Musée Carnavalet, musée de l’histoire de la Ville de Paris

Hier, j’ai passé une bonne partie de l’après-midi à visiter la collection permanente de ce musée de la Ville de Paris, donc gratuit. A la base, je suis en train de lire un roman avec pas mal de personnages historiques de la Révolution Française, et j’avais envie de mettre un visage sur tous ces noms célèbres qui se croisent.

Le bâtiment du musée est déjà superbe puisqu’il s’agit de deux hôtels particuliers qui sont consacrés à accueillir les objets, tableaux, meubles, reconstitutions de décors qui permettent de fixer la mémoire de Paris à travers les âges. Il s’agit d’un parcours chronologique qui salles après salles, siècles après siècles, couvre l’histoire de Paris du 16e au 20e siècle.

Chaque salle est agrémentée d’un écriteau qui décrit les évolutions de la ville et qui rappelle quelques points historiques et politiques. Etant donné que Paris est une capitale et est aussi le centre névralgique, politique et économique, de la France, son histoire se confond souvent avec celle du pays tout entier. Le musée donne beaucoup d’informations intéressantes sous forme de tableaux, plans, maquettes sur la manière dont l’urbanisme a évolué dans la capitale. On peut ainsi voir peu à peu les différentes époques et quartiers se construire, certains se recyclent ou se combinent en d’autres, certains sont conservés et la figure de Paris se modèle peu à peu jusqu’à devenir celle familière que l’on connaît aujourd’hui.

J’ai bien aimé cette présentation simple et la manière dont les salles sont organisées et balisées. Mais ça manque un peu de cohérence et de pédagogie tout ça. On se retrouve souvent face à des objets et des vitrines dont on comprend la richesse intrinsèque ou la rareté mais pas trop l’implication dans l’histoire de la ville. Du coup, j’aurais aimé avoir un peu plus d’explication ou de mise en contexte, un peu plus de précisions historiques aussi ou d’anecdotes sur la ville (qui pourtant ne manquent pas !).

J’ai été choqué de constater que RIEN n’est en anglais, il n’y a que des inscriptions en français. On voit donc des touristes étrangers (c’est la majorité évidemment dans un tel endroit) qui déambulent sans bien savoir ce qu’ils regardent. En outre, cela les rend particulièrement bavards et turbulents. La gratuité de la collection n’arrange certainement rien à cela. Et ce qu’on nous donne à l’entrée n’est qu’un plan sommaire des différentes salles et leurs époques afférentes. On sent que la communication et l’exploitation de l’endroit est embryonnaire, et aux vues des différentes salles laissées à l’abandon ou fermées (faute de surveillance), on comprend rapidement que ce n’est pas le Louvre ou un des grands musées nationaux. Par contre, cela donne aussi à ce musée un charme particulier. On a vraiment l’impression de visiter des demeures intactes à différentes ères, et avec les imperfections des décors ou des installations, cela procure aussi une authenticité plaisante.

J’adore voir les tableaux et y reconnaître des personnages des manuels scolaires, dans les bons décors, avec les instruments et us de l’époque, on s’y croit carrément, et on revit intérieurement des épisodes complets de l’histoire de France. Dans ce cadre, les salles consacrées à la Révolution Française notamment ou à Napoléon sont vraiment bien achalandées.

La visite complète donne un certain vertige, lorsqu’on est passé du 16e au 20e siècle et qu’on se repasse tous les noms, les événements historiques, les transformations architecturales, on se dit que cet endroit prend tout son intérêt.

2 Commentaires

  1. C’est peut-être le musée que j’aime le plus à Paris. J’y ai passé des heures en compagnie de ma soeur, à essayer de lire des textes dans des vitrines sans lumière ! C’est un musée perdu, oublié, avec, comme tu le remarque si bien, son « charme particulier ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages