Entre évolution des moeurs et barbarie sanguinaire

Tout a commencé par une de ces curiosités techniques qui fait que les fils RSS nous excavent parfois des tréfonds des articles qui ont encore un écho en moi aujourd’hui. Je lisais donc cet article (que je croyais récent, et qui a simplement du être récemment rafraîchi) de Média-G de 1998 qui évoquait un documentaire allemand. Il s’agissait d’une rétrospective de l’activisme gay en Allemagne qui a l’air drôlement bien fagotée.

Je me suis donc mis à écrire un énième post pour encore seriner mon attachement à la cause, et continuer à faire ma vieille folle militante, à rappeler que l’homophobie est plus que jamais présente dans notre pays et que malgré les apparences, le progrès social n’est pas une donnée acquise. D’ailleurs, l’article rappelle aussi bien comme les années 20 berlinoise furent les plus gay-friendly que la capitale ait connu, juste avant l’arrivée des nazis au pouvoir et les conséquences qu’on connaît. Il est encore tout à fait possible aujourd’hui de se faire péter la gueule à Paris parce qu’on est homo. Il sera encore tout à fait probable d’avoir un retour à des moeurs beaucoup plus puritaines, voire un renouveau de la pénalisation de l’homosexualité sous une forme ou une autre. D’où une vigilance accrue, et surtout la conscience affûtée : il ne faut pas dramatiser, mais ne pas se fourrer trop tôt la tête dans le sable.

J’en aurais profité pour rappeler ce docu génial sur le « paragraphe 175 » qui m’avait tant ému, ou cette expo autrichienne sur les exactions nazies envers les gays à Vienne que j’avais évoquée aussi. Je pensais aussi remettre le couvert sur un article que j’avais lu (et archivé) sur le site de la BBC à propos de la « guérison des homosexuels », et qui m’avait fait couler de l’encre (ou plutôt taper des touches).

Et puis, en lisant la suite de mes fils RSS, je suis tombé sur cette news piochée par XIII.

J’ai fait CTRL+A dans Word, et puis Delete.

Fuck.

16 Commentaires

  1. Mouais! C’est ça qui me fait froid dans le dos de temps en temps, quand on entend les paroles d’un Soarko ou d’autres! Le retour aux « bonnes vieilles valeurs d’antan qui ont fait leurs preuves » ne sont malheureusement pas bien loin et semblent ne demander qu’à faire leur come-back! Brrrrrrrr! Il faut se battre!! merci de nous rafraîchir la mémoire de temps en temps, cher Matoo!! :shock:

  2. Il ne s’agit hélas pas seulement d’un raffraichissement de mémoire pour ces deux adolescents. Je crois que nous sommes d’autant plus choqués par l’image (la corde au coup) associée à l’age des assasinés.

  3. Je suis d’accord, et plutôt à deux cent pour cent, quant à la vigilance et à la persistance de la lutte contre l’homophobie en France. cependant, ils ne faut pas se tromper d’ennemis, ni s’en inventer. c’est le parti de sarko qui a fait passer la loi sur la pénalisation des actes et propos homophobes. Chirac a présenté des excuses publiques lors de l’odieux crime homophobe où un gars s’est fait brûlé vif (je me souviens plus de son nom). On est quand même loin devant les Etats-Unis où un garçon (Matthew Shepard) a pu se faire battre, torturer puis assassiner, le tout donnant lieu à d’énormes manifs où ils brandissaient des banderoles braillant « ce n’est pas un crime, c’est une justice. Dieu hait les pédés » ou encore « Shepard est en enfer, là est sa place ». Bien sûr Bush a eu un assourdissant silence approbateur. Il faut continuer pour rester un cran au dessus de ça.

  4. Ignoble. C’est pas demain la veille que je retrouverai le sommeil. Mais il faut montrer et diffuser CELA.

    darkbear88> Ton point de vue n’est pas immotivé. Toutefois, il y a de quoi rechigner. Certes, je ne te demanderai pas : « Qui te prouve que CELA ne saurait se produire dans notre République ? » On ne peut démontrer la négative. Je poserai plutôt cette question : « Combien de gens en cette République jouiraient de voir et d’applaudir CELA ? »

    Un bon nombre, je le crains… Il n’y a que peu de lois pour éviter le pire. Et les lois sont faites pour être violées ou abrogées… Consulte donc les liens amoureusement concoctés de l’article ci-dessus. Rien ne nous protège que les folles militantes et râleuses. Jeunes ou vieilles, pourvu que disposes, avec de grandes dents pointues et la langue acérée.

    Oui, il y en a qui jouiront de voir CELA. Mais il faut le montrer et le diffuser. Car CELA c’est le Réel. Le Réel de la jouissance dans et par la Loi morale. Dieu n’est pas mort : il jouit. En Iran, aux Etats-Unis, en France ou ailleurs.

  5. Il faut faire attention de ne pas donner des informations inexactes.

    Darkbear88, Chirac n’a jamais fait « d’excuses publiques » après l’attaque contre Sébastien Nouchet. Il a fait part de son indignation (ce qui n’est déjà pas si mal).

    Par ailleurs, quand Matthew Shepard a été assassiné, W. Bush était encore gouverneur du Texas, étant donné que c’était en octobre 1998 et que le président américain était Bill Clinton. Clinton qui s’était d’ailleurs publiquement exprimé (rapidement, puisque Matthew était encore en vie) pour faire part de son horreur devant cette agression homophobe, et avait demandé aux Américains de prier avec lui pour Matthew (pour en savoir plus, ne pas hésiter à se reporter à mon site, lu et approuvé par Matoo : http://www.xiii.net/matthew).

  6. Les photos sont à vomir.Comment se fait-il que les infos nationales n’en parlent pas? Comment se fait-il que l’on laisse des évènements de la sorte se produire? Ca pue pour l’avenir… Non seulement rien n’est acquis mais en plus je suis intimement convaincu que le poids croissant du fait religieux va nous mettre plus bas que terre. Les intégristes de tout poil prennent de l’ampleur. L’odeur devient nauséabonde :help:

  7. Ce que je ne comprends pas dans le rapport entre Pays Islamiques et Homosexualité, c’est que je ne ne me suis jamais fait autant de mecs dans un hôtel que lorsque j’étais en voyage à Jeddah, Arabie Saoudite. C’est vrai que Djeddah est moins rigoureuse que Ryad. Mais à chaque fois que j’allais à la piscine ou faire un sauna, j’étais véritablement assailli par des Saoudiens qui n’hésitaient même pas à se masturber devant moi qui dans la piscine qui dans les vestiaires (devant le garçon de vestiaire d’ailleurs) ! J’ai l’impression qu’il y avait une complicité implicite également avec les mecs de la réceptions qui devaient/doivent avoir l’habitude de voir des Saoudiens monter dans les chambres. Un jour il y a même un qui est monté avec du shit et du whisky ! J’ai cru halluciner. Alors, c’est vrai que je ne comprends pas ces comportements repressifs moyenâgeux.

  8. Enfin, soyons précis, tout de même. Les médias sont allés un peu vite en besogne. Il s’agit de deux tyoes de 16 et 18 ans condamnés, non pas pour homosexualité, mais pour avoir violé un gamin de 13 ans sous la menace d’un couteau…

    Faut être objectif: ça ne justifie pas la peine de mort, certes, mais il ne faut pas tomber trop vite dans une douce indignation, et se méfier des sources. Je suis tombé dedans aussi.

  9. chapichapo> Je ne comprends pas. L’article publié par Outrage semble clair, référencé, rationnellement et juridiquement argumenté.

    Voici le texte d’Outrage :

    http://outrage.nabumedia.com/pressrelease.asp?ID=302

    ou

    http://outrage.nabumedia.com/

    Ce texte fait référence à un lien officiel, celui de l’ISNA (Iranian Students News Agency) :

    http://isna.ir/Main/NewsView.aspx?ID=News-556874

    En persan, évidemment. Il n’y a pas à ma connaissance de traduction anglaise sur ce site. J’ai cherché sur le site de l’Agence de presse de la République islamique (pages en anglais et en français) : rien trouvé sur les exécutions de Masshad (ou Meched, Khorassan). Et cela prend un temps…

    Alors… A qui faire confiance ? Aux citoyens d’une démocratie ? Ou aux serviteurs d’une théocratie ? Y a-t-il un ou une spécialiste de l’actualité iranienne dans la salle ?

    Je ne comprends pas.

  10. j’arrive un peu après la bataille, pour appuyer chapichapo. L’info est disponble sur le site d’amnesty -organisation digne de confiance : « According to reports, they were convicted of sexual assault on a 13-year-old boy « . Ils n’ont donc pas été condamnés et éxecutés pour « homosexualité », ce qui n’enlève rien au caractère ignoble de l’acte, comme toute autre peine de mort. Mais autant l’attaquer pour ce qu’il est, et pas transformer la réalité pour susciter artificiellement l’indignation d’une « communauté » gay qui n’en aurait rien eu à foutre s’ils avaient été exécutés pour avoir volé des poules ou tué une petite vieille. Et, dans le même temps, j’entend de gentils pédés trèèèès contents de leurs superbes vacances à cuba où la mer est si bleue et les garçons si peu farouches. Ils filent leurs dollars à une dictature, lui permettent insi de perdurer, de continuer à emprisonner des journalistes et des poètes, mais comme ils ne sont pas persécutés en tant qu’homosexuels, c’est pas grave darling, même qu’on y retournera l’année prochaine. Ce genre d’indignations sélectives et manipulées , moi…:berk: (je ne parle pas de la tienne, hein matoo, je te sais sincère -mais des sites et organisations communautaires qui vivent de ce genre d’infos)

  11. Les progrès, quels qu’ils soient ne sont pas des acquis éternels. Des civilisations magnifiques sont mortes, les évolutions des moeurs fluctuent au cours du temps, oscillant entre clareté et obscurité. Rien n’est acquis. On peut juste espérer que quand on fait un pas en avant, deux pas en arrière, on continue malgré tout à avancer… Qui peut le dire?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages