Poussin, Watteau, Chardin, David…

En fait, l’intitulé de l’expo n’est là que pour appâter le chaland. Le sous-titre : « Peintures françaises dans les collections allemandes » est beaucoup plus juste, si l’on ajoute « du 17 et 18e siècle ». Ca se passe aux Galeries Nationales du Grand Palais.

168 peintures françaises de cette époque ont donc été gentiment subtilisées à nos voisins teutons pour réaliser cette exposition. Et le truc c’est que ça tape grave sa mère sa race tellement c’est fantastique !! Ce n’est pas tant que le choix de peinture est génial, mais surtout que la scénographie et la présentation des oeuvres est complète, intelligente et passionnante.

On chemine dans l’exposition de manière plus ou moins chronologique et thématique, et ce qui est vraiment bien c’est qu’à chaque niveau de lecture on trouve des explications détaillées sur les oeuvres. Et ce n’est pas seulement des informations sur les mouvements picturaux mais sur les artistes, le contexte historique, l’histoire du tableau dans la carrière du peintre, le détail de la scène (si c’est un mythe ou un épisode biblique) ou bien tout autre renseignement idoine. Ainsi, la visite est rendue encore plus agréable et très instructive.

Ensuite, on a la chance de voir des toiles simplement superbes voire époustouflantes. Après bien sûr, c’est à l’appréciation de chacun mais par exemple, ce portrait de David est un truc qui ne peut laisser indifférent.

 Portrait d

On entre dans un véritable voyage artistique et l’on voit les influences et les thèmes se succéder. Mythologie, scènes bibliques, scènes de genre, scènes de galanterie etc. Et aussi toute une gamme de techniques picturales qui finalement sont plus ou moins utilisées pour s’exprimer au-delà même de la représentation concrète. On imagine souvent que ce genre de peinture est une pure imitation de la réalité, mais en fait derrière cette maîtrise de l’art, les peintres déformaient déjà le réel pour mieux le transcender.

Comme j’y suis allé un après-midi de la semaine, c’était plutôt calme et on pouvait se pavaner tranquillement devant les tableaux. Le seul bémol à cette exposition vient des visiteurs. J’ai eu droit à l’équivalent des racailles qui tchatchent fort au cinéma. Mais au Grand Palais, cela donne trois typologies de fâcheux.

D’abord, les groupes de vieux et vieilles qui parlent déjà fort parce qu’ils sont sourds, mais qui gueulent encore plus lorsqu’ils s’expriment au-dessus du volume de leur audioguide. Insupportable ! Mais bon, ce sont des vieux… je leur pardonne.

Ensuite, viennent les groupes de vieilles copines bourges à la retraite. Un peu le club des amis de la peinture de Paris 8e en goguette, avec une grande gueule aux cheveux bleus qui explique la vie à ses copines schtroumpfettes en pensant que ça va aussi intéresser les autres visiteurs. Alors là c’est très dur. Surtout quand elles commencent à débattre sur des points d’histoire de l’art très fort et qu’elles font comme si le musée leur appartenait sous prétexte qu’elles ont un abonnement ou je ne sais quoi.

Le dernier et le pire à mes yeux, ce fut des duos de pétasses friquées en Chanel et dorures AVEC lunettes de soleil qui parlent de leurs histoires de cul, qui débinent leurs copines et qui proclament tout haut que « ah vraiment quelle croûte alors ce tableau ! Ah ah ah. Ah ah ah. Oh oh oh. ».

Je n’ai pas compris comment ces gens pouvaient être aussi irrespectueux et impolis, alors qu’ils sont censés incarner la respectabilité même. Vraiment les extrêmes se rejoignent toujours ! Mais bon, ça n’a que peu entamé le plaisir que j’ai pris à l’expo.

12 Commentaires

  1. Ca a l’air sympa cette expo! C’est une expo temporaire? C’est jusqu’à quand? Je ferais peut être le déplacement!! Quant aux « spectateurs », je vois que tu as autant de bol que moi dès que je mets un pied dans un lieu public! Héhéhé! :pompom::pompom::pompom::pompom::pompom:

  2. eh oui on n’est malheureusement jamais tranquille….. même pas dans les musée….. et c’est le seul désavantage que l’on y trouve là bas, les cons qui se font remarquer et il y en a un tas!!!!!

  3. C’est où cette expo matoo ? y a pas de lien …
    Finalement g craqué et pris la carte des zamis du louvre, ce qui va me pousser à y aller souvent et y faire école :blah: :eek: :blah: :eek:

  4. Merci. Bon en même temps étant donné que je suis chômeur je peux y aller n’importe quand gratuitement. Il suffit juste de me motiver :gene: . Ceux qui se déplacent ce soir auront droit à des commentaires éclairés des oeuvres ? :-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages