Shaun of the dead

Imaginez une parodie des films de zombie mais à l’anglaise, un truc mais typiquement britannique, le machin UK de chez UK jusqu’au bout des ongles ! Cela donne un film qui est un OVNI complet, un délire hystérique et dopé à l’excentricité, et donc un véritable petit bijou d’humour et de folie.

A la base, il y a Shaun qui est un peu un looser de base. Il habite avec son pote Ed qui est très fort pour imiter les orangs-outangs, et ne sort jamais sans lui. Shaun a une petite copine, Liz, qui en a sa claque d’aller au pub, le Winchester, tous les soirs, et elle le largue. Shaun doit aller voir sa maman, et déteste son beau-père. Petit à petit, une maladie étrange atteint les londoniens, et ils se changent tous peu à peu en zombies. Shaun ne remarque rien tant il est englué dans son quotidien, et quand il réalise ce qu’il se passe, il met un plan en branle pour sauver ses proches. Il récupère Liz, des amis à elle, Ed, sa mère, et le groupe essaie de survivre dans la ville des mort-vivants.

Ajoutez à ce scénario classique de ces films à deux balles, des accents londoniens bien prononcés, des tronches d’anglais bien spaces, des calembours et dialogues irrésistibles et surtout un sens de la dérision parodique qui parfois fait mourir de rire. Et ils éclatent les macchabées à coups de battes de cricket, de tubes en métal, de pelles, de clubs de golf, et ça pisse le sang, ça éclate les entrailles. Mais évidemment, le tout se passe avec cet enrobage flegmatique d’outre-manche qui fait mouche à chaque scène, et qui me fait énormément rire. Aussi quand ils se font passer pour des zombies pour tromper des derniers, et que la mère n’a pas beaucoup d’efforts à faire pour en avoir l’air, c’est l’hilarité garantie.

L’intégration des émissions de télévisions dans le film était aussi un rappel d’anciens films, mais les images finales et les extraits des reportages de l’après-drame sont un vrai moment d’anthologie, digne des morceaux télévisuels déjantés de Robocop. On trouve un tas de trouvailles et de trucs vraiment gonflés dans ce film. Une inventivité, une créativité et une désinhibition qui font un bien fou à côté des blockbusters aseptisés qu’on nous sert à longueur d’année.

Shaun of the dead

6 Commentaires

  1. C’est une parodie de Dawn of the Dead, on y retrouve plein de détails version ‘pub du coin’, sauf qu’ils ont gardé la léthargie des zombies des années 70. et la scène où ils passent inapercus à travers les zombies en les singeant est à pisser de rire!!!
    C’est surtout un film basé sur l’idée essentielle fil conducteur des films catastrophe hollywoodiens : ta vie est minable et part en morceaux, mais grâce à l’apocalypse tu va devenir le héro que tu n’a jamais pu être et regagner l’amour que tu a perdu. Rien de tel pour s’identifier. Un peu comme War of the Worlds.
    Les zombies n’en finissent plus de se renouveller. Avec 28 days et Dawn ils sont devenus rapides et furieux, le 10 août sort Land of the Dead fait par les mains du papa de tous les zombies G Romero, pour la première fois les zombies communiquent entre eux : ils deviennnent intelligents.
    Je vais interrompre mes vacances pour le voir!!!!!

  2. Un vrai bonheur, ce film, particulièrement pour l’amateur de films de zombies que je suis…C’est vrai que les clins-d’oeil à Romero sont légion, mais le vrai exploit du film c’est d’apporter sa propre pierre à l’édifice, et même de se révéler émouvant parfois…Un bonheur.

  3. J’ai pas adoré tout quand même. Notamment les scènes où on voit des tripes, j’avais envie de vomir.

    Sinon, le début est très drôle (il se lève avec la tête dans le c.. et vit sa petite vie) et la fin est sympathique. Enfin pas la fin de l’action, genre ok ils sont à 2 vivants contre 200 zombies, que faire ? Mais la toute fin est super drôle, genre Triste Monde Tragique de Daria.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages