Belgicismes

Une jolie brochette de belgicismes chez Krop, et le lien vers l’ambassade de France en Belgique qui nous explique le pourquoi du comment. On apprend alors comment distinguer le wallon, le français régional et le français commun. Un peu comme dans le tiékar où je suis né, on parle le « Poungi » couramment.

3 Commentaires

  1. pas mal mais même moi le pure produit du terroir je ne les connaissait pas tous lol… faut dire que beaucoup sont drivés de la langue néerlandaise… enfin voilà… par contre je peux complèter la liste si vous voulez…
    Alors par exemple chez nous on dit Clinche pour poignée de porte… On dit « torchon » pour serpillère. on dit chicon pour endives… bon y a moiyen d’en trouver encore des tas… mais bon cherchez un peu aussi..

  2. Il y a aussi « brosser les cours » pour secher les cours et « tirer son plan » pour se débrouiller. Cette dernière expression existe aussi en Néérlandais (zijn plan trekken) mais incomprise des Hollandais… Un vrai belgicisme biliingue d’on ne sais d’ou qu’il vient…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages