Le Manifeste BI

En hommage à mes coreligionnaires blogueurs qui ont depuis longtemps adhéré à ce mouvement et se sont libérés des contraintes imbéciles de nos moeurs étriqués, je dédie ce billet : Thomas, Mélie, Pascal. Je vous aime. :mrgreen:

[Edit] Damned !! Mélie n’est pas bi ! Hi hihi. Je me suis trompé, alors que j’en étais bien intimement perduadé depuis des années. [/Edit]

En effet, mon boss m’a remis il y a quelques jours une brochure qui a retenu toute mon attention. C’est un superbe leaflet à la texture riche et délicate, et cette mention explicite ne laisse aucun doute sur la tournure politicosexuelle de son contenu.

Plaquette du Manifeste BI

Waow ! Ca c’est du manifeste, voilà qu’on me propose de répandre la BI-attitude dans mon entreprise, et que cette brochure m’en apporte toutes les solutions. Solutions d’ailleurs simple et complète ! Cet opuscule délivrant des informations choquantes, révolutionnaires et confidentielles, je me suis permis d’en flouter les parties les plus techniques et innovantes ainsi que les noms, fonctions et sociétés protagonistes de ce Manifeste. Vous pouvez constater à quel point le responsable de ce Manifeste tient à ce que le/la BI investisse le monde « sans limite ».

Plaquette du Manifeste BI

Conclusion pertinente mais qui nécessiterait des éclaircissements : la BI améliore vos performances ? Vraiment ?! Humm, encore un de ces encarts publicitaires qui promet un allongement de pénis pour appâter le chaland.

Et ça continue avec le témoignage circonstancié d’un des plus célèbres cabinets de consulting du monde. J’hallucine, eux aussi ils en sont ? Ca alors, la révolution est vraiment en marche, sans conteste ! Et ils ne mâchent pas leurs mots en qualifiant la BI d’une « impérieuse nécessité ».

Plaquette du Manifeste BI

Et puis la petite illustration discrète mais suffisamment suggestive vient conformer mes soupçons. Ces deux hommes efféminés discutent en regardant dans le même sens. Celui qui est débout est penché sur l’autre comme pour le protéger. Celui du dessus a sa main droite délicatement posée sur le dossier du siège de son compagnon (légèrement basané pour afficher la tolérance de la solution dans des milieux hétérogènes). Nous pouvons apercevoir que son index seul est en contact charnel, tendre et délicat avec son amant. L’alliance est glissée à la main droite pour mieux signifier l’inversion, tandis que la présence de l’anneau induit une réelle ambivalence de choix. L’homme assis pince légèrement les lèvres en signe de contentement et de connivence. Merveilleuse composition photographique, si lourde de sens et raffinée dans son expression.

Plaquette du Manifeste BI

Le Manifeste se conclut en apothéose par cette puissante et implacable conclusion.

Plaquette du Manifeste BI

Ainsi cette solution implique des changements profonds et déterminants pour tous et toutes. Attention mes amis, je vous le dis : La révolution BI est en marche ! Nous n’y échapperons pas, et l’entreprise en sera son fer de lance.

Je suis tellement ému. :-)

19 Commentaires

  1. Oui, cré cré bien l’analyse de la photo.
    Et les mains du sujet assis, regardez-voir : jointes sereinement, (ou nerveusement, comme une muette prière), mais plutôt se retenant mutuellement de s’élancer vers cet obscur objet du désir : la braguette du grand « frère » devant laquelle les a placées justement le subtil photographe : autrement dit, « la main au paquet ».

  2. Excellent!Ca n’a rien à voir mais bon je tenais à le dire quand même: je viens juste de découvrir ce blog et je tenais à remercier son auteur qui m’a fait découvrir « L’auteur! L’auteur! » que je vais acehter de ce pas, en tant que granf fan d’Henry James (si, si , ça existe! :D) . merci!:ok:

  3. Non, Un autre fan d’Henry james? Vivaaaant?!!! Je sens que ça va être intéressant de comparer le bouquin bio romancé de Lodge avec cette Maousse biographie sérieuse de Leon Edel, de 100 pages: « Henry, james, une vie »

  4. Hein quoi ? J’ai adhéré à la BI moi ? Putain, on a dû me manipuler dans une phase de semi-conscience… :eek:

    (non sérieusement Matoo, pour Thomas je comprends, mais Pascal et moi ?)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages