Batman begins

Pour un « Batman » qui n’est pas de Tim Burton, il s’agit plutôt d’un bon film, voire un très bon film en comparaison des bouses produites après le second volet. L’objectif était de se focaliser sur la genèse du personnage et de livrer une version plus réaliste et moins « fantasque » que celle de Burton.

Le résultat est assez probant malgré le fait d’avoir une partie du film qui est une relative redite du premier « Batman » de Burton, puisque dans ce dernier film Batman débarquait aussi avec ses grandes ailes de chauve-souris, et qu’on avait une grosse ellipse pour expliquer le pourquoi du comment du super héros. Christian Bale est assez convainquant même si le bas de son visage ne sied pas au mieux au masque de Batman (pas assez de mâchoire… ou pas assez prognathe). Par contre, il a cette tronche de mec qui est à la fois extrêmement sexy mais pas super beau non plus, et il est un très bon acteur qui endosse le rôle avec beaucoup de talent et une juste schizophrénie.

La partie d’entraînement et de formation de Batman est plutôt banale et minable (et éculée), et a été mille fois vue et revue dans des films similaires, mais bon on peut difficilement faire différemment pour faire comprendre en quelques minutes que le garçon a été formé à tous les arts martiaux et est devenu un crack de-la-mort-qui-tue-ta-mère. Et on retrouve avec un peu plus de détails, et dans la suite du film avec une jolie parabole pseudo-philosophique, le traumatisme de Bruce avec les chauves-souris, la mort de ses parents et le pourquoi de la déchéance de Gotham City. On découvre surtout comment il s’est procuré ses armes géniales, comment il a bricolé son costard et fignolé ses gadgets. Le film ajoute alors un côté un peu plus « humain » à Batman qui ne s’envole pas comme par magie entre les buildings, et a très mal quand il se pète la tronche entre deux murs.

Le film est foncièrement hollywoodien et fleure bon le blockbuster de l’été en servant avant tout un excellent divertissement à base de méchants de la pègre, de combats et globalement d’actions en tout genre. Mais il a ce petit truc noir et névrosé des comics qui le rend un peu plus intéressant, et Christian Bale notamment donne à son personnage quelques aspérités qui ne sont pas inintéressantes. La pléiade de seconds rôles tient parfaitement la route avec une charmante Katie Holmes, un parfait Michael Caine au flegme tout britannique (en Alfred), un effrayant et génial Cillian Murphy (en Dr Crane) et Morgan Freeman toujours aussi efficace et débonnaire.

PS : Drôle pour moi de revoir dans un même film Linus Roach (le père de Bruce) et Tom Wilkinson (Falcone), alors que je les associe irrémédiablement aux prêtres du film « Priest », un film que je révère particulièrement.
PPS : Ma collègue Vanessa me confirme que Michael Keaton (qui ressemble trop à Julien Lepers) était vraiment bien en Batman (malgré la bouche un peu trop pulpeuse), et que Cillian Murphy on dirait quand même Emmanuelle Béart en mec !

Batman begins

6 Commentaires

  1. Heureusement que je ne suis pas allé voir les moutures précédentes, alors, vu que j’ai détesté ce film. (hors sujet: Matoo, tu as le droit de venir au pique nique de Dimanche 31, hein…:salut:)

  2. ce film est une catastrophe. Les scènes de kungfu sur la banquise, j’ai cru que c’était une blague… Si c’est comique, ça va, mais sinon… Et le pauvre M.Caine qui se demande ce qu’il fait là. Franchement, Matoo, tu as meilleur goût d’habitude…

  3. Je l’ai vu récemment (pour un fan de comics: shame !!) et j’ai aussi particulièrement aimé !! J’ai un peu regretté le côté « normal » de Gotham City, dont l’ambiance gothique (le jeu de mots n’est pas de moi ^^) etait bien mieux retransmise dans les films de Burton (les suivants n’existant pas pour moi, trop à chier).

    J’ai par contre adoré la façon dont Scarecrow se fait latter, j’ai toujours detesté ce minable. Et j’ai été étonné que le film puisse prendre sa place dans la continuité des autres, j’étais convaincu que ce serait un film à part. Par contre, vu que la plupart des acteurs ont signés pour 3 opus (c’est la mode, à l’instar de X men ou Spiderman), je me demande ce qui sera utilisé comme personnages, etant donné que si la continuité est aussi bien respectée, on ne devrait pas y voir le :joker:

  4. Pour Keaton/Lepers, je confirme!! Je suis frisé, je suis à la TV depuis des lustres et je fais la joie des maisons de retraites… je suis… je suis…? :langue:

  5. Je ne l’ai pas encore vu et je pense que je vais le rater mais ce film est tout de même réalisé par christopher Nolan. Pour info c’est celui qui a réalisé le splendide Memento. Entre temps il a aussi réalisé Insomnia (que je n’ai pas vu non plus).
    Voilà c’est juste parce que tu cites les seconds rôles en oubliant le réalisateur :-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages