La SF se rebiffe

Une lettre ouverte à M. Rinaldi pour avoir dit du bouquin de Houellebecq : « Or, le recours à la science-fiction, c’est déjà un signe de faillite chez un romancier. » Une belle et juste défense de la SF en tant que genre littéraire non trivial. Via le chouette post d’Enro sur le même sujet.

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages