Très cher frère

Lewis compare les VO et VF de l’anime « Très cher frère » qui était diffusé chez feu-Club Dorothée. Une scène saphique aussi sulfureuse transformée en dialogue de pub pour la jouvence de l’abbé Souris !

8 Commentaires

  1. ca c’est du bel exemple de censurage à la « club Do » enfin bon à cet époque on avait encore des trucs chouettes à se matter… maintenant faut faire avec pokémon et compagnie… Mon Dieu…:mur:

  2. Et ça n’est pas fini ! je prépare toute une série de posts sur les bourdes du doublage de Très Cher Frère, ainsi qu’un petit article explicatif. Certains contresens sont énormes. La faute aux dirigeants d’Ab Productions, qui achetaient les dessins animés par lots sans se soucier de leur contenu. Du coup, la censure était le seul moyen d’éviter les blâmes du CSA…

  3. Et si seulement ils avaient agi de la sorte uniquement a cette époque… Mais non Il y a encore peu de temps… La série Angel avait connu le même sort en se voyant emputé de certaines scènes… Non franchement ou va t on? On va appeler ca de la télé commerciale… En tout cas je suivrais ton dossier de près… Aller un ptit coup de pub pour toi sur mon blog très prochainement…:langue:

  4. AB Productions achetait les séries en vue d’une diffusion au CLUB DOROTHEE : les censures étaient IMPOSÉES par TF1.
    Ni AB ni Dorothée ne sont responsables de ce « dégât » vis-à-vis de l’oeuvre ;)

  5. Mikhael > Oui, mais bon. Ils partaient quand même avec l’éternel a priori « dessin animé = enfant », alors que le public visé par Très Cher Frère ou d’autres séries censurées du Club Dorothée (Ken le survivant, Nicky Larson, Juliette je t’aime) était ado, voire post-ado. Evidemment que les censures étaient imposées par TF1. Mais c’était surtout par peur de réactions violentes d’associations de parents et du CSA. Les premiers épisodes de Ken ou des Chevaliers du Zodiaque ne comportaient que très peu de coupes. Si AB ne censurait pas d’eux-même, c’est tout simplement parce qu’à l’époque, ils n’en avaient rien à foutre. « Achetons et adaptons dans les plus brefs délais pour faire le maximum de parts de marché, de toutes façons, c’est du dessin animé, les enfants adorent. »

  6. Lewis > C’est pas faux non plus…
    D’ailleurs {petit scoop} à propos de KEN LE SURVIVANT : c’est Dorothée elle-même qui l’a fait retirer de l’antenne car elle trouvait ce DA trop violent pour son émission. :joker:

  7. On en revient a ce que Lewis a soulevé comme réflexion… Dans nos mentalités, dessin animé rime avec blanche neige et bambi… Ce cher walt est dans l’esprit de beaucoup la référence. D’ailleurs les desins animé venu du japon sont plus simplement appeler manga (ma mère disait « très trucs japonais »).Les dessins animé étant réservé en effet chez nous pour un public jeune… Il suffit de regarder la composition d’une salle de ciné lors de la sortie d’un da ou film d’animation… Une majorité d’enfant… C’est tout juste si on me regarde pas comme une bête curieuse. Enfin je m’égare… Au japon en effet il y a des dessins animé pour tout les ages… TF1, AB et Dorothée n’étaient visiblement pas conscient de ce fait… Qui que soit le reponsable le résultat est la… Maintenant je ne leur en veux pas vraiment… JE n’oublie pas que c’est grace au club Do, TF1 ou Ab que les dessins animé japonais sont arrivés dans nos contrées et sont entrés fréquement dans notre paysage audio visuel

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages