres, je me réveille souvent sans bander ni me souvenir que je suis pédé malgré le mec qui ronfle à côté de moi, pire : je n’ai pas de télé ! bref, je vis entre l’infini de la mer et le bruit d’une usine. Ch’uis censé méditer quoi, là ?

  12. et la pub Levi’s ou le mec se dessappe au Lavomatic, c’était clairement homo-erotiquitant-ciblé (j’aime bien les néologismes à la noix) ? J’me souviens plus s’il avait une vizirette par contre… :roll:

  13. :shock: Ozon? Pas ambigü?!? Mouahahahaha! Le moins ambigu de tous ses films est 5X2… et encore! A ceux qui disent ça, envoie les voir « Sitcom », « les amants criminels » ou le très kitch (actices incluses) « 8 femmes ».

  14. ça me rassure de lire tout ça ! des fois, je me demande si c’est pas la frustration qui me fait deviner des symbole ou des messages cachés dans les pubs… dc non je ne suis pas obsédé, je suis éclairé ! :gene:

  15. euh je sais que d’autres on déjà posé la question mais… romain duris il est pédé ?? parce que ça me ferait bien marrer vu que mes copines craquent toutes pour lui.. hehe!!

  16. C’est dur de garder le juste équilibre entre croire voir et rater tout.
    La scène crypto que je préfère évoquer aux hétéros, c’est celle de l’ascenseur dans Spider Man 2 où il raconte à Hal Sparks (QaF) que son costume lui rentre un peu dans les fesses (« it rides up in the crotch a little bit »). Enoorme.

  17. Ben je suis désolé d’en décevoir certain, mais il est pas PD Romain Duris. Il joue une petite tapette dans « 17 fois Cécile Cassard » de Christophe Honoré. La dernière fois que je l’ai vu :shock:, il se baladait avec sa chérie (Olivia Bonamy), main dans la main (vous me direz, ça ne veut rien dire !).:boulet:

  18. grand bravo a A pour la campagne d’affichage , très drole et très réussie ;) .

    un petit mot de plus pour dire que j’adoooore les nouveaux graphisme saisonniers du blog . KAWAIII :pompom:

  19. salut, je suis tombé sur cet article car je fais un dossier de marketing sur  » mr propre ». Peut etre pourrait tu me mettre en contact avec A. ?
    florie.dumont@hotmail.f

  20. Romain est gay. Je fait l’amour avec lui au moins 8 fois par ans. Il n’est pas immense mais he is fucking crazy au lit!!! Formidable…et oue…gay! Et alors, so what! Il m’aime en plus!

  21. « ça fait des années que les femmes cachent un homme dans leur placard »

    ou comment banaliser que ce soient *les femmes* qui se tapent 90% des tâches ménagères dans les couples hétéros!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages