Paris-Carnet : l’île aux blogueurs

Avec dans le rôle de Casimir, j’ai nommé le célèbre, le téléramesque, le pédéblogueur pipeur : Lauuuuuuuurent ! ;-)

J’ai vraiment passé un bon moment mercredi soir dernier au Paris-Carnet. Je ne sais pas si c’est l’endroit ou bien les gens, ou peut-être simplement moi, mais je me sentais un peu plus à l’aise que les fois précédentes. Il faut dire qu’au final, je n’arrivais pas dans une complète terra incognita, puisque je connaissais beaucoup des personnes à qui j’ai parlé ce soir là. Et puis, j’ai surtout bien fait de rester tard car une fois que les gens sont bien imbibés, c’est vrai que ça devient plus facile de les approcher. Arf arf arf.

Ce resto « La Passerelle » est un endroit charmant, chaleureux et à deux pas de chez moi, le pied quoi ! Je suis arrivé vers 20h en faisant d’abord un petit tour, et j’ai eu l’occasion de papoter un peu avec Mouche et de faire véritablement connaissance avec, ce qui m’a fait énormément plaisir. Et puis, j’ai évidemment rejoint mon cercle endogame favori : les pédéblogueurs. :mrgreen: Arnaud était là, ainsi que Laurent, Laurent (non je ne me répète pas, mais tous les pédéblogueurs s’appellent Laurent ou quoi ?), Lewis et puis Shaggoo (il s’appelle ausi Laurent !!!) de la Shaggooshère que je rencontrais de visu pour la première fois. Tatou était bien évidemment là à sauter sur tout ce qui bougeait et à jouer les espiègles, comme il adore le faire. J’ai aussi rencontré le plus ouf des BSOSF (blogueurs sans orientation sexuelle fixe) en la personne de Charly… aheum ! :mrgreen:

Et mes deux chouchous, je dois l’avouer, cela reste le duo d’enfer : Alexia et M le maudit. Rhalalalala. Malgré mon franc parler légendaire (vous savez bien que pour moi, une bite est une bite !), je crois que je ne choque plus personne. Hu hu hu.

Pascal et son homme Philippe sont aussi venus, et voilà qu’un grand jeune homme, assez rhaaa lovely il faut l’avouer, vient s’annoncer : le « petit » Batims en personne. Oh yeah ! Soooo cute. Nous avons bien discuté, enfin j’ai bien parlé. :hum: Comme la plupart, Batims m’imaginait beaucoup plus grand et avec une voix de stentor. Bah non, je suis un nabot avec une voix de nymphette. Que cela soit entendu !

Freaky a fait son arrivée, suivi de peu par Coco, Charles et puis Ninox. Cela m’a fait plaisir de voir ce dernier, j’avais beaucoup lu ce qu’il écrivait, et c’est toujours agréable de mettre un visage sur un blog.

Mention spéciale pour Thomas qui est un vrai touche-à-tout, il arrive comme ça à frayer avec tout le Paris-Carnet en une soirée. Et je comprends qu’il puisse retenir l’attention des hétéros et des homos. ;-)

Lisbeï m’a dit bonjour, et je suis un rustre, j’ai à peine répondu parce que j’ai été surpris. C’est dingue comme je suis coincé quand je veux. Il faut que je me rattrape !!! Pareille pour la Veuve Tarquine à qui il faut que dise une fois au moins de vive voix mon admiration !! J’ai quand même discuté avec Mr Peer, et même au dernier moment avec la québécoise Ebb de « l’île de Ebb et Hoedic ». Je n’imaginais tellement pas qu’elle pouvait être là qu’il m’a fallu une bonne minute avant de comprendre que vraiment, c’était elle, de « elle et lui » ! Rhaaaa, excellent ! :langue: J’ai aussi pu lancer in extremis à la sortie du bar une gerbe de compliments à Pasfolle, dont je suis fan depuis bien longtemps (comme beaucoup d’autres) !

Et évidemment, la Fée blogueuse avait aussi établi ses quartiers au Paris-Carnet avec ses Fûûmants roses. J’ai tchatché un moment avec elle et Mathieu, et je les ai même plutôt écoutés échanger leurs impressions et opinions sur les opéras du moment. Kozlika a eu une phrase que j’ai vraiment aimée, parce que je trouve que c’est tellement ce que je suis. Elle a simplement évoqué ce qu’elle aimait en terme d’opéra en ajoutant qu’elle avait des goûts de concierge qu’elle assumait (je crois que Verdi était le chef de file des concierges).

Eh bien, voilà, moi aussi j’ai des goûts de concierge ! Et pas qu’en opéra, mais aussi en littérature, en art, en cinéma et en musique. Je n’ai en effet fait aucune étude en ces matières et mon éducation ne m’a pas non plus formé à cela. Les gens me reprochent souvent de faire des critiques et de me la jouer, alors que je ne suis qu’un petit amateur de merde, mais qui adore donner son opinion. C’est tout ce que je fais, j’essaie de raconter ce que je ressens, le plaisir que me procure ce que je vois, je lis ou j’écoute, parce que j’adore écrire sur tous ces sujets, et que cela me permet aussi d’y réfléchir et de prendre un peu de distance. Je ne cherche pas à jouer les journalistes, ni les spécialistes en quoi que ce soit, et je sais que « Philip Glass » n’est pas considéré comme un grand compositeur, mais moi il me fait des trucs, et j’adore ça. C’est génial quand les gens le comprennent et parfois m’aident à m’élever un peu, ou me font découvrir des choses (gvgvsse avec Mahler par exemple, que j’écoute fréquemment depuis), mais sinon, je vais bien avec mes goûts de concierge. D’ailleurs je crois que je vais renommer mon blog. Oh oui, « le blog d’une concierge », c’est vachement mieux, et plus pertinent, que « Pectus est quod disertos facit. ».

Pour finir, une spéciale dédicace à Freaky, Coco et le Roncier. Un morceau absolument génial…

When I was just a boy with my lunch in a bag
The other little boys made me feel like a fag
I didn’t like sports didn’t play outside
A lisp and a limp wrist too much to hide

I always felt trapped inside
I always felt trapped inside

Scissor Sisters – Electrobix

PS : Bon et que l’on ne m’attaque pas non plus sur les concierges, je n’ai pas dit cela pour les rabaisser. N’oubliez pas que je suis d’origine portugaise. :-)

19 Commentaires

  1. PAs la chance d’aller à PArisCarnet..mais je n’ai pas encore monté mon blog perso…je ne vais plus trop sur PAris..Moi j’adore tes commentaires d’expo, cinés et autres..ca me donne au moins des avis directs sur le vif sur la vie parisienne dont je ne profite plus habitant en Province, et quand à PAris, toujours à la bourre pour le boulot..donc continue..tes avis de concierge sont très suivis…et attendus..sans toi, jamais je n’aurais eu de commentaires sur l’expo Indiens du Brésil, ni sur les vieilles rombières des expos Poussin!!!

  2. moi aussi pour quelques abrutis, j’ai des goûts: de concierge mais peux tu me dire: qui a « bon goût »????? il n’y aura jamais de bon ou de mauvais goût car tout est relatif non?
    :croa:
    et moi aussi on me reproche souvent de me la jouer et de faire des critiques sur tout!!!! et après tout on s’en tapppppppppppppe!!!!! non?:rigole:

  3. Méééheuu j’ai parlé moi aussi… J’ai écris, aussi, c’est la le problème… Mais ce fut un plaisir, trop court, mais réel. Dommage qu’il ne me reste plus qu’un malheureux weekend sur Paris, et plus de paris carnet possible à l’horizon.:pleure: Et de grace, continue tes :blah: avis de concierge…

  4. Moi aussi j’adore lire tes critiques de concierge et sans vouloir jouer les flagorneurs (;-)) c’est en lisant tes critiques sincères de bouquins que je me suis remis à lire des romans… :book:

  5. t’es dans mes favoris donc toi je te lis régulièrement (tous les jours en fait:love:) mais là ça m’a permis d’aller jeter un oeil sur les blogs de tes… collègues? copains? potes? connaisances? les zôtes quoi!!!!:gene:

    merci ptit matoo;-)

  6. Ah aïe, Philip Glass n’est pas un grand compositeur !? Sa musique est superbe comme celle de Steve Reich et ceux qui ne supportent pas la musique répétitive devrait réviser TRES sérieusement leurs classiques…:petard:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages